Tout sur les enseignes en particulier : les spéculations, les mécontentements, les nouvelles implantations, les jeux, les reducs, demandez des infos etc etc
12 messages Page 1 sur 1
Burger King & Quick : Plan 2019-2020


Laurent Pareau, (Directeur réseau de Burger King France et Quick France) livre à franchise-magazine quelques éléments du plan pour les deux années à venir pour le destin croisé de ces deux enseignes.

Image

En 2019-2020, notre objectif est de recruter une vingtaine de franchisés Burger King pour rentrer sur de nouveaux marchés et finaliser notre maillage du territoire.


Où en est le développement en France de l’enseigne Burger King ?
Fin 2018, Burger King comptait 290 restaurants en France : nous sommes dans notre plan de marche, qui prévoit d’atteindre 450 établissements sous enseigne à fin 2020.

Il y a trois ans, le Groupe Bertrand a racheté Quick pour faire de Burger King le numéro deux sur le marché français du burger. A fin 2018, plus de 200 restaurants Quick (sur 400) ont été convertis. Nous avons quasiment achevé notre plan de conversion car certains franchisés Quick conserveront l’enseigne : à fin 2020, 60 à 90 restaurants continueront d’être exploités sous cette marque.

Pour Burger King, nous visons un équilibre succursale/franchise avec 20 % de restaurants intégrés pour 80 % de restaurants franchisés, gérés à 90 % par une centaine de franchisés indépendants, les autres par des groupes de restauration concédée.

En effet, nous ne donnons pas des exclusivités territoriales, mais des « clusters » géographiques sur lesquels chaque partenaire exploitera aux moins deux restaurants et jusqu’à 6 ou 8 établissements : nous ne recrutons pas de franchisé indépendant mono site.

Nous développons aussi l’enseigne Burger King avec des groupes de restauration concédée comme Autogrill, SSP, Areas ou Relay/Groupe Lagardère dans les aéroports, les gares et sur autoroutes.

Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?
Burger King recherche des entrepreneurs opérateurs, capables d’exploiter 3, 4 ou 5 restaurants sur une ville, ou sur deux ou trois villes, mais pas des investisseurs. Un franchisé moyen gère 3 à 4 restaurants, ce qui représente plus de 200 salariés car un établissement standard emploie 50 à 60 salariés.

Nous souhaitons recruter des personnes ayant déjà géré une entreprise ou des cadres ayant exercé une activité professionnelle où ils ont démontré leur capacité à manager des équipes, des hommes et des résultats.

Nous visons des entrepreneurs qui connaissent bien leur ville, capables de s’insérer dans la vie locale, en termes d’animation commerciale, d’accueil du client, de soutien aux clubs sportifs, de partenariats avec Pôle emploi…

Intérieur de restaurant - réseau de franchise Burger KingNos partenaires doivent avant tout adhérer au projet Burger King, croire en cette marque avec la volonté de lutter contre McDonald’s, notre concurrent °1, dans un véritable esprit de conquête.

Pour devenir franchisé Burger King, il faut prévoir autour de 200 à 250 000 € d’apport personnel par établissement. Nous proposons des contrats de location-gérance avec investissement, c’est-à-dire que le franchiseur propose un emplacement au franchisé, qui fait son étude de marché.

Quels sont vos objectifs de développement en franchise pour 2019 ?
Depuis trois ans, nous avons surtout procédé à des ouvertures par conversions de restaurants Quick en Burger King. En 2019-2020, il y aura moins de conversions : environ une trentaine par an, et plus d’ouvertures par création : une quarantaine en 2019, puis 40 à 60 en 2020.

Bien entendu, notre ambition ne s’arrête pas à fin 2020 : notre plan d’ouverture est beaucoup plus ambitieux, avec de nouveaux « clusters » qui s’ouvrent. A Brive par exemple, on peut implanter deux restaurants Burger King mais, dans d’autres agglomérations, on peut monter à 6 à 8 établissements.

Quels sont vos objectifs de recrutement en franchise pour 2019 ?
En 2019-2020, notre objectif est de recruter une vingtaine de franchisés pour rentrer sur de nouveaux marchés et finaliser notre maillage du territoire. Il reste de nombreux projets à concrétiser et donc, de nombreuses possibilités de devenir franchisé Burger King chaque année.

Dans un premier temps, beaucoup de franchisés indépendants étaient des franchisés Quick ou des porteurs de projets, avec beaucoup de demandes sur les grandes agglomérations. Aujourd’hui, ayant maillé toutes les grandes villes française, nous voulons couvrir le reste du territoire.

C’est pourquoi notre recrutement est désormais beaucoup plus ciblé : nous recherchons des opérateurs locaux qui ont développé un business dans les secteurs géographiques où nous souhaitons implanter Burger King. Cela représente une trentaine de villes, notamment dans l’Est de la France, le Nord, autour de la région parisienne, autour de Lyon, en Paca et en Bretagne.

____________________ Via franchise-magazine ____________________
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Je trouverais ça sympa qu'il reste quelques Quick dans ce pays, on verrait le même genre de discours qu'on voyait il y a 10 ans quand des gens écrivaient "j'ai fait 450km aller-retour juste pour aller au Burger King"
Quick France n'est pas mort, c'est maintenant officiel =D>

Je le savais plus ou moins depuis environ 1 mois car j'avais eu des échos émanant d'une source fiable, mais comme c'était une info confidentielle, j'attendais qu'elle soit révélée au public. C'est maintenant chose faite !

Bon, par contre ils ne reviennent pas sur le sujet du Halal mais selon cette même source, il était question que les 50 derniers Quick passent tous au Halal, autrement dit que l'enseigne ne s'adresse plus qu'à la clientèle "qui ne mange pas de cochon". Adieu Quick 'n Toast et Long Bacon...

Apparemment, il y a eu du changement depuis car on ne parle plus de 50 Quick mais 60 à 90 et je commence à en deviner quelques uns qui ne passeront certainement pas BK, mais pour lesquels il ne serait pas opportun de passer au Halal vu leur emplacement et leur fréquentation :lol:

Affaire à suivre, donc :-k
Ce n'était pas non plus d'une confidentialité ébouriffante, la direction en Belgique s'en était ouverte (si Lech_Frites peut retrouver l'article où il en était question, avec justement les mêmes chiffres...)
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Tout à fait. Il me semblait que les chiffres étaient plus précis, mais c'est bien de celui-ci dont je parlais.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Je ne vois ici et sur l’autre article de lèchefrite, aucune mention de l’avenir de Quick en France. :-k
Sic transit gloria mundi...
Celui de Lech_Frites si (et celui-ci en creux, si tu lis bien).
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Je ne vois pas où l’on dit que des Quick vont subsister en France.
Sic transit gloria mundi...
Ben tu relis l'article.
Vous maintenez la marque Quick, pour le moment. Elle côtoie Burger King. Quelle est la stratégie ?
Kevin Derijcke - Ce n’est pas pour le moment. La stratégie est de garder les deux marques sur le long terme. On n’a pas racheté les 100 restaurants Quick pour les transformer en Burger King. On sera 115 restaurants à la fin de l’année, en principe. Et notre objectif est d’avoir 150 restaurants d’ici 2020. Notre stratégie est d’ouvrir de nouveaux Burger King et de continuer à développer la marque Quick.

"Garder des deux marques sur le long terme"
"Continuer à développer la marque Quick"
Au 30 septembre 2017, il y avait 92 Quick en Belgique contre 103 en France (source), il paraît logique qu'il reste des Quick qui vont perdurer en France.
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Mais il parle de la Belgique, pas de la France. Ou alors je suis à la masse :|
Sic transit gloria mundi...
Non, sur le coup, je dois avouer que tu as raison. J'étais convaincue qu'il parlait bien des deux marchés (français et belge), mais ce n'est pas le cas, tout au contraire.
Moralité : pour ce qu'il pourrait rester de Quick, il faudra s'exiler dans les contrées du Grand-Est (vous verrez, c'est beau le printemps ici, on le distingue pas de l'hiver), parce que question approvisionnement, je doute qu'ils se donnent le mal d'une plateforme dans le sud pour 10 restaus...
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
12 messages Page 1 sur 1
Nous sommes le Mer 24 Avr 19 3:14

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité