Parlez de ce que vous voulez, vous ne serez pas (trop) censuré... jeux video, actualité, sport, mode etc etc ce que vous voulez (ou presque) !
Bonjour,

Comme suggéré par Ed, je souhaite continuer le HS amorcé sur cette discussion par Aegir :
aegir a écrit:Et l'équipier du McDo à New-York il prononcerait comment "Frites" ou "Mayonnaise" ?

Ça me gave qu'on se foute de la gueule d'un français qui parle mal anglais. Le plus ridicule c'est quand même l'anglais ou l'américain qui ne parle rien d'autre que sa propre langue.

Et je ne parle même pas des américains qui n'ont même pas de passeport, donc qui n'ont jamais foutu les pieds en dehors des USA, comme c'est le cas de 50% de leurs sénateurs.


Ce à quoi j'avais répondu :
PotatoesJunky a écrit:En quoi est-ce ridicule de ne parler qu'une seule langue ?
Quant aux Américains qui ne sont pas sortis du pays, ça peut se comprendre : que ce soit en termes de climat, de cuisine, d'accents (voire de dialectes), il y a largement ce qu'il faut pour être dépaysé comme quand toi, français, tu vas dans un autre pays.
Et je ne vois pas ce que les sénateurs viennent faire dans cette discussion... Bref, les préjugés à l'emporte-pièce, d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique, mieux vaut éviter.


Et Ed avait rebondi :
EdWarner a écrit:On va pas se faire un HS (sinon, y a un fil pour ça, ça fera du boulot en moins pour Michaek), mais PotatoesJunky, il faut voir ça depuis la France : tu ferais quoi, toi, en ne maîtrisant pas l'anglais ? Des centaines de postes en France exigent la maîtrise de l'anglais (même chez les correcteurs, si,si). On ne peut ignorer cette composante. et je doute que le paquet d'expats du forum soient d'un avis contraire, quelle que soit d'ailleurs la langue concernée.
Faut pas rêver : le français, c'est un merdier sans nom en communication. Excepté son alphabet latin (donc pas le plus chiant), c'est un puits sans fond de complexités inutiles. Qui sont en train de disparaître.
Oui, ne maîtriser q'une langue pose un problème. Et c'est enfin pour ça que le boulet nommé Education nationale... ne changera pas ses méthodes de merde (comme dirait Zlatan).

Parce que si tu essayes de servir des touristes chez McDo en ne parlant pas un mot d'anglais (quelle que soit la nationalité des touristes), ben tu vas passer pour un con si ton manager (au moins) n'est pas capable de gérer la situation. Et ça, c’est pas pardonnable.

Fin du HS

Et Maxibestof avait également été interpellé par certains propos :
maxibestof a écrit:C'est quoi cet anti américanisme primaire???? Combien de français ont mis les pieds hors d'Europe???
C'est sûr que nos sénateurs sont mieux: 3 fois plus nombreux (pour une population 5 fois moindre), voyages à l'étranger tout frais payé, absentéisme, salaires et avantages scandaleux, impunité totale, etc... Vive la France et démocratie (pour info on est un pays moins démocratique que les USA)!

La plupart des français savent-ils placer Washington sur la carte des USA?? Savent-ils placer l'Afghanistan sur une carte? J'ai des doutes...

Fin du HS (désolé, mais il y a des propos qui me choquent un peu)


Je reviens donc sur certains points :
aegir a écrit:Et l'équipier du McDo à New-York il prononcerait comment "Frites" ou "Mayonnaise" ?

Contrairement à ce que tu sembles croire, les deux mots cités sont d'usage courant aux USA (mais oui !).
"frite" ne pose pas de problème de prononciation et "mayonnaise" se prononce "maiyonnayïz". Et même si tu le dis en français, ils comprennent.

EdWarner a écrit:On va pas se faire un HS (sinon, y a un fil pour ça, ça fera du boulot en moins pour Michaek), mais PotatoesJunky, il faut voir ça depuis la France : tu ferais quoi, toi, en ne maîtrisant pas l'anglais ?

Ca remonte à 14 ans, mais, si je maîtrisais la lecture et l'écriture, à l'oral, c'était assez désastreux (comparablement aux anglophones natifs, parce que sinon, selon mes profs d'anglais, je maîtrisais. Plus dure a été la chute en débarquant aux USA :lol: ).
Et coup de bol, dans mon job, je ne bossais qu'avec des français et je n'utilisais l'anglais que pour lire des articles et les rares tutoriaux de l'époque.

A un niveau plus général, je sais que l'anglais est indispensable. Mais il y a un monde entre pratiquer l'anglais couramment, même avec un accent à couper au couteau et avoir une prononciation correcte, surtout que rien qu'entre les USA, le Royaume Uni et l'Australie, les différences de base sont déjà énormes bien qu'il s'agisse du même langage à la base. alors, si en plus tu rajoutes les accents spécifiques aux régions/états, tu vas halluciner ;)
Anecdote : un de mes frangins vit en Irlande depuis 18 ans environ. Arrivant aux USA, il pensait donc ne pas avoir de problème, puisqu'étant bilingue. Il a vite compris son erreur, le mélange (léger) accent français + prononciation "à l'anglaise" + expressions spécifiques à l'Irlande faisait que les Américains avaient beaucoup de mal à le comprendre (et réciproquement, of course).

EdWarner a écrit:le français, c'est un merdier sans nom en communication. Excepté son alphabet latin (donc pas le plus chiant), c'est un puits sans fond de complexités inutiles. Qui sont en train de disparaître.

Tu noteras que je précisais "en quoi est-ce un problème de ne pratiquer qu'une seule langue" et non "en quoi est-ce un problème de ne parler que français", la nuance est de taille.

Cela dit, dans le fond, tu as raison, le français est une langue complexe, surpassée probablement par l'allemand (quel cauchemar, ces modes actif, datif, etc...) et les langues asiatiques aux multiples symboles, sans même parler du Russe/cyrillique.
Sûr que par rapport à l'anglais (de façon générale), qui est une langue assez synthétique, ça fait une grosse différence :)
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Pour ma part je bosse dans une boite US en Tchequie, dans la boite (sur le site meme ou je bosse), on est 82 nationalites.

Effectivement les differences entre les prononciations des pays anglophones sont vraiment enormes, j'ai deja eu des meetings avec des gallois ou des ecossais, c'etait l'enfer :lol:

Mais surtout, ce qui n'est absolument pas une legende, c'est que nous les francais, plus que tout autre pays, on est des veritables quiches en anglais. Tous les gens de differentes nationalites que je cotoie au quotidien (et y'en a un paquet) sont d'accord la dessus: quand tu entends un francais parler anglais, tu sais de suite qu'il est francais, peu importe ta nationalite. :lol:

Par contre pour le francais comme langue complexe, je vous invite a apprendre le tcheque ou autre langue slave, la vous allez vraiment rigoler, c'est infiniment plus complexe. Le francais a la particularite d'avoir des choses peu logiques, mais pour le reste, on a que deux genres et pas de declinaisons...
Le nombre de genres et de déclinaisons n'est pas nécessairement un facteur de complexité. La latin, avec ses 5 déclinaisons, est bien plus logique (il paraît d'ailleurs que le grec antique aussi est très limpide). C'est la perte de la notion de déclinaison, et de cas, qui rend la grammaire plus complexe, justement, car le sens vient de l'ordre des mots, et pas de leur seule forme.

Pour PotatoesJunky : je parlais bien de l'anglais du point de vue d'un Français, quand je disais "n'avoir qu'une seule langue". C'est pour ça que je disais que les bases du français n'étaient pas les pires pour en maîtriser d'autres, et que c'est donc d'autant moins pardonnable de parler anglais comme des loques (parce que je confimr py, les Français sont vraiment des merdes en anglais, y a aucun doute).

D'ailleurs pour py : ma belle-sœur est Roumaine, et j'avais eu l'occasion bien avant de jeter un œil sur une grammaire roumaine (donc bien plus simple que les langue slaves)... Punaise, je préfère encore le japonais, je crois !
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
C'est vrai que les français sont pas bon en langues et ils ont un french accent de folie mais au moins ils parlent anglais c'est deja un bon point
Sur ce forum en tous il y a beaucoup de personnes qui doivent le parler plus que la moyenne nationale même beaucoup plus
up the irons!!!
EdWarner a écrit:(...) c'est donc d'autant moins pardonnable de parler anglais comme des loques (parce que je confimr py, les Français sont vraiment des merdes en anglais, y a aucun doute).

Ca, c'est peut-être pas faux : j'entends rarement des français parler anglais, mais il y a à la TV des chefs français qui se sont fait une renommée ici (Eric Ripert, Daniel Boulud, Hubert Keller, Ludovic Lefebvre, pour ne citer qu'eux), et tous ont un accent français hyper-marqué (et ce n'est pas seulement pour leur image).
[petit HS]
Du coup, rien que pour embêter mon fils (à la maison) ou lui foutre la honte (en public), il m'arrive (rarement, quand même) d'accentuer à loisir mon accent français, il déteste ça. Je lui dis "I'm gonna speak like Ludo or Eric" et il fait la gueule :lol:
Ca n'a l'air de rien, mais à l'oreille, la différence est assez énorme.
Exemple phonétique sur la phrase "How are you today? We are going to spend the week-end at L.A." :
- américain "standard" : Hao 'w ya today? Wi'w gonneu spaind da wik-end at ailay.
- avec gros accent FR : Hao âRe you toudê? Oui âRe goingue to saïnde ze wik-inde at éla" (le R est en majuscule, parce que prononcé à la française, of course).

[/petit HS]
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Et encore, l'accent "français" n'est rien comparé à nos beaux (et en périls) accents de souche et de terroir.

Un gascon gasconisant qui se pique l'angliche, c'est d'un plaisir.

:lol:
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
et encore plus beau le contraire ! un anglais qui vit dans le sud ouest et qui commence a prendre l'accent c'est sublime , exemple les joueurs de rugby , rory kockott qui roule les R comme un midi pyrénéen bon teint ! génial je trouve

après pour les efforts:
vous savez chez moi en dordogne il y a eymet un petite commune ou on parle plus anglais que français :D et bien les anglais font pas beaucoup d'efforts pour le parler le français et c'est autant dommage que le manque d'entrain des français aux langues étrangères
up the irons!!!
Logique, le jacobinisme parisien a éradiqué toute trace de langue "minoritaire" (et pourtant régionales) de l'éducation nationale en temps que langue véhiculaire, qu'attendre d'autre quand il faut constater que le français est lui-même une langue minoritaire.
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Enfin ce que je constate, c'est que le french-bashing est à la mode ici aussi.

Par contre, émettre la moindre petite critique factuelle contre les USA c'est du "préjugé" et de "l'antiaméricanisme primaire".

Non, ce n'est pas du préjugé, c'est simplement ce qu'écrit la presse américaine (parce que je lis probablement plus la presse américaine que la majorité des américains) :

http://www.theatlantic.com/national/arc ... ry/259653/

The U.S. is, for too many, the only country that matters; experiences anywhere else are irrelevant. Remember, we have many members of Congress who boast they have no passport.
Moi j'aime pas les américains, ils ont un ping de merde. [-(
(╯°□°)╯︵ ┻━┻
Perso je préfère des sénateurs moins nombreux et qui sont au sénat plutôt que des sénateurs français qui passe leur vie en dehors du sénat, à voyager (pardon, à faire des "voyages d'études"), à détourner le fric, à cumuler les fonctions, etc...
Pour info l'indice démocratique en France est bien moins important qu'aux USA. Et la corruption y est aussi bien plus élevé... Eh oui!
Mais bon, c'est sûr que c'est pas la presse française qui va dénoncer ça.. Tu penses bien, en France les journalistes on un régime fiscale privilégié (entre autres avantages). Comme quoi le clientélisme des politiciens français n'a aucune limite.
aegir a écrit:Enfin ce que je constate, c'est que le french-bashing est à la mode ici aussi.

Par contre, émettre la moindre petite critique factuelle contre les USA c'est du "préjugé" et de "l'antiaméricanisme primaire".

Non, ce n'est pas du préjugé, c'est simplement ce qu'écrit la presse américaine (parce que je lis probablement plus la presse américaine que la majorité des américains) :

http://www.theatlantic.com/national/arc ... ry/259653/

Si tu avais cité ta source dès le départ, il n'y aurait pas eu de polémique ;)
C'est pas du french-bashing, ce sont les affirmations gratuites (non étayées par des sources) qui posent problème, parce qu'on les considère naturellement comme étant l'opinion de la personne qui les profère.

Et ce n'est pas parce que je vis aux USA que je suis "pro-américain", loin de là...
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Moi je m'en fiche des défauts des américains, aux USA on y trouve le meilleur et le pire.

Ce qui me tape sur le système, c'est le french-bashing, en particulier quand c'est de l'auto-flagellation franco-française.

Les français sont nuls en langues étrangères ? D'abord par 'langues étrangères" en général on veut dire "anglais", parce que c'est bien connu, il n'y a que l'anglais à l'étranger. Mais il se trouve que la France est un pays qui a des frontières terrestres avec des pays non-anglophones. Alors la caissière qui savant pas prononcer worcestershire elle venait peut-être d'une des nombreuses régions frontalières françaises et était donc bilingues espagnol, portugais, allemand ou italien.

Ensuite que les français ne soient pas très portés sur les langues étrangères, soit ! Mais ceux qui font mieux ne sont pas si nombreux que cela. Par exemple en Espagne bien sûr ils parlent tous 2 langues : castillan + catalan, ou castillan + basque, castillan + galicien, castillan + valencien ... :D

Et enfin, les choses évoluent : Quand j'étais gamin, l'anglais ça ne s'entendait ou se lisait nulle part (fallait choper la BBC sur les grandes ondes ), aujourd'hui quasiment tous les cinémas proposent les films en VO, on peut lire le New York Times ou The Guardian en 2 clics etc. Les jeunes ont un bien meilleur niveau en anglais qu'on l'avait à l'école...

Enfin, en règle générale, je ne supporte pas qu'on se foute de la gueule de quelqu'un qui essaye et qui échoue (dans ce cas de prononcer un mot étranger), je trouve qu'il est bien plus ridicule de ne pas essayer.
"Les jeunes ont un bien meilleur niveau en anglais qu'on l'avait à l'école"

en France ?
j'aimerais bien savoir où t'as vu ça.... Déjà que les jeunes ne sont plus foutus d'écrire en français sans faire 5 fautes par phrase.

Dans d'autres pays où le gouvernement a compris l'importance des langues dans l'économie mondiale, OK. La Chine en est un parfait exemple.
Mais en France, t'es sérieux ?
maxibestof a écrit:Pour info l'indice démocratique en France est bien moins important qu'aux USA. Et la corruption y est aussi bien plus élevé... Eh oui!


Pour info, a ma connaissance il n'existe pas de classement de la corruption. Je pense que tu fais allusion au classement de "Transparency International" qui est in classement de la perception de la corruption, ce qui n'a rien à voir.

Par exemple, aux USA, un milliardaire qui file 20 millions à son candidat pour la campagne des primaires, c'est considéré comme parfaitement normal (ex don de 20M de Sheldon Adelson à Newt Gingrich ) ; alors qu'en France une milliardaire qui donne 5000€ à un candidat aux présidentielles, c'est considéré comme de la corruption (plafond limité à 4600€ ).
Nous sommes le Mer 24 Juil 19 10:33

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités