100% Complete

Chargement de la chronique du restaurant
Mamie Burger

Chronique du restaurant Mamie Burger MyBurger

3.8 / 5  

2013-12-18 http://www.myburger.fr/elements/img/meilleurs_burgers_de_paris/mamie_burger_devanture.jpg

Service : 4.5/5

4.5/5

Ambiance : 3/5

3/5

Nourriture : 4/5

4/5

En résumé :

Le Mamie Burger est une petite surprise pour moi. Les burgers ne sont certes pas extra-ordinaires mais sont consistants et de bonne qualité. Pas énormément de saveur relevée mais le prix console largement. De plus le service est très bon.

Restaurant visité et chroniqué le 18/12/2013

Mamie Burger est un petit restaurant ouvert en milieu d’année 2013 dans le 2ième arrondissement de Paris.
Je pensais à la base qu’il s’agirait d’une pâle copie de Big Fernand qui fait de très bons burgers mais minuscules et service comme un fastfood (on prend commande au comptoir, on va s’asseoir avec son plateau, on débarrasse soi-même quand on a fini) mais que nenni, Mamie Burger est bel et bien un petit restaurant avec service à table et vraies assiettes (et couverts mais bon…), parfait.

Il est situé au 18 rue Saint Fiacre, une rue perpendiculaire aux grands boulevards.
Une devanture jaune un peu flashie, ce qui lui permet d’être très visible depuis les grand boulevards. Un petit logo avec un dessin de mamie dessus, pas de doutes c’est bien là. Pas de terrasse, des grandes portes vitrées qui permettent de voir la cuisine de l’extérieur ainsi que la petite salle.

Une fois à l’intérieur, grand comptoir à gauche, grande banquette et chaises en bois à gauche. La salle doit pouvoir accueillir 18-20 personnes grand maximum. Ambiance tamisée et petite musique variée. Petite salle donc, mais pas d’odeur particulière (il faut dire que j’étais un des premiers clients de la soirée), je pense que l’aération a été bien pensée.
L’accueil est très bien, grand sourire, petit discours sans être lourd. A priori on peut commander soit au comptoir pour prendre à emporter, soit à table. Comme je suis un peu stupide, je commande au comptoir puis je vais m’asseoir pour attendre ma commande.

5 burgers sont proposés à la carte auxquels on rajoute un burger temporaire (pas très bien indiqué).
Les steaks de bœuf (de 140g, 5% MG) sont de la viande 100% Aubrac sélectionnée par le célèbre boucher Hugo Desnoyer, les fromages sont AOC.
- le Mamie Burger Classic qui est en fait un cheeseburger : boeuf + cheddar + salade/tomates/oignons + mayonnaise est proposé à 9,25€
- le Papi Dédé, un bacon cheese avec sauce barbecue : boeuf + bacon + cheddar + pickles + oignons caramélisés + sauce barbecue à 10,5€
- le Tonton Jeff au boeuf avec tomates confites mozzarella roquette et sauce pesto à 10€
- le Tata Monique au poulet grillé aux épices, chèvre frais et jeunes pousses d’épinard à 9€
- le Belle Mère qui est le veggie du groupe avec galette de quinoa bio, mozzarella, tomates et courgettes, aubergine et poivron grillé à 9€
- le Burger du Moment dont la recette change tous les mois
Les burgers sont servis seuls. Les frites seules (faites maisons) sont à 3€ mais vous pouvez profiter des formules :
- burger + frites à 12€
- burger + frites + boisson à 14€
- burger + frites + boisson + dessert à 16€
Le burger m’est amené très rapidement dans une assiette accompagné de ses frites. La cuisson est respectée bien que le saignant a tendance à être limite bleu. Le service est efficace et très amical tout en restant professionnel.
Sur la table on trouve ketchup et sauce tabasco.
Les frites sont maison, coupées tous les matins par l’établissement et cuites via le principe de double cuisson. Elles sont un peu trop fines pour moi mais restent très bonnes.

En résumé

Le Mamie Burger est une petite surprise pour moi. Les burgers ne sont certes pas extra-ordinaires mais sont consistants et de bonne qualité. Pas énormément de saveur relevée mais le prix console largement. De plus le service est très bon.

On y a mangé ça

Papi Dédé de Mamie Burger  

le 13/12/2013 à 10:55 par bix

14/20

Mamie Burger est un petit restaurant ouvert en milieu d'année dans le 2ième arrondissement de Paris. Je pensais à la base qu'il s'agirait d'une pâle copie de Big Fernand qui fait ... (Lire la suite)