100% Complete

Chargement de la Recette
Darth Vader Burger

Jaouen

Darth Vader Burger Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1758_recette_burger_maison_FR_darth_vader_burger_06.jpg 2018-01-16 Lorsque l’idée de refaire un burger de Quick a commencé à prendre vie sur le forum pour le Home Made Contest 18e édition, je me suis demandée quels burgers m’avaient marquée chez eux, et la réponse était assez simple, il y en avait deux. Deux (...)

Recette concoctée par Jaouen le 16/01/2018

Concours "Hommage à Quick"

Darth Vader Burger est l'une des 7 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 18 - Hommage à Quick

Lorsque l’idée de refaire un burger de Quick a commencé à prendre vie sur le forum pour le Home Made Contest 18e édition, je me suis demandée quels burgers m’avaient marquée chez eux, et la réponse était assez simple, il y en avait deux. Deux burgers très, très, très temporaires de la période des fêtes, à une époque où l’avenir semblait encore radieux pour l’enseigne : le Suprême Foie Gras et le Dark Vador Burger, qui en jetait visuellement... Il en jetait tellement d’ailleurs que c’est lui que j’ai choisi pour cet hommage.

La composition semble assez simple, pas de prouesse à réaliser : de la sauce au poivre, de la salade, de la viande de bœuf, du fromage poivré. Et du piment. 4 rondelles. De vraies belles rondelles de piment charnu et plein de graines. Et un bun au poivre et au pavot, totalement noir. Aïe... C’est là que ça se gâte, d’autant plus que ma dernière (et seule) tentative pour réaliser un bun maison n’avait pas été couronnée de succès.

Pour la recette, après exploration d’un sujet dédié sur le forum, j’ai fini par choisir l’une des propositions. La recette est pour 16 buns, mais divisible aisément en deux car elle utilise 2 œufs. Bon, 8 buns noir charbon, ça fait encore beaucoup, mais il y a peut-être moyen de diviser la pâte encore en deux avant d’intégrer le colorant, me suis-je dit.

Parlons-en, de ce fameux colorant : de la poudre de carbone végétal. Pas si simple que cela à trouver, en fait... Après deux semaines de recherches, de multiples échoppes explorées, je finis par tomber sur un magasin qui en avait mais n’en a plus (un refrain que je commence à connaître par cœur) MAIS qui peut en faire venir de son magasin à Rennes samedi matin, soit un jour et demi avant la fin du concours... Bien.... j’ai pas trop le choix, hein ? Je commande donc. Forcément, le lendemain je découvre avec stupeur que notre supermarché habituel vend désormais... de la poudre de carbone végétal. Ah ah ah. Trop tard...

Maintenant que le colorant (essentiel !) est enfin trouvé et commandé, je peux réunir le reste des ingrédients, et je m’aperçois alors qu’il y a un autre écueil : le fameux piment. Pas moyen de mettre la main sur un piment ayant plus ou moins la forme adéquate. Ça ne doit pas être la saison... Je n’en trouve qu’à un seul endroit, et il est un peu trop petit. Et surtout, surtout... c’est du piment oiseau. J’hésite longuement avant de l’acheter. Je n’ai plus trop le temps de chercher. Je sens néanmoins mon courage fondre à vue d’œil... Oserai-je mordre dans mon burger ?

Ayant un emploi du temps chargé ce weekend-là, je ne peux m’attaquer à la réalisation que le dimanche après-midi. Le timing est serré !

Mon idée de diviser la pâte en deux avant de le teinter s’avère judicieuse, car il faut une bonne quantité de colorant pour atteindre enfin un noir acceptable. Je n’aurais jamais eu de quoi faire la pâte pour 8 (et encore moins pour 16 !). Pour le poivre et le pavot, ça se fait largement au pif, n’ayant aucun souvenir de la quantité qui était présente dans le Dark Vador Burger. Le pétrissage fait apparaître la différence entre les deux pâtes. Au toucher, celle nature est bien plus agréable à pétrir, sans les aspérités du poivre et du pavot. Néanmoins, la quantité astronomique de colorant rajoutée à la noire a permis de l’assécher un peu et de lui donner la bonne texture. Allez, hop, la pâte noire va lever tranquillement près du radiateur, et l’autre file au congélateur (en espérant que la levure survive à ce traitement).

Quelques étapes plus tard, on arrive en fin de cuisson. La recette précisait : "les buns doivent être gonflés, avec une belle couleur dorée caramel, y compris le dessous". Ouais, euh... Bon, pour l’indice visuel, on repassera. Je les sors du four et, hélas, ils ont à première vue l’air un peu trop cuits, la croûte semble dure. En revanche, la couleur noire est très réussie !

Les buns étant prêts, il ne reste qu’à cuire les pattys et assembler le tout. Pour la sauce, j’ai choisi d’en prendre une toute prête made in Heinz, aux 3 poivres. Ce n’est sans doute pas la plus proche de l’originale, mais elle ne doit pas être trop mauvaise. Le fromage poivré ne peut logiquement pas être plus insipide que celui choisi par Quick, et pour une fois j’ai pris de la salade toute prête. De la feuille de chêne. Là aussi on s’éloigne un peu de celle de l’original, mais je l’aime bien. Reste à réussir à former des pattiess suffisamment plats et à couper ce piment oiseau qui me regarde d’un œil narquois. Gloups ! Je trouve un couvercle de bocal qui a à peu près la taille des buns et qui me servira de moule pour mes 4 patties (2 par burger). On m’informe à l’autre bout de la cuisine que, après test, le piment pique bien mais n’est pas si horrible que ça. Ouf !

Passons rapidement sur l’épisode où, pendant que j’avais le dos tourné, les petites mains d’une jeune padawan de 2 ans ont plongé dans les rondelles de piment et ont fait tomber la moitié des redoutables tranches par terre...

J’aimerais bien savoir comment les fast-foods s’y prennent pour faire cuire leurs lamelles de steaks hachés et qu’elles gardent leur taille, car après cuisson mes patties ont bien rétréci mais gagné en volume. Le résultat final est bien trop épais et ne présente pas aussi bien qu’il le devait. Par ailleurs, j’ai mis à fondre le fromage trop tôt, et il disparaît presque... Néanmoins, j’assemble le tout : le talon d’un bun, un patty couvert de fromage poivré fondu, un patty, de la salade, 5-6 rondelles de piment, de la sauce au poivre, et enfin le bun supérieur.

À la dégustation, très bonne surprise, la cuisson du bun est en fait très réussie, et quoique légèrement trop épais il est bien moelleux. Le fromage est absent au goût, mais cela ne détonne pas de la recette d’origine. Niveau sauce au poivre, j’aurais pu en rajouter encore plus, ou choisir une sauce au caractère plus affirmé. Le piment ne s’impose pas gustativement de prime abord mais frappe ensuite assez fort et reste présent longtemps en bouche. On ne sent absolument pas le pavot ni le poivre des buns alors que, mangés seuls, ces derniers ont un bon goût de graines de pavot. Il faut avouer que j’avais versé une belle dose ! Notez que ce point ne me semble pas différer de ceux de l’original made in Darth Quick et que, question couleur, ils sont efficaces !

Globalement très sympa, à refaire avec des buns simples, ce qui simplifiera bien les opérations et ne changera pas grand-chose au goût.

Les ingrédients

- bun supérieur au colorant noir naturel (carbone végétal), pavot et poivre maison
- sauce 3 poivres Heinz
- 5-6 rondelles de piment oiseau
- salade feuille de chêne
- patty de bœuf (72 g)
- cheddar au poivre
- patty de boeuf (80 g)
- bun inférieur au colorant noir naturel (carbone végétal), pavot et poivre maison

Le verdict : 14/20

Les Plus

- bien pimenté
- visuellement frappant
- garniture (hors piment) assez classique et simple à mettre en œuvre

Les Moins

- bun noir contraignant à fabriquer
- évidemment déconseillé aux palais sensibles
- une sauce au poivre au goût plus intense aurait été préférable

Taille

Honnête

Darth Vader Burger Burger Maison - Recette
2 Moyenne des 1 votants :
 19 / 20   http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1758_recette_burger_maison_FR_darth_vader_burger_06.jpg
Beniben
27/01/2018 à 13:06

Une vraie réussite, bravo pour cette réalisation !

Guyb
30/01/2018 à 23:17  19 / 20  

Très bel hommage à Quick ! L'un des burgers qui a fait la différence =)
Quoique Quick n'est pas prêt à disparaître pour le moment : 5x plus de pubs que BK, c'est pas un hasard ça, non ?















Donnez votre avis sur le Darth Vader Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !