100% Complete

Chargement de la Chronique
Jalapeño Spicy

Essixel

Jalapeño Spicy Carl's Jr. / Hardee's  Carl's Jr. / Hardee's 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1794_carls_jr_FR_jalapeno_spicy_03.jpg 2018-09-03 Nouvel essai chez Carl’s Jr., dans leur unique restaurant de France, près de Toulon, et toujours ce plaisir de découverte, là où l’autoproclamé géant du burger déçoit par son manque cruel de créativité et ses sempiternelles et décevantes déclinaisons du 280. Pourtant, chez eux aussi, (...)

Décortiqué à la loupe par Essixel le 03/09/2018

Nouvel essai chez Carl’s Jr., dans leur unique restaurant de France, près de Toulon, et toujours ce plaisir de découverte, là où l’autoproclamé géant du burger déçoit par son manque cruel de créativité et ses sempiternelles et décevantes déclinaisons du 280. Pourtant, chez eux aussi, cela reste du bête burger, mais avec des champignons par-ci, du guacamole par-là, ou encore des onion rings sous un steak Angus  : on a l’impression d’avoir des temporaires sur toute la carte. Aujourd’hui, ce sera un Jalapeño Spicy avec des Crisscuts, que je n’avais pas encore testées, et je me demande bien pourquoi une telle négligence. À quelques détails près, c’est le Jalapeño Thickburger cher à bix, grand frère du Jalapeño Burger de la même enseigne.

Les Crisscuts sont des rondelles de pommes de terre taillées de façon gaufrée, ce qui leur apporte un moelleux comparable à celui des potatoes, mais également plus de croustillant à l’extérieur, grâce à leur forme plus irrégulière, donc à leur surface frite plus importante. Mon regard s’était peut-être davantage porté sur la carte des burgers que sur celle des sides, mais maintenant que je sais que cette variété existe, je risque bien d’en prendre à chaque fois. Le seul bémol quand c’est bon, c’est qu’il n’y en a jamais assez, même en prenant le menu XL.

Une fois les Crisscuts avalées, mon Jalapeño Spicy commence à trembler dans son papier, double comme d’habitude, pour manger sans s’en mettre partout, plié avec soin, car il sait quel sort l’attend. Au déballage, de petites gouttes de gras laissées sur le papier témoignent d’un steak juteux, Angus s’il vous plaît, 150  g au compteur, qui a fière allure entre ses deux buns briochés. On aperçoit le fromage fondu, annoncé comme de l’emmental (mais quand on est voisin de la Suisse on n’y croit guère  ; à noter que c’est d’ailleurs là la seule nuance avec ses compères américains, qui eux sont dotés de pepperjack), la sauce Santa Fé, et les fameux piments jalapeños. Accessoirement, de l’oignon rouge, de la tomate et de la salade complètent le montage, mais c’est de la broutille.

Première bouchée, et, manque de pot, je croque juste là où il n’y a pas de piment... Ce burger est joueur, ambiance roulette russe  ! Je retente l’essai, et cette fois j’ai plus de chance. Je sens bien le goût des jalapeños, qui commencent à chauffer doucement mes papilles. C’est une chaleur vive mais agréable, et qui n’emporte pas la bouche. En outre, il y a suffisamment de crudités pour contrebalancer les piments, et l’équilibre fraîcheur/piquant est respecté. En revanche, j’ai toujours du mal avec le montage des burgers chez Carl’s Jr., qui place les crudités sous le steak. Je préfère quand le tout est placé au-dessus, surtout qu’ici la salade est très croquante, ce qui me dérange à chaque bouchée. Comme attendu, l’emmental n’en est pas, il n’en a ni le goût ni la texture, qui est crémeuse et rappelle un peu celle d’un fromage à raclette. Il est en quantité est moins importante que dans le X-Tra Long Chili Cheese de Burger King, mais ce Jalapeño Spicy n’en a pas besoin. Plutôt discrète, la sauce Santa Fé sait quand même se faire sentir, avec ses saveurs de cumin et de paprika, et s’accorde bien avec les crudités. Il faut dire qu’en avoir au-dessus et en-dessous est un élément appréciable.

C’est encore un bon burger que propose là Carl’s Jr. Les produits sont toujours de qualité et, même si on est dans un fast-food, on sent le soin apporté aux burgers, que je qualifierais presque d’artisanaux plutôt que d’industriels. J’aurais juste un petit regret personnel quant au croquant de la salade et, même si les jalapeños sont en quantité, j’en aurais aimé encore un peu plus.


Prix (2018)  : 7,45  € (le burger seul), 11,65  € (le menu XL)

Les ingrédients

- bun supérieur brioché lisse
- sauce Santa Fé
- rondelles de jalapeños
- tranche d’emmental
- steak Angus (150 g)
- rondelles d’oignon rouge
- rondelles de tomates
- salade
- sauce Santa Fé
- bun inférieur brioché

Le verdict : 14/20

Les Plus

- le piquant sans sensation de brûlure
- la sauce Santa Fé
- la qualité des produits

Les Moins

- trop de salade croquante
- les crudités sous le steak et non dessus
- manque de jalapeños, même si il y en a déjà une bonne dose

Taille

Honnête

03/09/2018 à 09:38

Il m'a l'air fort sympathique. Mais 7,45 € le burger seul...

03/09/2018 à 13:17

Oui 7€45, il n'y a pas que les japalenos qui piquent...
Par contre en regardant les chroniques liées, il y a clairement plus de piments dans les autres pays, j'aurais pas dit non à la même quantité...

Beniben
03/09/2018 à 21:38

Si je repasse à Toulon je tente Carl's Jr. :)

EdWarner
04/09/2018 à 09:53

On est d'accord que le burger seul est hors de prix. Comme tous. Mais en menu, si c'est correctement fait (perso je trouve que ça manque d'oignon rouge digne de ce nom), et quand on voit ce qu'affiche McDo en Signatures, c'est pas si mal. 150 g de viande, c'est déjà beaucoup. Personnellement et pour avoir regardé leur carte complète, je serai plus au sud j'y serai sans doute assez souvent (pas en sur le pouce, mais en moment plaisir).

Flopchef
25/09/2018 à 14:39

Faut pas comparer avec l’offre signature de McDo qui est une vaste plaisanterie.
Mais 7€45 ne me choque pas vu la quantité de jalapeños et de viande. En revanche, visuellement, cela manque de fromage.

Donnez votre avis sur le Jalapeño Spicy

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !