Comme les enseignes, que des topics uniques : un topic = une boisson !
Santé : les ravages de la maladie du soda
http://www.leparisien.fr/laparisienne/s ... 749529.php
via @le_parisien

Elsa Mari | 10 Mars 2017, 06h00 | MAJ : 10 Mars 2017, 07h02

C'est une pathologie silencieuse qui se développe lentement sans aucun symptôme. Et qui, pourtant, suscite une profonde inquiétude chez les médecins. En France, les patients atteints de la maladie du «foie gras humain» ne cessent de progresser. Entre 25 et 30 % de la population seraient concernés. Des statistiques «sûrement sous-estimées», alerte Raluca Païs, hépatologue à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), à Paris.


Sédentarité, diabète, malbouffe, obésité... Au fil des années, le foie se gorge de graisse car il n'a plus la capacité de la transformer. Des années plus tard, certains malades développent la Nash, l'acronyme anglais de la stéatose hépatique non alcoolique. Le foie s'enflamme, des lésions hépatiques apparaissent. Six millions de Français en seraient atteints, soit 12 % de la population. Quand les signes de fatigue s'installent, il est souvent trop tard. Et seule la biopsie, prélèvement d'une petite partie de l'organe, permet de faire un diagnostic.



Épidémie silencieuse


Pour la première fois, un fonds de dotation, baptisé The Nash Education Program, vient d'être créé par un comité scientifique français et la société Genfit, une des plus grandes entreprises de biotechnologie européennes qui finance également le projet. Avec à la clé 1,9 M€ pour sensibiliser le public et les professionnels de santé à travers des actions contre ce que cette nouvelle fondation appelle une épidémie silencieuse.



Les chiffres affolent : 5 % des malades de la Nash développeront, à terme, un cancer du foie. En 2020, les experts s'attendent à ce qu'elle devienne la première cause de transplantation hépatique en France, devant l'hépatite C. L'alcool en cause ? Pas du tout. Le mythe de la cirrhose, conséquence d'un penchant immodéré pour la bouteille, ne tient pas. «C'est une pathologie qui culpabilise les patients car les médecins, qui ne sont pas toujours bien informés, se disent : Cette personne boit», explique Jean-François Mouney, président de Genfit, dont l'entreprise teste un médicament. Car, pour l'instant, aucun traitement n'existe.



Conséquence de l'obésité


Face à la progression de cette affection, les sociétés de biotechnologie sont de plus en plus nombreuses à chercher un remède : «Il y a cinq ans, on était trois à travailler sur le sujet, désormais on est cent.» Difficile de soigner cette maladie multifactorielle, sorte de cocktail fatal. Elle est d'abord une conséquence de l'obésité. D'après l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l'Hôpital Georges-Pompidou, à Paris, près d'un homme sur deux et une femme sur trois sont en surpoids. Trop de graisses, sucres, boissons gazeuses... «C'est pour cette raison qu'on appelle la Nash la maladie du soda», précise Jean-François Mouney. La sédentarité est aussi un facteur clé.



Alors, il faut sensibiliser les médecins, alerter l'opinion publique. D'autant que 20 % des décès de la Nash sont dus à des complications cardio-vasculaires. Mais comment faire ? «Il faut améliorer le dépistage. Grâce à ce fonds de dotation, on veut trouver un diagnostic plus simple et moins invasif qu'une biopsie», explique le professeur Bertrand Cariou, diabétologue et membre du comité scientifique chargé de développer la connaissance de cette maladie entre les professions. «On n'a pas le choix. Cette épidémie, déjà en hausse, risque d'exploser dans quinze à vingt ans. C'est une course contre la montre.»

Un exemple Nash:

Image
Image
Sic transit gloria mundi...
Pourquoi inclure les sodas sans sucre dans la loi si le problème vient des soda sucrés ?
Si les animaux ne doivent pas être mangés, pourquoi sont ils fait de nourriture ?
À cause de l'appétence de sucre donnée par n'importe quel produit au goût sucré, tout simplement. C'est une base dans tous les traitement pour diabète : pas d'aspartame, car cela peut déclencher le même problème métabolique. Voire, pire, récréer la demande.
Je ne sais pas si cela s'applique aux produits à base de fructose exclusivement, en revanche.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Je ne savais pas trop où caser cette anecdote....
Dans les fontaines à soda, le jet alterne entre un mélange coloré (ok, ça ne fonctionne pas pour le Sprite ou le 7up ;) ) et un liquide clair. Le liquide clair, c'est juste de l'eau gazeuse sans rien de plus dedans ?

Hier, passant enfin à proximité d'un KFC, j'y suis allée pour déjeuner, et la machine semblait bugguer un peu. Pas moyen d'activer le processus du côté droit, et le côté gauche avait l'air de renâcler aussi. D'habitude, je tiens toujours mon gobelet en hauteur après activation du QRcode pour éviter qu'il n'y ait trop de mousse, mais là je l'avais laissé posé le temps de trouver comment faire réagir la machine. Qui a fini par débiter sa boisson, sans prévenir. J'ai tenté d'attraper le gobelet, qui a valdingué, et une partie du liquide a été perdue à jamais, faute de récipient en dessous. J'ai pu récupérer une bonne partie du reste, mais je lui ai trouvé un goût et une consistance étranges.
Du coup, ma théorie c'est que la majeure partie du liquide perdu était la partie transparente (sans ajout autre que le gaz ???) et que ma boisson était donc bien plus concentrée en "sirop" Pepsi Max.

C'était... intéressant. Je n'essayerais pas de retenter l'expérience volontairement, j'ai trouvé le goût trop sucré, mais pour ceux qui veulent faire des expérimentations, essayer d'intercepter dans un autre récipient (ayez pitié des équipiers qui nettoient, ne laisser pas couler sans rien en dessous !) l'eau gazeuse pour faire varier les concentrations peut peut-être donner des résultats sympas. ;)
Ça alterne entre le sirop et l'eau gazeuse, oui. Si y'a trop de sirop, c'est dégueu.
Si les animaux ne doivent pas être mangés, pourquoi sont ils fait de nourriture ?
Nous sommes le Jeu 21 Fév 19 16:01

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron