100% Complete

Chargement de la Chronique
Sourdough King

bix

Sourdough King Burger King  Burger King 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1778_burger_king_US_sourdough_king_08.jpg 2018-04-20 Je sais que vous êtes tous fous avec lui depuis son retour en France et ses premiers temporaires, mais là on va traverser l’Atlantique : Burger King a récemment sorti aux États-Unis le Sourdough King, un temporaire dont le visuel va sans doute vous évoquer le (...)

Décortiqué à la loupe par bix le 20/04/2018

Je sais que vous êtes tous fous avec lui depuis son retour en France et ses premiers temporaires, mais là on va traverser l’Atlantique : Burger King a récemment sorti aux États-Unis le Sourdough King, un temporaire dont le visuel va sans doute vous évoquer le Quick’n Toast (oui, les aficionados de Quick noteront l’ironie du sort).

Mais qu’est ce que le sourdough ? C’est tout simplement du pain au levain, qui est un peu plus acide que le pain classique et surtout bien moins sucré que les buns habituels. Ça, c’est la théorie, mais Burger King s’en moque : s’ils se servent de ce pain comme d’un bun, c’est parce qu’il est en général présenté comme des tranches de pain grillées. Leur campagne de pub est d’ailleurs orientée sur l’épineuse question "Est-ce un burger ou un sandwich ?", partant du principe que son apparence peut porter à confusion. Mais bon, il ne faut pas se leurrer, on est très loin d’avoir de vraies tranches de pain. Ces "buns" sont tout aussi sucrés que les autres, on reste chez Burger King, ne l’oublions pas.

Au passage, ce genre de pain n’a rien de nouveau aux États-Unis. Carl’s Jr l’a d’ailleurs récemment utilisé avec son Bacon Velveeta Patty Meltdown. Mais qu’avons-nous d’autre dans ce burger ? Du classique : deux steaks de 113 g, deux tranches d’american cheese, des oignons blancs, du bacon et une "signature sauce" dont on ne sait pas grand-chose. À noter que l’on peut également le prendre en version simple, et avec ou sans bacon.

Le burger est réalisé à la commande et, non, ce n’est pas parce que j’y suis allé à 11 h du matin : tous les burgers de toutes les enseignes sont faits ainsi aux États-Unis, c’est dans leur législation.

Servi enveloppé dans du papier alimentaire, au déballage le burger fait bien évidemment beaucoup plus petit que sur l’affiche, mais on en a l’habitude. Il est cependant très appétissant, une bonne odeur s’en dégage et le pain est bien grillé. Attention, cela reste des buns, pas du pain, donc "bien grillé" ne veut pas dire que ça craque sous la dent, non, c’est tout mou, on est très loin des pains d’un Quick’n Toast. Le fromage est partiellement fondu, le bacon semble bien grillé et la viande suinte déjà pas mal.

En main, les buns sont donc bien bien mous, mais ils parviennent à tenir l’ensemble correctement. On croque, et pas d’émerveillement, mais pas de déception non plus, on est sur du grand classique de Burger King. Au passage, la "signature sauce" est tout simplement un mélange de mayonnaise et de ketchup typique de l’enseigne. Les steaks ont leur bon goût de grillé habituel, le bacon, présent en quantité, est grillé à point et se fait bien sentir, les tranches de fromage apportent le liant nécessaire sans avoir trop de goût, american cheese oblige. Et les oignons s’accordent comme toujours avec l’ensemble. Je vous glisse là qu’il avoisine la barre des 1 000 kcal.

Et donc, ces buns ? Eh bien mis à part leur forme, ce n’est pas eux qui changent totalement le burger. Attention, je ne dis pas qu’ils n’influencent rien : on sent clairement la différence entre des buns classiques et ceux-là, mais je pense que si le burger avait eu de basiques buns au sésame, il aurait été tout aussi bon. Le sourdough ne se révèle pas ici comme une composante capable de transcender une recette ultra classique.

Le Sourdough King est donc un bon burger, un peu passe-partout, qui rassurera un amateur de Burger King, mais définitivement sans grandes surprises.


Prix (2018) : $5.99 (= 4,85 € + taxes)
Calories : 970 kcal

Les ingrédients

- bun sourdough supérieur
- "signature sauce" (mayonnaise + ketchup)
- rondelles d’oignon blanc
- 4 tranches de bacon
- tranche d’american cheese
- steak (113 g)
- tranche d’american cheese
- steak (113 g)
- "signature sauce" (mayonnaise + ketchup)
- bun sourdough inférieur

Le verdict : 14/20

Les Plus

- composition classique et efficace

Les Moins

- peu d’originalité à part les buns, et encore c’est du déjà vu

Taille

Honnête

13/06/2018 à 11:47

Lol, on dirait que des gens du siège aux USA sont venus en France chez Burger-King Quick Services et on demandé à manger chez Quick et ont pu manger un Quick'n'Toast pour changer, et là ils se sont dit "Wow, that's incredible, we need to do this in America". Quick, le Hamburger qui épate les Américains !

Donnez votre avis sur le Sourdough King

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !