100% Complete

Chargement de la Chronique
Fresh Whopper

EdWarner

Fresh Whopper Burger King  Burger King 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1740_burger_king_FR_fresh_whopper_03.jpg 2017-07-31 Depuis le temps que je lorgnais dessus, et après avoir connu un cuisant échec à ma première tentative ("On est en rupture"), moment où j’ai cru que j’allais massacrer la moitié du restaurant, j’ai enfin mis la main dessus : le Fresh Whopper. Pour un bilan (...)

Décortiqué à la loupe par EdWarner le 31/07/2017

Depuis le temps que je lorgnais dessus, et après avoir connu un cuisant échec à ma première tentative ("On est en rupture"), moment où j’ai cru que j’allais massacrer la moitié du restaurant, j’ai enfin mis la main dessus : le Fresh Whopper. Pour un bilan mitigé. Avec mon co-testeur, nous avons comparé nos avis, et nous sommes tombés d’accord (fait rare, qui ne pourrait d’ailleurs concerner aucun autre sujet existentiel…) : mais qui a mis cette sauce dans ce burger ?

Je vous reprend le tout pour ceux qui n’auraient pas la composition à l’esprit. On prend une base de Whopper (enfin, de très loin, mais ils le présentent ainsi, alors on va les suivre) : pain au sésame, viande, salade, tomate et rondelles d’oignon. On ajoute une tranche de cheddar et des rondelles de concombre (assez épaisses au passage). Et on remplace le mélange ketchup/mayonnaise par… une sauce poivrée. Mais poivrée de chez poivrée. Et c’est là que ça ne va plus. Autant le mélange de crudité est parfait, d’autant que les équipiers sont généralement très généreux (je vous préviens, il faut aimer les choses très riches en légumes, sinon vous allez regretter votre essai), et le concombre apporte vraiment une texture et un goût très intéressants dans un burger, autant la sauce écrase tout sur son passage. Ce n’est plus une sauce, c’est Attila.

Reprenons par le début : le burger est servi dans un papier générique, simplement signé d’un "F" indiquant une variante de son illustre aîné. Est-ce que l’enseigne ne comptait pas trop sur son succès ? Toujours est-il que c’est vraiment ressenti comme une simple déclinaison, pas un produit-phare. À l’ouverture, on constate un problème récurrent avec ce type de sandwich chargé en crudités : il a tendance à avoir un bun supérieur légèrement tiède. Il fait 35° C, ça passe. Autre souci : à la prise en main et pendant l’ingestion, c’est l’autre difficulté classique qui se pose : ça se barre dans tous les sens. On va dire que le papier aide à maintenir vaguement le tout, mais n’espérez pas conserver un air raffiné et des mains impeccables, c’est perdu d’avance. Bref, quand on parvient à avoir tous les ingrédients en bouche, on découvre un ensemble très frais, dans lequel la viande en est presque à se perdre. Le fromage, comme à son habitude, est discret, même si on reste, comme toujours chez Burger King, dans un autre registre que le cheddar de McDonald’s (la tranche m’évoque systématiquement le Wyke Farms). Les rondelles de concombre se font elles très présentes, et on a affaire clairement à un produit tranché frais (pas un vieux truc sous vide avec une épaisseur proche de la molécule et tout dégorgé). Seul bémol de mon point de vue dans cet ensemble "fresh" (très frais, j’insiste) : le bun. Je ne suis généralement pas amie des buns classiques, que je trouve trop sucrés, et là, justement, je le considère encore moins à sa place. Mais ce n’est rien comparé à cette sauce. J’ai le palais assez solide, mais en fin de burger, la dose arrive à la masse critique : toute la fraîcheur est anéantie par cette déferlante poivrée. Mais pourquoi, je vous le demande, pourquoi n’ont-ils pas mis une sauce aux herbes, qui se serait bien mieux accordée ? Du coup, ce qui aurait pu être une référence absolue à mes yeux en prend un coup dans la note… Sans compter qu’il affiche quand même un 5 € seul qui fait légèrement mal pour un burger composé à plus de 50 % de crudités.

Un burger qui reste à essayer absolument tout de même, rien que pour son originalité (relative certes, mais qui a le mérite d’exister), et parce que si vous aimez les salades avec une sauce bien relevée, vous allez en tomber amoureux. Sinon, vous serez comme moi, perplexe : mais comment peut-on passer aussi près du bonheur en ratant juste un accord de sauce ?


Prix (2017) : 5 € (burger seul), 8 € (grand menu)

Les ingrédients

- bun supérieur aux graines de sésame
- sauce poivrée
- salade
- deux rondelles de tomate
- rondelles d’oignon blanc
- tranches de concombre
- tranche de cheddar
- patty de bœuf
- bun inférieur

Le verdict : 16/20

Les Plus

- le concombre frais et croquant
- la promesse du "fresh" tenue
- enfin une petite tentative d’originalité !

Les Moins

- la sauce poivrée qui ravage tout sur son passage
- un bun qui aurait mérité d’être modifié pour coller à cette recette estivale

Taille

Honnête

31/07/2017 à 17:18

@ed on te se sent que moyennement emballé et tu lui as donner une jolie note tout de même , pourquoi ? L'originalité ?

Beniben
31/07/2017 à 21:12

Avec une sauce type "yaourt à la ciboulette" ça irait ? Autrement il a l'air un peu plat, surtout par rapport à la suggestion de présentation. :)

EdWarner
01/08/2017 à 12:37

@elcatala :En effet, j'ai opté pour une note un peu plus positive (ou alors j'ai trop masqué mon enthousiasme), d'une part parce qu'il est quand même vraiment bon, et qu'il a le mérite de sortir des sentiers battus. Pour info, je lui avait mis 16 et mon co-testeur 14 (et pourtant nous n'avons pas forcément les mêmes goûts
@beniben : Alors, oui il a l'air plat sur la photo principale, mais si on regarde celle croquée, je confirme qu'il est conforme à l'épaisseur du visuel (on n'en est pas à la double semi-bouchée, mais pas loin). Et pour la sauce, oui, c'est exactement ça. Et avec ce type de sauce, ce serait un must de mon point de vue.

02/08/2017 à 00:28

vous n'avez eu qu'une seule tranche de fromage au lieu de deux?... Regardez bien la photo promotionnelle

EdWarner
02/08/2017 à 12:44

Oui enfin si on va par là, il y aurait aussi deux doses de sauce selon le visuel (non contractuel). Mais puisque l'enseigne propose systématiquement de le faire sur-mesure, on ne peut pas leur reprocher de suggérer un petit ajout...

03/08/2017 à 20:14

tiens moi j'avais eu peu de sauce , et du coup le gout du burger etait completement accaparé par celui du concombre (que j'adore pourtant). J'en etais ressorti un peu déçu. Mais je vois qu'il est revenu a la carte (ici affublé d'un (california?) , je testerais donc, pour la bonne cause bien sur.

Donnez votre avis sur le Fresh Whopper

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !