100% Complete

Chargement de la Recette
November Rain

seamusmcfly

November Rain Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1470_recette_burger_maison_FR_november_rain_21.jpg 2014-12-07 J’étais en train de bosser sur la programmation de la rubrique "Concours" du site lorsque j’ai aperçu le thème du Concours home made 14 : Le Burger d’Automne. Je me suis dit : "Allez hop, pourquoi ne pas tenter mon coup ?". L’automne, ça me parlait bien. C’est donc (...)

Recette concoctée par seamusmcfly le 07/12/2014

Concours "Burger d'Automne "

November Rain est l'une des 12 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 14 - Burger d'Automne

J’étais en train de bosser sur la programmation de la rubrique "Concours" du site lorsque j’ai aperçu le thème du Concours home made 14 : Le Burger d’Automne. Je me suis dit : "Allez hop, pourquoi ne pas tenter mon coup ?". L’automne, ça me parlait bien.

C’est donc armé d’une idée de recette automnale que je me rends au supermarché du coin. Nous sommes le dimanche 16 novembre, je me tape une gdb monumentale (comprenez "un lendemain un peu délicat de soirée finement arrosée entre amis"...), il fait quasiment nuit, et la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin. Difficile de faire plus déprimant, c’est parfait, on est pile dans le thème automnal, ça m’inspire !

C’est décidé : November Rain sera son nom.
Dans les grandes lignes, ce burger, c’est une tranche de rôti de porc grillée, un patty de lentilles/carottes maison, et un gros champignon farci et gratiné.

Pour 8 patties lentilles/carottes (je m’en fais toujours d’avance, que je congèle) :
Je râpe 2 carottes comme je peux (c’est-à-dire avec un économe), et je les fais cuire 30 minutes avec 2 verres de lentilles dans une grande casserole d’eau.
Je laisse tiédir 20 minutes au bain-marie. J’ajoute ensuite du cumin, du sel, du poivre, et de la sauce Maggi.
Je malaxe et broie bien ça à la main, en y ajoutant de la chapelure et 2 œufs pour lier le tout, jusqu’à l’obtention d’une texture modelable.
Je forme les patties, et je les mets au congélateur un quart d’heure avant la cuisson (pour qu’ils se solidifient).
Je les fais ensuite cuire à l’huile dans une poêle à feu vif 6 minutes de chaque côté, et dans la dernière minute je recouvre avec une tranche de Leerdammer saupoudré de quelques herbes lyophilisées.

Le rôti de porc :
Je profite de la poêle encore chaude pour faire griller une tranche de rôti de porc en plastique (ou sous plastique, on peine à faire la différence) provenant du supermarché susmentionné.
Je la poivre bien, histoire de la relever. J’ai jamais goûté ce truc auparavant, mais je me dis que c’est probablement meilleur ainsi.

Le champignon et sa farce :
Je détache le pied du gros champignon, et je le coupe en petits morceaux. Dans une poêle beurrée, je les fais revenir avec oignon, échalote, ail, et persil.
Je mélange ça avec du fromage frais type Philadelphia, et j’en farcis le chapeau du champignon. Entre nous, il est 19 h 30, c’est mon déjeuner que je suis en train de préparer, et lécher la cuillère me donne vraiment la dalle !
Je recouvre ensuite le champignon farci avec une tranche de Leerdammer saupoudré de quelques herbes lyophilisées, et je fais passer ça au four 20 minutes à 210°C (th.7).

Le bun brioché multi-grains provient de chez un boulanger du 12ème arrondissement, qui fournit plusieurs restaurants à Paris. Du coup je m’en suis attrapé une demi-douzaine, et je les ai congelés pour l’avenir.

J’ai mis de la mayonnaise sur le bun inférieur, j’ai assemblé le tout (rôti de porc, puis patty de légumes, puis champignon farci), et j’ai servi le burger avec des frites allumettes surgelées d’une célèbre chaîne de supermarchés non moins surgelés.

Au deuxième croc, la farce du champignon est sortie du chapeau, mais bon, ça va, globalement tout s’est très bien tenu quand même.

Cette farce champignon/oignon/échalote/ail/Philadelphia est un vrai régal et se marie à la perfection avec le patty de lentilles.
Ce dernier est bien goûtu, parfumé, et il tient bien sous les crocs. Il ne se démonte pas, ne s’écrase pas, et sa texture est assez proche de celle d’une viande hachée grillée : croquante à l’extérieur, tendre à l’intérieur. Quand j’ai fini mon assiette, il n’y restait que 2 lentilles esseulées, c’est dire si ça tient bien en place !
Le rôti de porc apporte quant à lui une petite touche grillée bien sympathique.

Pour conclure, le November Rain est un burger costaud pour affronter l’automne et le retour des jours courts, avec un bon goût forestier et automnal. J’ai encore de quoi m’en faire quelques-uns, et ça, c’est plutôt réjouissant.

Point non négligeable, il n’y a pas grand-chose à faire pour le transformer en un excellent burger végétarien.

Les ingrédients

- bun supérieur multi-grains
- gros champignon farci et gratiné maison au Leerdammer
- patty de lentilles et carottes maison
- tranche de rôti de porc grillée
- mayonnaise
- bun inférieur

Le verdict : 17/20

Les Plus

- bun brioché succulent
- patty bien structuré et résistant
- farce champignon/oignon/échalote/ail/Philadelphia excellente

Les Moins

- un peu long à préparer

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le November Rain

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !