100% Complete

Chargement de la Recette
Tropbonpourtoi

Tropbonpourtoi  Burger Maison - Recette 

17 / 20  

Recette concoctée par PotatoesJunky le 07/08/2012

Samedi midi, pas des masses de restes dans le frigo et une grosse fringale.
Comme on a acheté des buns Sara Lee (très bons, légèrement briochés et de belle tenue) la veille, je décide d'improviser avec ce qu'il y a dans le frigo, à commencer par le plateau de fromages, majoritairement français (on ne renie pas ses origines comme ça !).
Il y a là, entre autres, un beau morceau de morbier à point que je décide d'incorporer à ma recette.
Par contre, il n'y a plus de bacon. Je vais donc lui substituer quelques fines tranches de pâté de campagne maison (recette ci-dessous pour les amateurs).
Puisqu'on reste côté Français, la moutarde douce French's se verra remplacée par de la moutarde de Dijon et on ajoutera une sauce au fromage bleu et du thym. Avec un peu de salade histoire de, ça devrait le faire.

Donc, tout d'abord, je façonne un patty à la main. Le trouvant quand même un poil volumineux, je le pèse : 251g exactement. Bon, ben... on fera avec !
La flemme d'allumer le BBQ, le patty file à la poêle avec une dose généreuse de poivre et de thym et un peu de sel.
Pendant ce temps, découpe des autres ingrédients (salade, pâté, Morbier) et toastage des buns.
Je retourne le patty, lui adjoins les tranches de Morbier et je couvre le tout pour que le fromage fonde tandis que l'autre face du patty cuit.
Et pendant ce temps, j'entame le montage du burger.

Le patty est cuit comme je l'aime, rosé à cœur, il est temps de finaliser l'assemblage : mine de rien, il est imposant et accuse pas loin de 450g sur la balance. J'ai un doute : n'ayant plus l'appétit de mes 20 ans, vais-je réussir à le finir ? Je sais, on est loin des défis/délires (par ailleurs souvent aussi appétissants qu'abondants) de Boulugre ou Fantomchris, mais on ne joue pas dans la même catégorie non plus !

Bref, attaquons la bête : dès la première bouchée, c'est l'extase ! Le Morbier et le patty se complètent à merveille, le pâté apporte une note fumée un peu grasse, pas désagréable du tout, les sauces remplissent leur rôle à la perfection...
Bref, je suis conquis et le finis quand même... sans rien pouvoir avaler de plus par la suite.
Sans être le burger ultime, il mérite bien son 17/20.

Annexe : la recette du pâté de campagne (quantités approximative, je mesure rarement) :

- 600 g de filet de porc (ne pas enlever le gras)
- une belle barde de lard (je remplace par du bacon en tranches épaisses, les bardes sont difficiles à trouver ici)
- quelques tranches de bacon fumé cru
- 2 oeufs
- 15 cl de porto
- 5 cl de cognac
- 1 gros oignon émincé
- 3 gousses d'ail
* Variante aux champignons : prévoir 500 g de porc au lieu de 600 et compléter par 200 g environ de champignons de votre choix juste étuvés à la poêle.
* Variante au foie de porc : prévoir 400 g de porc et 200 g de foie.
La procédure suivante reste la même quelles que soient les variantes.

Préparation :
Il est préférable de disposer d'un hachoir, soit mécanique (comme faisaient nos grand-mères), soit électrique (personnellement, j'utilise l'extension prévue pour notre robot Kitchen Aid, qui est remarquablement efficace).
On peut aussi utiliser un robot classique avec une lame, mais le résultat sera moins bon, car la lame casse les fibres de la viande.

Préchauffer le four à 180°C/350°F.
Donc, passer tous les ingrédients solides au hachoir, hormis la barde, une première fois avec une grille grossière, puis une seconde fois avec une grille fine.
Mettre le mélange obtenu dans un saladier, ajouter les autres ingrédients (œufs, alcools), saler, poivrer, éventuellement ajouter thym et/ou romarin et/ou laurier au goût et mélanger pour obtenir une farce homogène.

Tapisser un moule en terre ou en porcelaine avec la barde ou les tranches de bacon (dans mon cas), verser le mélange et le lisser. Disposer éventuellement 2-3 feuilles de laurier sur le dessus.
Enfourner pendant 2-3 heures, passer 1 heure à 450°F/230°C, puis repasser éventuellement encore 1 heure à 350°F/176°C en couvrant d'une feuille de papier alu.
Laisser refroidir à température ambiante, puis mettre au frigo 24 h minimum, si possible recouvert d'un poids (brique enveloppée d'alu, par exemple).

Les ingrédients

- bun supérieur
- mayonnaise
- moutarde de Dijon
- pâté de campagne en tranches fines
- Morbier
- salade
- sauce au bleu
- bun inférieur

Le verdict : 17/20

Les Plus

- le goût
- le pâté
- le poids

Les Moins

- un poil trop gros
- il faut préparer un pâté à l'avance

Taille

Honnête

07/08/2012 à 10:53

Original, avec du pâté de campagne ça colle c'est sur!

Petite note, je t'aurais suggéré de prendre une partie plus grasse pour faire ton pâté pour qu'il soit plus fondant tu peux remplacer la barde par de la poitrine ou du saindoux t'as été un peu avare en MG mais c'est bien quand même^^

07/08/2012 à 11:17

Nuance de détail : à la fin de la recette du pâté, je suppose que c'est 350°F qu'il faut lire... sinon, ça risque de sentir le méchoui ! Sinon, en effet, le pâté, bien vu dans un burger.

PotatoesJunky
07/08/2012 à 16:23

@Roudou > attention, j'utilise du filet, pas du filet mignon. Or, celui qu'on achète, y a quand même une petite couche de gras, que je n'enlève évidemment pas. Si on ajoute le bacon, côté MG, ça suffit amplement :)

@ Ed > oui, en effet, on va demander à Bix de corriger, c'est bien 350°F ^^

07/08/2012 à 22:01

j'entend bien je le devore ton pâté avec ou sans tout ce qu'il y a a côté^^ Pour le pâté je préfère mettre de la poitrine c'est plus gras.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

Ou commentez la recette via FaceBook !

Les photos

Tags de ce produit

Recette Etats-Unis Burger - autre Tropbonpourtoi PotatoesJunky Note : 17/20

Les Meilleurs Burgers de Paris

2.7 / 5  

Niveau burger, le Joe Allen est clairement à éviter, et en plus c'est cher. Comme quoi ce n'est pas forcément (Lire la suite...)

3.3 / 5  

Un restaurant qui ne paye pas de mine mais où il est bon de s'y attarder. Convient plus pour un (Lire la suite...)