Tout sur les enseignes en particulier : les spéculations, les mécontentements, les nouvelles implantations, les jeux, les reducs, demandez des infos etc etc
Marrant, j'ai entendu l'info plusieurs fois sur Radio France, mais c'est chez Europe 1 que je trouve un article "papier".

https://www.europe1.fr/societe/tri-sele ... es-3848861

* * *

Tri sélectif : le gouvernement veut rappeler les fast-foods à leurs obligations

Jeudi, le secrétariat d'Etat à l'Ecologie a convoqué les patrons de fast-foods pour leur rappeler leurs obligations en matière de tri et de recyclage des déchets.

Un milliard de repas sont servis chaque année dans la restauration rapide en France, dans 25.000 points de vente. Mais si les fast-foods ont l'obligation de faire le tri des déchets, aucune grande enseigne ne respecte scrupuleusement la loi. Le gouvernement va leur demander de se mettre rapidement au pas. C'est pour cela que jeudi matin, la secrétaire d'état à l'Ecologie Brune Poirson reçoit plusieurs patrons.

"Ça suffit", tonne le ministère. McDonald's, KFC-Pizza Hut, Burger King mais aussi Subway et Strabucks... ils sont tous convoqués ce matin au ministère de la Transition écologique. Et le message qui va leur être passé est clair : "ils ne font que très peu d'efforts alors que chaque année ils génèrent 183.000 tonnes d'emballages et 60.000 tonnes de déchets alimentaires", a expliqué au Parisien la secrétaire d'Etat pour qui "ça suffit". "Je compte bien leur rappeler leurs obligations", abonde-t-elle.

Pas de tri, pas de recyclage. Et pour cause : des tests effectués dans 50 établissements par le ministère ont démontré qu'aucun ne recyclait les déchets. Ainsi, là où les clients débarrassent leurs plateaux, il n'y a pas de dispositif de tri. Dans les mêmes sacs poubelles, pailles et gobelets en plastique rejoignent donc les restes de frites et de burgers.

Une loi datant de 2016 ignorée par les fast-foods. Pourtant, depuis 2016, la loi oblige les restaurants produisant plus de 10 tonnes de déchets biodégradables par an à trier chaque type de déchets. Les fast-foods doivent donc par exemple récupérer les restes organiques pour en faire du biocarburant ou de l'engrais. Le non-respect de ces règles est passible de 150.000 euros de sanction administrative mais aussi de deux ans d'emprisonnement.

70 McDo recyclent... sur 1.400. Mais selon l'association Zero Waste, sur les 1.400 McDonald's que comptent la France, seuls 70 sont de bons élèves en matière de recyclage. Quant à la chaîne KFC, elle n'a jamais envisagé la moindre expérimentation. Certaines enseignes rejettent cette responsabilité sur les fabricants d'emballage, d'autres répondent aux critiques en avançant qu'elles réfléchissent à des solutions.

Pour mettre fin à ce scandale, la méthode du ministère va consister à laisser quelques mois aux enseignes pour qu'elles réagissent. "Si d'ici là, on voit qu'ils continuent à traîner les pieds, je me réserve le droit de rendre public les résultats des contrôles qu'on aura effectués et le nom des enseignes hors-la-loi", prévient Brune Poirson.


* * *



J'aime bien le "Certaines enseignes rejettent cette responsabilité sur les fabricants d'emballage". Bah, oui, c'est la faute du fabricant d'emballage si la chaine leur achète le produit et décide de ne pas mettre de poubelles de tri, c'est évident !!!!
Bon, apparemment, à l'autre bout de la chaîne, c'est pas si simple....
(Je n'ai pas regardé la vidéo)

https://www.francetvinfo.fr/monde/envir ... 86777.html


"Envoyé spécial" a testé le tri sélectif dans les fast-foods : sur votre plateau McDo, qu'est-ce qui sera recyclé ?

Où finissent les déchets des fast-foods, contraints au tri par une loi de mars 2016 ? Le journaliste d’"Envoyé spécial" a commandé un menu McDonald's classique (burger, frites, soda). Puis il a consciencieusement jeté les emballages dans les poubelles jaunes des déchets recyclables. Que vont-ils devenir ?

Depuis mars 2016, une loi oblige les fast-foods à trier leurs déchets. L'enseigne McDonald's France, pointée en 2017 dans un rapport de l'ONG Zero Waste pour sa production très importante, s'est engagée à limiter leur impact environnemental. Pourtant, sur les 1 450 restaurants de la chaîne en France, seulement 70 ont mis en place le tri sélectif en salle. "Envoyé spécial" a choisi l'un d'eux pour un petit test, puis s'est rendu dans le centre de tri des déchets le plus proche, à Dreux.

Ici, on trie les poubelles jaunes des particuliers, mais aussi celles des professionnels. Et celles du McDo voisin ne sont pas les bienvenues… c'est même une corvée pour les opérateurs. Sur le tapis de tri, ils doivent vérifier que les emballages ne sont pas trop salis par la nourriture. Beaucoup sont rejetés car trop gras. Nous présentons les déchets de notre plateau McDo au directeur. Une boîte de burger n'a pas l'air trop souillée. Est-elle recyclable ? "Elle va passer en refus, elle ne sera pas valorisée, nous répond-il. A partir du moment où il y a un doute, on considère simplement que le produit n'est pas recyclable."

Le gobelet McDonald's éjecté du tapis

Même chose pour le cornet de frites, qui n'est pas forcément parfaitement vidé. "A partir du moment où on ne peut pas, d'une façon instantanée, voir l'intérieur du contenant, il passera au refus", nous explique-t-on. Ici, les emballages de fast-food sont souvent envoyés à l'incinérateur. Le traitement de ces déchets non valorisables représente une perte d'argent pour le centre de tri.

Mais sur notre plateau McDo, le plus problématique, c'est le gobelet. En effet, il mélange deux matières : une pellicule plastique brillante, qui le rend imperméable, posée sur un papier-carton. Pour le recycler, il faudrait arriver à les séparer : techniquement complexe, et coûteux – de nombreuses entreprises de recyclage les refusent donc. Lorsqu'un gobelet arrive sur un tapis de tri, l'opérateur le rejette. Mais s'il échappe à sa vigilance ? Dans ce cas, l'étape du tri optique lui sera fatale. Grâce à des capteurs, la machine le repère… et l'éjecte.

Bilan de notre test : sur notre plateau McDonald's, aucun emballage n'est recyclé.
https://www.europe1.fr/societe/tri-sele ... es-3848861

Ils ne trient rien du tout.
Et les millards de gobelets Starbucks and co = non recyclables!
Sic transit gloria mundi...
C'est la faute des fabricants d'emballage on t'a dit.
C’est vrai qu’ils sont obligés, les pauvres. Et ils sont aussi contraint de ne pas respecter la loi.
Sic transit gloria mundi...
C'est vraiment navrant et il n'y a pas qu'eux. Par exemple quand je prends l'avion je suis effaré de la quantité de déchets générée, sans aucun recyclage.... :-=
Reste à savoir combien va peser cette mesure sur le ticket de caisse :-k

J'avais vu le reportage, et les solutions envisagées pour remplacer les pailles ; je me demandais si dans le bureau d'étude il y en avait pas un pour avoir pensé à imposer les boissons en canette ? :-k
Une canette : 0 paille !

Je vois déjà les commentaires chagrins qui vont me dire qu'il peut y avoir des produits déversés sur les canettes pendant le stockage, que c'est risqué de boire directement au cul de la canette, mais franchement on bouffe déjà avec nos doigts...
Ils n’ont pas besoin de ça pour augmenter leurs tarifs.
Sinon on peut boire dans un gobelet sans paille.

D’ailleurs la loi sur l’interdiction des pailles et autres vient d’être reportée d’un an à cause du business que ça génère...

L’interdiction des sacs plastique était une super idée, sauf que, ils ne sont pas interdits. Ils sont juste devenus payants. Et tous les épiciers du coin en ont toujours.

Bref, les baleines n’ont pas fini de s’échouer!
Sic transit gloria mundi...
Essixel a écrit:je me demandais si dans le bureau d'étude il y en avait pas un pour avoir pensé à imposer les boissons en canette ? :-k Une canette : 0 paille !

Une canette = moins de bénéfices qu'avec leur jus de chaussettes sans bulles à base de concentré.
Et niveau transport (coût et pollution), ça sera pire que dans l'état actuel.
Sans compter la place dans le "restaurant" pour stocker toutes ces boîtes qui vont êtres bues dans la journée.
Bref, ils ont du y réfléchir 3 secondes, et lâcher l'affaire.

Ils devraient servir leurs boissons dans un sac plastique, comme la bière dans les rues de Qingdao :lol: j'ai testé, c'est un peu WTF, et étant donné où se situe la ville, j'imagine que plein de ses sacs ont fini dans la mer depuis que ce conditionnement a été instauré dans les 80s.
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Flopchef a écrit:https://www.europe1.fr/societe/tri-selectif-les-fast-food-sont-de-mauvais-eleves-3848861

Ils ne trient rien du tout.
Et les millards de gobelets Starbucks and co = non recyclables!


En fait.... Tu me link l'article par lequel j'ai commencé le thread et que j'ai déjà linké et entièrement recopié dans le premier message ? :-k :lol:
seamusmcfly a écrit:Ils devraient servir leurs boissons dans un sac plastique, comme la bière dans les rues de Qingdao :lol:


C'est magique leur truc. Au lieu de verre parfaitement recyclable et d'un bouchon métallique également recyclable je suppose si il est récupéré, ils remplacent ça par deux des plus gros générateurs de pollution plastique ? Y a un niveau de compèt' là !!!!
En plus ça n'a pas l'air pratique, ni très appétissant...
Bon, par contre, ça peut être utile pour ceux qui en ont trop bu, ils peuvent réutiliser le sac pour restituer l'ancien contenu.
Pour une chaine de fast-food innovante, on pourrait par contre imaginer un système de verres réutilisables, avec consigne histoire d'être sûr de les récupérer.
Bon, ça ne se ferait pas sans coût, et il faudra laver les verres....
Flopchef a écrit:Bref, les baleines n’ont pas fini de s’échouer!

https://www.varmatin.com/environnement/ ... ses-264607
C'était en septembre mais pour info, le cadavre est toujours là (enfin, la mer le déplace de temps en temps le long de l'île...).

seamusmcfly a écrit:Une canette = moins de bénéfices qu'avec leur jus de chaussettes sans bulles à base de concentré.
Et niveau transport (coût et pollution), ça sera pire que dans l'état actuel.
Sans compter la place dans le "restaurant" pour stocker toutes ces boîtes qui vont êtres bues dans la journée.
Bref, ils ont du y réfléchir 3 secondes, et lâcher l'affaire.

Effectivement, vu comme ça...
Uniquement sur le soda : le problème de l'espace de stockage est en effet majeur (c'est un calvaire quand tu changes une multiplex). Mais c'est aussi de l'encombrement de transport. Et il faut que les canettes soient réfrigérées (alors que dans le mélange eau/sirop, l''eau est réfrigérée et gazéifiée en direct). Et c'est sans compter la manutention, autant à la livraison que pour monter les boissons sur le terrain (tous les restaus ne sont pas équipés d'un monte-charge interne qui ne soit pas dans la salle). Non, c'est ingérable.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Nous sommes le Sam 07 Déc 19 18:51

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité