Tout sur les enseignes en particulier : les spéculations, les mécontentements, les nouvelles implantations, les jeux, les reducs, demandez des infos etc etc
Le burger vegan de Nestlé va débarquer dans les assiettes au printemps prochain

Gastronomie Comme ses concurrents, le géant de Vevey table sur les nouveaux modes de consommation moins friands de viande.

Image


Le véganisme séduit Nestlé. Le géant de Vevey va lancer un hamburger sans viande ni protéines animales au printemps prochain. Le «Incredible Burger», c’est son nom, devrait d’abord être disponible sur le marché allemand.

Pourquoi? De nouveaux modes de consommation, fruit d’une prise de conscience de la souffrance animale et des enjeux écologiques liés à la production de viande (pollution, utilisation accrue de l’eau, etc.), semblent s’installer.

Cette tendance offre de solides perspectives. Les aliments à base de plantes devraient générer des ventes de l’ordre du milliard de dollars d’ici à dix ans pour Nestlé, selon Laurent Freixe, directeur du groupe aux États-Unis, cité par l’agence Bloomberg.

Sans surprise, les géants alimentaires se profilent dans le segment. Unilever vient de racheter la firme hollandaise The Vegetarian Butcher . Après avoir repris le spécialiste du lait de soya WhiteWave aux États-Unis pour 10 milliards de dollars, Danone travaille aujourd’hui sur des yaourts ne contenant pas de lait. De son côté, Nestlé a acquis en 2007 Sweet Earth Foods, un fabricant américain de plats surgelés, burritos et autres sandwichs véganes.

À cette occasion, la multinationale estimait que le potentiel du marché américain atteindrait 5 milliards d’ici à 2020.

Nestlé devra aussi se battre contre de nouveaux venus comme Beyond Meat, firme soutenue par Bill Gates et Leonardo DiCaprio. Cette dernière propose notamment des steaks hachés fabriqués à base de protéines de pois.

La croissance par les plantes
Gagner des parts de marché dans le végétarien (qui inclut œufs et produits laitiers) et le véganisme (alimentation exclusivement végétale) devient essentiel pour des géants de l’agroalimentaire, dont les ventes de produits de marque stagnent en supermarché.

Selon Stefan Palzer, chef des technologies de Nestlé, les consommateurs privilégiant les repas à base de végétaux constituent l’une des «food tribes» connaissant le rythme de croissance le plus important, à côté des «sans gluten» ou «sans lactose». Une tendance particulièrement forte parmi la génération des millennials, ces trentenaires ayant comme point commun d’avoir baigné dans les nouvelles technologies. Une autre pomme?

________________ Via 24 heures.ch ________________
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Bonne nouvelle qu'un grand se lance là dedans.
Si certains d'entre vous tombent sur le "impossible burger", c'est à tester.
On dira ce qu'on veut, l'aspect visuel de ce qu'on mange fait fonctionner le cerveau autant que les papilles. C'est d'ailleurs multi prouvé dans les tests : un yaourt rose sera rarement saisi comme étant à l'abricot.
Là, c'est en forme de burger, donc c'est plus jouissif/transgressif qu'un visuel de salade. Et puis ça active l'idée viande pour ceux qui ont connu.
Et d'ici peu, je sens venir une vague : Oui non mais faut pas manger en forme de burger, ça soutient indirectement ceux qui mangent de la viande. Ad libitum pour les inversions d'attitude.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Et un sandwich en forme de chat?

Moi je peux pas manger tous ces plats vegan avec de pauvres légumes et pousses de soja qui n’ont rien demandé à personne. On les manipule génétiquement, on les asperges de pesticides et maintenant faudrait qu’ils se fasse manger entre deux bouts de pain dont on a éliminé sans vergogne ce pauvre gluten?!

Quelle violence pour le monde végétal, notre matrice nourricière et originelle! Quel monde allons-nous laisser à nos enfants!

Mangez du sanglier!
\:D/
Sic transit gloria mundi...
Si le prix est moins cher qu'un burger au bœuf je serais tenté d'essayer même si ça m'exaspère un peu cette veganisation de tout....

EdWarner a écrit:Et d'ici peu, je sens venir une vague : Oui non mais faut pas manger en forme de burger, ça soutient indirectement ceux qui mangent de la viande. Ad libitum pour les inversions d'attitude.


Dans 20 ans la mode peut-être sera de dénigrer les aliments solides et certains se nourriront par perfusion tout en se gaussant des arriérés qui mâchent encore. :-=
Dans la même vague, il y a ça aussi :
https://www.youtube.com/watch?v=T3-1zhJDFN0

ça semble bluffant...
Beniben a écrit:Si le prix est moins cher qu'un burger au bœuf je serais tenté d'essayer même si ça m'exaspère un peu cette veganisation de tout....


Cette blague... j'en ris encore. Moins cher ? Non mais c'est tout le contraire...

Beniben a écrit:Dans 20 ans la mode peut-être sera de dénigrer les aliments solides et certains se nourriront par perfusion tout en se gaussant des arriérés qui mâchent encore. :-=


Étape précédente : tout en comprimés. Sans aller jusque Soleil vert, c'est déjà bien en route (je dis rien, j'en fais partie).
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
C'est vrai, j'ai honte. :oops: La stratégie marketing ça a un coût. :D
Un coût oui... mais moindre que ce que certains pigeons peuvent suivre, et donc générer en CA. Quand tu vois que Jay-Z et Beyoncé incitent leurs followers à devenir vegans, tu appréhendes la dimension du potentiel financier. Le tout étant de souhaiter que les parents ne se convainquent pas, comme certains, qu'on peut nourrir des bébés façon vegan (ben oui, Nestlé, pour beaucoup, c'est aussi une marque fiable de nourriture infantile)...
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Mais-euh, ils font du bio maintenant !!! :P
Ah mais du bio, c'est bien. Et ils se plient aux réglementations, ce qui n'est pas plus mal. Après, les excès en tous genres, c'est autre chose. Quand on entre dans une orthorexie alimentaire, quelle qu'elle soit, on le fait pour soi, on ne l'impose pas aux autres, et certainement pas à des enfants qui n'ont pas encore d’indépendance de jugement. Encadrer oui, finir en dictature de ses frustrations, non.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Nestlé donne des nouvelles de son Incredible Burger, sa version maison du patty vegan. Il a été présenté au monde lors de la International Green Week, grand raout vegano-bio-greenwahsing de Berlin (du 18 au 29 janvier 2019). Le fait que cette 84iéme édition voit la présentation de 100.000 produits par 1.700 exposants explique probablement qu'il n'y ait eu que peu de retour sur cette première mondiale.

Image
Le flagship de Nestlé pour le Burger Vegan est sous l'enseigne Garden Gourmet

Image
Une fois cuit, l'Incredible Burger fait largement moins viande que cru

Image
Coupé, l'Incredible Burger ne laisse plus aucune illusion sur son coté sans-viande

Image
Incredible Burger : le grand jeu sera de faire deviner ce qu'il y a dedans.


Si l'Incredible Burger présente en barquette un indéniable coté viandu, par la couleur autant que par la granularité, les fibres musculaires apparentes, autant une fois cuit, cela renvoi directement aux palets de légume tels que répandus dans les rayonnages. L'absence de "jutosité" ne serait-ce qu'apparente ne laisse pas présumer qu'elle existera en bouche.

Surement Nestlé n'a pas souhaité se risquer sur le terrain dominé par l'Impossible Burger, bien qu'Aldi, avec bien moins de puissance financière pour du R&D ait montré que c'était possible avec son Meat Free Butcher Quarter Pounders.

Nestlé est peu disert sur la composition, lâchant à peine qu'il est à base de de protéines de soja et de blé, mais forçant sur le goût juteux avec des notes de viande authentiques tout en ne nécessitant aucune viande.

La disponibilité est annoncée au printemps 2019.

Mais où est ce donc que cela s'arrêtera ? J'attends avec impatience le patty saignant à base d'insectes...

\:D/


Ein kleines deutsches video über den burger
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Trop de soja n'est il pas dangereux, rapport aux estrogènes ? :-k

Et le steak artificiel, ça donne quoi ? La culture des cellules souches de bovins est elle considérée comme l'exploitation et la torture/meurtre de vache/bœuf ?
Si les animaux ne doivent pas être mangés, pourquoi sont ils fait de nourriture ?
En tout cas, le soja est déconseillé aux femmes enceintes (et jeunes enfants ? Je ne sais plus, mais ça serait logique) car perturbateur endocrinien.
Et pour les allergiques aux protéines de lait de vache, ça peut faire le même effet, il y a des allergies croisées, donc ce genre de fausse viande ne leur permettra pas de remplacer le bœuf.
Nous sommes le Jeu 21 Mar 19 15:21

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Murazor et 2 invités

cron