Tous les burgers temporaires ou permanents en fonction des enseignes et pays
Seul les sauvages mange leur burger avec des couverts.
que ça soit un cheese burger à 2 € ou un Burger à 200 € avec du black angus nourri au boeuf de Kobe lui nourri au homard Breton élevé dans des futs de Bourbon pappy van winkle je le mange avec les mains.

sinon je detest le Bleu, donc je ne testerais pas ce Burger
Surtout des couverts en plastoc.
Sic transit gloria mundi...
J'ai gouté le double steak, bof
Double semelle de botte de minerai congelé grise et tiède, comme d'hab.
Sic transit gloria mundi...
@ Flopchef
Tu es mauvaise langue : ma double semelle de minerai :bave: était brûlante.
Les frites, elles, étaient tiédasses . Probablement que le temps de manipulation(s) ( dosage, attente sur le bins, transfert dans la ridiculissime boite) a contribué à ce désastre.
Le marketing en plus d'être/nous prendre pour des cons attente à la gastronomie !
le mcdo doit rester ( en terme de consommation ) ce qu'il est, comme le Kebab. c'est d'ailleurs l'enseigne la plus cheap aux USA. C'est du FF occasionnel, du plaisir régressif. Si l'on cherche un temps soit peu la qualité, il faut aller dans d'autres enseignes et c'est clairement plus ce qui manque. La gamme signature est un leurre commercial et marketing et même si c'est plus présentable, ça reste de la merde. De la merde abordable ok, mais de la merde marketée cher NON!

Qu'ils aient développé le service en salle est en revanche un progrès de service, (faut bien occuper les quelques rescapés des caisses remplacés par des bornes). Reste à savoir comment cela se traduira en terme d'augmentation tarifaire.
Sic transit gloria mundi...
@Flopchef Mcdo est loin d'être l'enseigne la plus cheap aux US, la légende que tu y mangerai pour 3 dollars est vrai que certain état est encore... A NY tu t'en sors pour 10/11$ sans te gaver. Tu as White castel qui est vraiment cheap par exemple.
Mais évidement tu vas pas Mcdo pour manger un burger gourmet...
Je continue à penser que le bête royal Cheese ou le double tiennent la route
Flopchef a écrit:le mcdo doit rester ( en terme de consommation ) ce qu'il est, comme le Kebab. c'est d'ailleurs l'enseigne la plus cheap aux USA. C'est du FF occasionnel, du plaisir régressif. Si l'on cherche un temps soit peu la qualité, il faut aller dans d'autres enseignes et c'est clairement plus ce qui manque. La gamme signature est un leurre commercial et marketing et même si c'est plus présentable, ça reste de la merde. De la merde abordable ok, mais de la merde marketée cher NON!

Qu'ils aient développé le service en salle est en revanche un progrès de service, (faut bien occuper les quelques rescapés des caisses remplacés par des bornes). Reste à savoir comment cela se traduira en terme d'augmentation tarifaire.


Tout est bien !
Bravo !

Pareil que toi, si je veux un bon burger gourmet, je n'irai pas du tout chez mc do il y a tellement de resto qui se sont développé mais les gens encore dans l'esprit dès qu'on dit FF / BURGER = McDo c'est désolant...

Quant aux USA, je confirme ton point de vue, McDo n'est pas super tendance...

D'ailleurs, je serais vraiment curieux de savoir si ça fonctionne cette gamme ? Ceux qui y boss si vous pouvez nous donner quelques infos ? Y'a t-il vraiment des gens qui vont mettre 14€ pour un burger à mcdo ?
Article du Monde sur les couverts en plastique qui seraient un mauvais point écologique pour la marque :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

"Une ration d’emballage en plus chez McDonald’s France

La firme vient de lancer une gamme de burgers « gourmets », servis avec des couverts en plastique, sans effort supplémentaire pour trier ses déchets.

Pas question de se salir, ce burger « haut de gamme » se dévore par petites bouchées avec un couteau et une fourchette. Une scène peu habituelle pour les restaurants de la chaîne McDonald’s, où la plupart des clients se retrouvent souvent avec de la sauce plein les doigts.

Pour innover face à la concurrence, le leader de la restauration rapide a étendu le 13 juin dernier son offre de burgers d’une gamme « Signature by McDonald’s » dans près de 1 400 restaurants en France. Pour 13,50 euros, la firme garantit un sandwich avec de la Fourme D’Ambert AOP, du bacon fumé au bois de hêtre et deux steaks de bœuf grillés garantis d’origine française. Cependant cette fois-ci, ce n’est pas la qualité du produit qui est décriée par les ONG, mais son emballage.

Car ce burger « gourmet » est accompagné d’un packaging raffiné : une grande boîte noire en forme d’écrin et des couverts en plastique au design élégant. Joli coup marketing pour la chaîne de restaurants fast-food. Seulement, une fois le sandwich englouti, pas moins de 65 grammes de plastique, carton et papier sont délaissés sur les plateaux, prêts à bourrer les poubelles. L’ONG Zero Waste dénonce ce surremballage inutile et néfaste pour l’environnement.

115 tonnes d’emballages par jour

« Présentée comme une innovation, cette nouvelle offre annonce surtout une aggravation du bilan déchets de la marque », souligne l’ONG qui avait déjà pointé du doigt McDonald’s France dans un rapport publié en mai 2017 pour sa production très importante de déchets d’emballages.
Avec deux millions de clients par jour en France, la chaîne génère dans l’Hexagone 115 tonnes d’emballages par jour, soit près de 42 000 tonnes par an. « Un bilan qui devrait s’alourdir cette année », prévient Zero Waste, puisque la nouvelle gamme génère 2,5 fois plus de déchets que ceux du Big Mac.

L’introduction de couverts en plastique est paradoxale, pour l’ONG : elle correspond à une offre plus luxueuse mais ne sert pas une gestion des déchets plus responsable : « C’est incohérent de vendre plus cher et de continuer à capitaliser sur le modèle du tout jetable ». Qui plus est, l’ONG a de sérieux doutes sur la composition du plastique dont la chaîne assure qu’il est « recyclable ».

« L’enseigne a fait le choix de proposer dès que possible des couverts en polypropylène, qui est une matière plastique dont les filières de recyclage se développent progressivement », se défend McDonald’s France. Cependant, la nature du plastique qu’elle utilise ces jours-ci reste inconnue. Recyclables ou non, « les déchets plastiques ne seront pas triés. McDonald’s France ne va pas créer une troisième poubelle simplement pour récupérer ces nouveaux couverts », prévient Zero Waste.

Un taux de recyclage plus faible qu’en Allemagne

En théorie, selon la chaîne de fast-food, ses emballages sont recyclables à 90 %. Mais Zero waste fait remarquer que ces déchets ne sont pas assez triés ni revalorisés. En effet, son taux de recyclage effectif global en France, 25 %, est bien plus faible que celui de son homologue allemand qui atteint, lui, 90 % de traitement.

McDonald est pourtant soumise à la législation française qui impose le tri des emballages aux producteurs et détenteurs de déchets non ménagers lorsqu’ils ont recours à un prestataire privé pour la collecte de leurs déchets. C’est le cas seulement d’une partie des restaurants McDonald’s, le reste bénéficie des services de la collectivité. Néanmoins, la firme n’ayant pas encore révélé le nombre de restaurants ayant mis en place le tri des recyclables, impossible de savoir si elle se plie à la législation.

En cas de recours aux enlèvements des ordures par les collectivités locales, l’obligation de tri des déchets est plus souple. McDonald’s France assure être « dans une démarche d’amélioration continue avec la mise en place progressive d’un tri sélectif » et rejette la faute sur la gestion des déchets en France : « Cette hétérogénéité des solutions de collecte et de tri [qui peuvent varier d’une commune à l’autre] se révèle être un frein et une difficulté majeure pour le déploiement du tri en restaurant. »

La France, deuxième marché mondial de McDonald’s

Zero Waste regrette que la chaîne ne montre pas l’exemple. « McDonald’s devrait faire appel à un prestataire privé pour récupérer ses déchets, estime Laura Chatel, chargée de la branche emballage et biodéchets au sein de l’association Zero Waste France. Le tri ne se développera pas si des géants comme eux ne lancent pas la dynamique ! »
L’ONG devrait rencontrer prochainement Delphine Smagghe, directrice du département développement durable et environnement de McDonald’s France, pour la gestion des déchets de la filiale.

Pour l’instant, McDonald’s France n’est pas incitée à modifier sa politique par ses consommateurs, qui ne lui tiennent pas rigueur de l’absence de généralisation de tri dans ses restaurants. Après les Etats-Unis, la France est le deuxième marché mondial de la chaîne de restauration rapide avec 4,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 20 % des recettes de la chaîne à l’échelle mondiale.

Par Lola Bodin Adriaco
Je m'étais posé la question en apprenant qu'il y aurait des couverts, le texte détaille bien la problématique. :-k

Je m'étonne toujours qu'à notre époque de grandes marques telles que McDonald's ne prennent pas vraiment en compte l'impact environnemental de leurs décisions. Dommage car vu les quantités que ces entreprises engendrent ce n'est pas sans conséquences. :?
el catala a écrit:@Flopchef Mcdo est loin d'être l'enseigne la plus cheap aux US, la légende que tu y mangerai pour 3 dollars est vrai que certain état est encore...

En Californie, si, c'est bien l'enseigne la plus cheap...
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Beniben a écrit:Je m'étonne toujours qu'à notre époque de grandes marques telles que McDonald's ne prennent pas vraiment en compte l'impact environnemental de leurs décisions. Dommage car vu les quantités que ces entreprises engendrent ce n'est pas sans conséquences. :?


Je ne sais pas quel âge tu as, mais les vieux comme moi se souviennent de l'époque où les burgers de McDo étaient emballés individuellement... dans des boîtes de polystyrène qui émettaient des CFC lors de leur incinération.

Les écolos se sont battus pendant une bonne décennie pour que McDo abandonne ces emballages (de mémoire, 2nde moitié des années 90).
Ils sont là pour faire des sous, ils n'en ont rien à faire de l'écologie et de l'environnement. Si jamais ils sortent une décision vis à vis de ça, c'est soit parce qu'ils sont obligés, soit pour remonter leur image, mais dans tous les cas les coûts sont calculés et jamais ils ne prendront une décision qui ne leur rapporte pas.
Et c'est bien évidemment pareil pour toutes les entreprises.
Kwâââ ???
McDo ne serait pas une œuvre philanthropique, fondée par le clown Ronald, pour dispenser une nourriture saine, roborative et accessible aux masses laborieuses !
On m'aurait menti !
Cela mérite représailles : J'entame un boycott partiel de cette enseigne .
Pendant une semaine, je prendrai un menu normal à la place du XL . :^o
Nous sommes le Ven 20 Sep 19 17:28

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités