100% Complete

Chargement de la Recette
P'tite Cervelle

Boulugre

P'tite Cervelle Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

15 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_435_burger_maison_FR_ptite_cervelle_07.jpg 2008-06-05 J’ai hésité longuement avant de poster la recette que voici. Jusqu’à présent, je bénéficiais au sein du forum d’une réputation de doux dingue gentiment farfelu. Je crains que ma nouvelle proposition ne me fasse basculer dans le camp des fous dangereux. L’on pourra aussi avancer (...)

Recette concoctée par Boulugre le 05/06/2008

J’ai hésité longuement avant de poster la recette que voici. Jusqu’à présent, je bénéficiais au sein du forum d’une réputation de doux dingue gentiment farfelu. Je crains que ma nouvelle proposition ne me fasse basculer dans le camp des fous dangereux. L’on pourra aussi avancer qu’une telle expérimentation ne pourrait que desservir notre propos, persuadant définitivement les profanes que les burgerers sont des geeks bons à enfermer. Je laisse Bix seul juge. Je sais que la recette que je vous propose aujourd’hui est un combat perdu d’avance. Cependant, peut-être trouvera-t-elle son public auprès de seniors ouverts d’esprit...

Certaines de mes anciennes expériences ont reçu des réactions plus que mitigées. Même si les esprits les plus éclairés soulignaient l’audace de mes compositions, pour rien au monde quiconque y aurait planté les dents. La cervelle, quoi qu’on en pense (c’est-à-dire forcément du mal), est pourtant un des abats les plus fins, et relativement bon marché. Sa préparation ne pose aucune difficulté, il suffit de la saisir à la poêle quelques minutes en la retournant délicatement, de préférence dans le beurre salé, l’ail et le persil. Il s’agit d’un "plat de vieux" par excellence, et donc on en trouve de moins en moins. Et bientôt on n’en trouvera plus du tout.

Ingrédients :
- buns de petite taille
- 1 belle cervelle de porc
- 1 cébette
- beurre salé
- des câpres
- du fromage Bleu de Bresse
- de la sauce Burger Amora, qui a presque le même goût que la sauce Big Mac !

Préparation des plus sommaires : on saisit la cervelle dans une poêle antiadhésive, avec du beurre salé accompagné de la cébette émincée. Maniez l’objet avec précaution, sinon il risque de se désagrèger. Pendant ce temps, garnissez chaque moitié de bun, avec d’un côté le Bleu de Bresse en épaisses tranches (sur lequel on déposera la cébette), et de l’autre la sauce Burger agrémentée de câpres.

Une fois la cervelle cuite (de rosée ayant pâli), baissez le feu, déposez les buns dans la poêle pour les réchauffer délicatement (couvrez). Après 2 minutes, le fromage a fondu, on peut passer à l’assemblage. Eh bien voilà, vous trouvez cela ignoble, moi je trouve ça très beau, ce qui fait désormais de moi l’Hannibal Lecter du burger... (En effet, il s’agit de cervelle de porc, je suis donc un cannibale !)

De cette aberration s’exhale un fumet généreux, exquis et raffiné, entre l'excellent fond de sauce et un fromage bien affiné. Je mords à pleines dents. La cervelle explose. La viande étant d’une consistance trop vermoulue, vouloir la coincer entre deux buns la condamne à l’écrabouillement en règles, et oblige le convive à déguster le plat à petites bouchées fort retenues. La saveur à la fois douce et amère de la cervelle se noie intimement avec le Bleu de Bresse. Les câpres et la sauce Burger apportent une touche acidulée bienvenue. Le fondant est hors du commun, donnant l’impression que ce burger ne contient que de la sauce et du fromage. Cette supposée ineptie créative sera promptement engloutie. Et restera un peu sur l’estomac. Car la cervelle, ça nourrit son homme !

Fidèles burgerers, montrez-vous dignes de votre rang, plutôt que de descendre cette expérience en lui donnant une note lamentable, abstenez-vous de toute évaluation tant que vous n’y aurez point goûté ! Je précise qu’enfant j’exécrais la cervelle que ma grand-mère maternelle me faisait ingurgiter trop souvent, et n’ai découvert sa saveur subtile qu’à l’âge de raison, en ayant exorcisé mes vieux démons.

Les ingrédients

- Bun supérieur
- Bleu de Bresse
- Cébette
- Cervelle
- Câpres
- Sauce Burger Amora*
- Bun inférieur

Le verdict : 15/20

Les Plus

- une saveur et une onctuosité rappelant la laitance de poisson et le gorgonzola
- un fondant irrésistible
- petit mais très nourrissant

Les Moins

- la mollesse de la cervelle rend le burger casse-gueule
- cette œuvre me condamne au célibat éternel (voire au bannissement au Mordor)

Taille

Honnête

P'tite Cervelle Burger Maison - Recette
19 Moyenne des 1 votants :
 20 / 20   http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_435_burger_maison_FR_ptite_cervelle_07.jpg
05/06/2008 à 12:52

Non Boulugre, tu n'es pas le docteur Frankenstein du burger, je te rassure. L'idée est excellente et si effectivement je ne suis fan de rien dans ce burger (les capres beurk, le bleu non merci et la cervelle merci mamie de m'en avoir trop gavé durant ma jeunesse), l'idée est là. Et elle force tout de même un certain respect :)

Le coup des bun's dans la graisse, par contre, me plait moins. C'était pas trop gras ?

05/06/2008 à 13:11

Je suis ... Impressionée.
Je ne sais que dire, vraiment ...

Je crois que tu es sans contexte la personne dont on devrait le plus respecter l'estomac !
(Avec Fantomchris aussi bien sûr).

Je t'envoie des roses et baisse mon chapeau !

Fantomchris
05/06/2008 à 13:45

BOULUGRE!!! Comment dire à quel point je t'admire? Je m'attendais à un burger aux tripes mais là, c'est tout simplement génial! En fait, tu me donnes une idée génial (avis à ceux qui connaissent les albondigas) et je ne vais pas avoir assez d'une vie pour faire tout ça.Pour ce qui est de ta recette, rien de choquant à mon goût, juste une superbe preuve d'imagination et d'innovation : BRAVO MAITRE!

05/06/2008 à 14:52

Après avoir lu cette recette je me décide de supprimer mon compte du site.

05/06/2008 à 15:07

C'est clair que c'est pas demain la veille que l'on trouvera celui-là chez Quick ou McDo!!!! J'approuve la démarche, sans en être client: la tripe et les abats ont beaucoup souffert des différentes crises alimentaires récentes, et n'attirent plus que les vieux connaisseurs. Tout ça tombera dans l'oubli jusqu'au jour où on le reservira dans des restos pour bobos à des prix exhorbitants, et ce sera top tendance de s'envoyer de la cervelle et des rognons. Bravo, Hannibal!

05/06/2008 à 17:06

Chronique digne d'être publiée, audace de la composition, témérité du cuisinier, je suis pantois ! Et à jamais esbaudi par tant de talent bavarois et de lyrisme pompier... Nous autres burgerers sont à jamais condamnés à de disputer la place de second, derrière toi !

05/06/2008 à 18:31

je n'ai jamais gouté la cervelle, je n'ai pas ton esprit aventureux. En tout cas je suis persuadé qu'un vrai gastronome se doit de tout gouter sans appriori et toi tu te classe au dessus : tu nous fait découvrir des recettes innatendues, jamais choquantes car préparées avec une véritable reflexion dans le choix des accompagnements. Un seul mot BRAVO !

Boulugre
05/06/2008 à 21:41

Merci à vous tous pour votre ouverture d'esprit, car j'ai vraiment hésité. Le pire dans tout ça c'est que c'est vraiment bon je vous assure! Luthor, la cervelle est un morceau ne contenant pour ainsi dire aucun gras, mais qui rend beaucoup d'eau, ce qui m'a permit d'obtenir des buns pratiquement ''steamés'' (comme les buns du Filet o Fish!). Ah et aussi on peut utiliser de la cervelle d'agneau en remplacement du porc, mais c'est un peu plus cher (et parait-il plus fin).

skytyler
05/06/2008 à 23:26

J'approuve a mort. La cervelle est une partie souvent dedaignée mais non moins délicieuse.Thumbs up!!

06/06/2008 à 11:18

C'est franchement audacieux ! Je n'arrive pas à manger d'abats mais la performance mérite d'être saluée !

07/06/2008 à 09:00

Après avoir vu son "émission" sur TF1 hier soir, je propose de dédier ce "P'tite cervelle" à Flavie Flament.

08/06/2008 à 11:36

Boulugre, tu est dingue ;)
vraiment bonne idée, je pense que personne n'a eu l'idée de le faire avant toi, et peut etre que personne ne le referas.

junk food boy
08/06/2008 à 15:00

ça y'est , il l'a fait !

10/06/2008 à 12:41

je croyais qu'on ne pouvait plus acheter de cervelle. Et bien respect à tes recettes loufoques Boulugre mais je mange beaucoup avec les yeux et là... ben je suis pas trop en appétit. Sorry!

Stratmatt
10/06/2008 à 12:57

Bientot il faudra mettre en place une protection pour les mineurs sur ce site. =°/

Kanji
10/06/2008 à 18:51

Je ne mets aucune note, mais en revanche, moi qui suis pret à tout manger comme burger, même celui au natto, je ne risque pas de manger celui là !! J'ai une phobie totale des cervelles d'animaux !! xD

Liam
11/06/2008 à 13:08  20 / 20  

Je te met un 20/20 pour l'audace!

Respect total pour toi!!

25/06/2008 à 05:58

Incroyable. Point à la ligne. Il semble que seul l'anglais possède une expression assez forte pour représenter ce burger de maître: kick ass !

Fantomchris
03/02/2009 à 09:03

C'est en me baladant sur cette recette que je me suis rendu que je n'avais jamais pris le temps de la commenter. Boulugre! Comme d'habitude, tu dépasses les limites. Que dis-je "dépasser"... Tu EXPLOSES les frontières décence. Oui mais voilà : je suis client de genre d'expérimentations et je me lève pour t'applaudir bruyamment jusqu'à couvrir les bruits d'écœurements de tous ces conformistes sans imagination. En un mot résumant : BRAVO!

Donnez votre avis sur le P'tite Cervelle

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !