Que des topics uniques : un topic = une enseigne ! retrouvez rapidement toutes les infos d'une enseigne particulière.
96 messages Page 7 sur 7
je reviens de Madrid on je pensais surtout passé par carls jr comme a chaque fois et tombé sur popeye par hasard vraiment bien et blindé les 2 fois ou j'y suis allé comme quoi le probleme doit venir des équipes francaises et non du concept pour moi bien au dessus de KFC apres c'est peut etre la nouveauté !
le vrai problème de la france, ce n'est pas tant les qualités humaines et professionnelles et le niveau d'ambition des gens, c'est :

-le coût du travail
qui est exorbitant et rend le prix public de tous les concepts de fast food beaucoup plus cher qu'ailleurs, ce qui ruine bien des concepts (je ne parle pas du coût horaire de chaque employés, mais des charges sociales qui sont les plus élevées d'Europe : 45% en france pour un employé non cadre - donc en gros vous multipliez un salaire par 1.45 pour savoir le vrai coût pour l'employeur. Par opposition, les charges sont de 16% en Angleterre. En gros, vous pouvez y employer 3 employés pour le prix de 2 en France)
Le cout du travail a un impact direct sur le prix des produits, d'ou les tarifs exhorbitant du Mccdo par exemple. (30% + cher qu'au Uk)

-le droit du travail
"Nul c'est censé ignorer la loi" - mais en France il faut s'accrocher pour connaitre le droit du travail, dont l'épaisseur rivalise avec nos anciennes pages jaunes. Dans la plupart des pays qui nous entoure, c'est 30 pages tout au plus avec beaucoup de bon sens.
Pour un groupe étranger, monter une chaine en France, c'est juste ultra cher et compliqué.
Sous-estimer la complexité du droit du travail peut être une vraie cause d'échec...ou l'objet d'une vraie reticence.

-les impôts et le cadre fiscal super instable -
Les impôts sur les sociétés sont de 31% en France - il est prévu de longue date de les réduire à 25% mais je crois que ce n'est pas pour tout de suite, malheureusement. Au Uk, ou j'habite, c'est 19% et ca va peut être passer à 17%...L'Allemagne se prepare également à un vrai big bang fiscal pour rendre l'investissement plus attractif. Qu'est-ce qu'on attend ?
Par ailleurs le cadre fiscal français change en permanence - donc il faut provisionner "au cas ou". On le voit aujourd'hui avec l'exemple d'amazon, les menaces de taxation ne sont pas juste pour Amazon, mais egalement pour le client qui devraient bientôt s'acquitter d'une taxe à reception de chaque colis...
Il y a d'autres exemples à la pelle : la taxe soda par exemple...

-les règlementations diverses
Tout ce qui marche est frappé tôt ou tard d'un réglementation souvent unique en Europe ( au meme moment ou la France aime jouer la carte de l'UE unie et forte, elle se distingue par un arsenal de reglementations / interdictions spécifiques à son territoire, souvent moralisatrices, et lui conférant fréquemment la reputation de pays casse-couille du continent ).
On pourrait citer l'interdiction des boissons à volonté / fontaines à soda qui est venu frapper Quick/ Subway/ Five Guys...
Moi j'aime aller chez Five Guys également pour me servir et me resservir à leur fontaine. je trouve que ca vient équilibrer le tarif de leur menu qui est assez onéreux. Malheureusement, les deputés français rendent cette démarche interdite dans l'hexagone et je dois payer mes 2 verres intégralement...ou me limiter à un seul. Effectivement, quelle bande de casse -couilles !

Donc pas étonnant que certaines enseignes, meme avec la meilleure ambition du monde, ne trouve pas dans ce contexte les outils et la flexibilité pour y faire épanouir leur concept.
C'est regrettable, mais il faut que ca change.
Moi j'aime aller chez Five Guys également pour me servir et me resservir à leur fontaine. je trouve que ca vient équilibrer le tarif de leur menu qui est assez onéreux. Malheureusement, les deputés français rendent cette démarche interdite dans l'hexagone et je dois payer mes 2 verres intégralement...ou me limiter à un seul. Effectivement, quelle bande de casse -couilles !

Si ça chagrinait Five Guys et consort tant que ça, ils pourraient faire le deuxième verre à 50 centimes (ou moins!!!), et ils y gagneraient encore. Visiblement, ils n'ont pas envie.
SundayBrunch a écrit:Donc pas étonnant que certaines enseignes, meme avec la meilleure ambition du monde, ne trouve pas dans ce contexte les outils et la flexibilité pour y faire épanouir leur concept.
C'est regrettable, mais il faut que ca change.


à l'inverse, nous avons une très bonne protection de l'emploi, pas comme les autres pays que tu cites en exemple, et toutes les chaines marchent super bien en France, quel est le véritable souci donc ?
Qu'est ce qui doit changer ?
Ce n'est pas parce que Popeye ne peut pas virer à tout va ses employés chez nous comme ils le font aux US qu'il faut crier au loup. Ceux qui ont su s'adapter réussisent très bien et font de gros bénéfices, comme quoi ça n'est pas un problème.

De plus, toutes ces chaines savent comment ça marche chez nous avant de vouloir s'y installer, pourquoi s'y installer alors si ça n'est pas prometteur ?
@SundayBrunch : Étonnamment, il y a des professionnels qui s'occupent de cela... On les appelle des juristes d'entreprise.

Mais bon, rien n'oblige à respecter la loi... Comme toutes les chaines citées qui se sont assis pendant trois ans sur l'obligation légale de faire le tri en trois flux de leurs déchets.

Ont ils été lourdement sanctionnés ? Non.

Donc bon...

Rien de plus simple que de hurler contre les portes ouvertes, en espérant être original.

Sinon, ça va bien le brexit ?
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Sinon, à titre indicatifs, ces chers casse-couilles ont aussi le titre de plus grand pays de l'évasion fiscale. Ce qui, disons-le, laisse de la marge à ces pauvres chaînes nécessiteuses. Quant à virer sur-mesure, pas d'affolement : le mot CDI temps plein est entré dans le dictionnaire de l'ancien français. Déjà interim c'est hardcore, alors...

Certes la fiscalité est lourde, mais elle l'est aussi pour l'employé, hein. Qui peut se brosser pour une prime de rentabilité.

Après, en tant qu'AE, je suis d'accord que le coût du travail (parce qu'on a la joie de payer environ 50 % tout confondu à l'État) est exorbitant. Mais je vais difficilement plaindre McDo, dont la France se classait il n'y a pas si longtemps 3ème marché mondial en termes de CA. Et pour ce qu'ils nous pondent, c'est un miracle. Quant aux autres, faut pas déconner : même à 1.45 fois sur le salaire net (je pense même que c'est un peu plus), quand tu recrutes des gens aux 2/3 temps et au Smic (sans supplément de nuit, de dimanche ni de jours fériés (vu que tu les vires avant 1 an d'ancienneté)), je ne vais pas chialer non plus.

Et je m'étonne, si le UK est si parfait, de voir revenir à intervalle régulier pas mal d'expat, qui viennent y percevoir leurs aides (je n'ai plus la référence de l'article qui en détaillait le mécanisme, mais visiblement, la soupe est bonne ici, et nos cotisations (y compris salariales, encore une fois) servent aussi à ce joyeux marché).
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
96 messages Page 7 sur 7
Nous sommes le Mar 10 Déc 19 2:41

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron