100% Complete

Chargement de la Chronique
Emmy Burger

el catala

Emmy Burger Emily  Emily 

19 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1712_emily_US_emmy_burger_05.jpg 2016-12-21 Il y a des voyages qui vous marquent pour la vie. J’avais déjà eu la chance de visiter New York, mais je m’étais focalisé sur Manhattan. Pour ce nouveau voyage, Brooklyn allait jouer un rôle important. Avant de partir, j’avais fait le tour des Internets (...)

Décortiqué à la loupe par el catala le 21/12/2016

Il y a des voyages qui vous marquent pour la vie. J’avais déjà eu la chance de visiter New York, mais je m’étais focalisé sur Manhattan. Pour ce nouveau voyage, Brooklyn allait jouer un rôle important. Avant de partir, j’avais fait le tour des Internets pour repérer le burger new-yorkais à ne pas manquer, et une adresse revenait assez souvent, le Salvation Burger. Mes papilles dansaient déjà la carmagnole rien qu’à son évocation. Le résultat serait-il à la hauteur ? Je ne le saurai jamais : le restaurant était en travaux, alors que, sur leur site, on parlait d’une réouverture le mois précédent mon arrivée. Ô rage, Ô désespoir ! (disait Don Diègue)

En regardant les restaurants situés non loin de notre appartement, pour trouver un moyen de substitution, j’ai découvert une pizzeria, l’Emily, blindée de monde en permanence, et qui avait à sa carte un burger. Plutôt intrigant, non ? Mais, n’écoutant que mon courage et ma curiosité, j’ai voulu tenter le coup ! J’arrive devant un petit restaurant (je vous passe le moment "On est complet, revenez dans une heure et demie.") dont, malgré le manque criant de lumière, l’ambiance est plutôt sympa, avec cuisine ouverte, petites bougies et brique rouge... J’entends déjà certains d’entre vous crier au nid de hipsters, et encore vous ne connaissez pas le prix de ce fameux burger... Mais je vous laisse du suspense.

Donc, à la carte, un seul burger. Oui, comme je disais, on n’a pas à faire à un énième burger joint, mais à une pizzeria qui a à sa carte un burger. La composition donne envie sans être follement originale. En y regardant de plus près, on voit que le burger se distingue plutôt par la qualité des produits utilisés que par la recette, qui reste somme toute basique : un bun type bretzel (de chez Tom Cat, et qui va réveiller les souvenirs des amateurs de McDonald’s, qui se souviendront du Lauginator, ou de Quick et de son Quick n’Bretzel), un steak de vache élevée en plein air et maturé (enfin, c’est comme ça que j’ai traduit "pastured-raised dry aged beef", de chez Fleishers), de l’oignon caramélisé, de la sauce Emmy (non non, pas Emily, Emmy, une sauce maison) et du cheddar, le tout servi avec des frites.

Avant de passer commande, la serveuse va vérifier s’il en reste encore car, oui, il y a un nombre limité de burgers chaque soir.

Le burger arrive, et on peut dire qu’il a vraiment une bonne tête. Le bun est brillant, le steak, bien épais, dégage un fumet qui me fait me lécher les babines avant de le déguster et rend la séance photos longue, mais longue... La portion de frites est pour sa part plus que généreuse, proposée avec des cornichons pour ne rien gâcher.

La première bouché me rend tout chose : le steak est fondant malgré l’épaisseur et offre étrangement un arrière-goût de foie gras, le fromage ne fait pas de la figuration, comme trop souvent, mais a réellement du goût, la sauce se marie à la perfection avec le burger, bref, on touche au sublime. C’est certainement le meilleur burger que j’ai mangé de ma vie : la recette se veut simple, sans fioritures, mais avec des ingrédients surprenants de qualité. Ce qui est, on ne cesse de le dire, la base d’un vrai bon burger.

Mais il y a un mais... le prix.

26 $ ! Plus ou moins 24 $ sans les taxes (+ ou - 10 %) ni les fameux tips, qui font monter la facture à plus de 60 $ tout compris. Pour deux burgers, c’est cher, voire très cher.

Est-ce que cela en valait la peine ? Je dirais oui en tant que touriste qui retournera pas de sitôt à NY, oui parce que c’est un burger que tu testes une fois dans ta vie, comme ça, mais il est clair que ce n’est pas bon marché et que, même si je vivais là-bas (forcément, ça économise le prix du billet d’avion), je ne le ferais pas souvent.

Mais voilà, on ne vit qu’une fois et il faut bien savoir s’amuser un peu.


Prix (2016) : $26 (= 25€) hors taxes, servi avec frites.


Site internet : pizzalovesemily.com/emily

Adresse :
919 Fulton Street Brooklyn
NY 11238
États-Unis

Les ingrédients

- bun supérieur type pain bretzel
- oignons caramélisés
- sauce Emmy
- tranche de cheddar
- patty de bœuf élevé en plein air
- tranche de cheddar
- bun inférieur type pain bretzel

Le verdict : 19/20

Les Plus

- la qualité de tous les ingrédients

Les Moins

- le prix

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Emmy Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !