Tout sur les enseignes en particulier : les spéculations, les mécontentements, les nouvelles implantations, les jeux, les reducs, demandez des infos etc etc
165 messages Page 5 sur 11
Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 11 Suivante
« The butcher meat free » c’est quoi un boucher sans viande?
Sérieux re regardez l’emballage. La taille de la police pour « butcher » « meat »
Le visuel de l’animal et « juicy quarter pounder » avec un tout petit « 100% vegan » dans un coin.

Dans le genre je n’assume pas, c’est un modèle.

Ça va pas exciter les vegans dégoûtés par la viande.
Sic transit gloria mundi...
Belle mauvaise foi, félicitations :chinois:
:lol: :lol: :lol:

Image
Veniunt, Gustant, Narrant
Pour le foie gras, il me semble que sur ce forum certains avaient mentionné (et même avaient dit avoir testé) des versions alternatives. De ce que j'en ai parfois lu, les retours ont l'air assez positifs sur le goût. Je ne me vois pas en acheter volontairement, mais si on me propose de goûter (et que je ne vois pas la composition ;) ), je serais curieuse de tester.

@Ed: Il me semblait que la production de spiruline était sensée prendre de l'essor en Bretagne. Ils ont dû mal à décoller ? Ou alors il y a trop de demandes ? Je n'ai pas trop suivi où ça en était. Et c'est quoi le Maca ?
Pour le compost en ville.... Mon frère et sa famille ont installé un lombricomposteur chez eux, dans leur cuisine je crois, et ils ont l'air content. Bon, je n'ai aucune idée de ce qu'ils font du jus qui en sort (tu me diras, nous on a un composteur, et donc du compost, mais on n'en a pas trop l'utilité pour l'instant, même si on a pu en utiliser un petit peu l'année dernière), mais ils ont l'air content. ;) Après, c'est sûr que la quantité de déchets que ça peut accueillir, voir même la diversité, est probablement bien moins grande que dans un véritable composteur.
Il faudrait que les composteurs collectifs en ville se généralisent, et/ou les poubelles spéciales déchets compostables.
@bix: le pourquoi relève simplement de l'analyse psychologique. Laquelle n'est pas là pour juger, mais, comme son nom l'indique, analyser un processus mental/comportemental de façon neutre. Je veux bien que ça puisse sembler abstrait, mais ça me semblait évident dans la question.
@Jaouen : le maca est une plante maraîchère des hauts plateaux andins. Comme la spiruline, on la trouve sous forme de comprimés. Ce qui est amusant, c'est qu'elle est principalement rangée dans les aphrodisiaques, sans doute parce que c'est bien vendeur, comme argument...
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Rigolo, du coup quand on cherche des images de la plante, on ne trouve que le tubercule (jamais le reste de la plante, ou presque) et des tas de photos de poudre et de boites de comprimés.
Wikipedia ne dit hélas rien sur le goût du tubercule (à part que ça devient amer quand les pratiques agricoles ne sont pas bonnes).
Je pense que seul le tubercule est comestible (enfin, offre un apport intéressant), tout simplement...
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Sujet intéressant, et forcément clivant.

Pour ma part après avoir longtemps considéré ce genre de 'copies' complètement débiles, surtout vu le potentiel incroyable de recettes végétariennes/végan, maintenant je me dis 'pourquoi pas'?

Je n'achète que très rarement du boeuf et quand c' est le cas c'est une vraie fête, chez un boucher, sans doute le meilleur de la ville, et qui fait de la viande à tomber, en local (amis touristes, passez-y, ils font aussi une partie restauration, avec du burger, cela s'appelle Naše Maso.

Je me passe très bien du boeuf bas de gamme, insulte aux amateurs de viande je trouve, et je ne vois pas l'intérêt d'en consommer, en plus ca vaut cher et je ne parle même pas de l'impact écologique atroce.

Alors si il y avait une alternative végétarienne/végan, qui ne coûte pas un bras, je pourrais clairement me laisser tenter.

Là où je serais encore plus curieux, ce serait au niveau charcuterie.
Bretagne: Jambon, salami, rillettes… Bientôt des charcuteries vegan imitant le goût de la viande


ALIMENTATION Une société morbihannaise va commercialiser des charcuteries exclusivement composées de produits végétaux
Image

  • La société bretonne Kokiriki lance une gamme de charcuterie 100% végétale.
  • Jambon, salami, rillettes et mousse de foie tentent de reproduire le goût et la texture des aliments originaux.
  • Les produits, destinés notamment aux flexitariens, ne comportent pas d'allergène.

Ça a le goût de la viande, l’apparence de la viande, mais ce n’est pas de la viande. Dans quelques semaines, les clients pourront découvrir ces charcuteries 100 % végétales dans les rayons. Alors que le véganisme gagne de plus en plus d’adeptes, comme l’illustre le succès croissant de la Journée sans viande, dont la 35e édition a lieu ce mercredi, l’entreprise Kokiriki a peut-être trouvé la recette miracle pour séduire les « viandards » hésitant à franchir le Rubicon.

Aucun allergène et beaucoup de fibres
Basée à Sulniac, près de Vannes (Morbihan), cette société créée en octobre 2018 propose du jambon, de la mortadelle, du salami, des rillettes, de la mousse de foie et bientôt du chorizo à la composition entièrement végétale. Mais la vraie révolution, c’est le goût. Contrairement aux steaks de tofu et substituts à base de soja et céréales, ces charcuteries ont ainsi « une texture et une saveur très proches » de l’original, assure Thibaut Jouault, responsable commercial de Kokiriki.

« Notre jambon ressemble vraiment à du jambon mais avec une connotation végétale qu’on ne retrouve pas sur un produit d’origine animale », ajoute-t-il. « Nos produits ont une faible empreinte carbone et ne comportent aucun allergène majeur : ni soja, ni gluten, ni blanc d’œuf. » Parmi les ingrédients, de l’huile de coco ou de tournesol et beaucoup de fibres, notamment de la fibre d’acacia, l’une des « bottes secrètes » de la maison.

« On vise aussi les flexitariens »
Au pays du cochon roi, le projet a de quoi interpeller. Mais l’entreprise n’en est pas à son coup d’essai. Kokiriki dépend en effet d’AB Technologies, société familiale dont l’une des filiales, Nature et Moi, s’est imposée comme un spécialiste reconnu du fromage végétal. Avec sa nouvelle gamme, le groupe se voit en précurseur sur le marché domestique et « surtout à l’export », explique Thibault Jouault. Principale cible : « les pays du Moyen-Orient, avec une certification casher ou halal. Nos substituts sans aucune composition animale peuvent répondre à certaines cultures », estime-t-il.

En France, le véganisme, bien qu’en plein essor, reste cependant un marché de niche avec « 1 % de consommateurs vegan ». « Mais on vise aussi les flexitariens, qui représentent entre 25 et 30 % des Français », souligne Thibaut Jouault. Après avoir présenté ses charcuteries au Sial 2018 (Salon international de l’alimentation) à Paris, puis enchaîné les salons partout dans le monde, Kokiriki est aujourd’hui en cours de négociation avec des grandes et moyennes surfaces. Lancement programmé en « mai 2019 ».

Lien

_________________________________________________________________________________

Et ces gens n'ont aucune visibilité propre sur le net. Etonnant.

](*,)
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Et du boudin à la mode espagnole, ça passe ?
Si les animaux ne doivent pas être mangés, pourquoi sont ils aussi délicieux ?
En quoi le boudin de sang humain est-il Vegan? :shock:
Sinon on s’approche de l’antropophagie \:D/
Sic transit gloria mundi...
Pas d'exploitation de l'animal donc ça doit passer, non ?
Si les animaux ne doivent pas être mangés, pourquoi sont ils aussi délicieux ?
Logique.
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Bidule a écrit:Pas d'exploitation de l'animal donc ça doit passer, non ?


C'est tout à fait pour cette raison.
Précédente 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 11 Suivante
165 messages Page 5 sur 11
Nous sommes le Mer 11 Déc 19 22:50

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités