100% Complete

Chargement de la Chronique
Mighty Brennan

Professeur Poutraque

Mighty Brennan De Danù  De Danù 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_918_de_danu_FR_mighty_brennan_01.jpg 2010-10-25 Mes amis, l'heure est grave. J'ai pour mission de partager, au-delà de mon enthousiasme, une chronique respirant l'aventure et la découverte et qui, le recul aidant, se pare de saveurs douces-amères, à l'image de la nostalgie (c'est la verve qui chancelle). Je n'aurai pas de (...)

Décortiqué à la loupe par Professeur Poutraque le 25/10/2010

Mes amis, l'heure est grave. J'ai pour mission de partager, au-delà de mon enthousiasme, une chronique respirant l'aventure et la découverte et qui, le recul aidant, se pare de saveurs douces-amères, à l'image de la nostalgie (c'est la verve qui chancelle). Je n'aurai pas de sitôt l'occasion de savourer l'extraordinaire XXXXL cheese du restaurant Waldgeist, aussi me suis-je "contenté" du Mighty Brennan du pub toulousain le "De Danú". Pour replacer les choses dans leur contexte et parce que nous sommes entre gens de bonne compagnie, le "De Danú", donnant face au canal du midi, détient dans la ville rose le record du nombre d'hectolitres de bières écoulés à l'année.

Le "De Danú" doit sa mue à Trevor Brennan; le compère, ancien deuxième ligne international Irlandais de Rugby à XV, a naturellement repris, après un passage fort remarqué au Stade Toulousain, le pub sus-indiqué et a réussi en quelques mois, avec une expérience toute Gaélique, à en faire une place forte très prisée. Pour l'anecdote, ce gars-là est un peu le Cantona local puisqu'il a quelque peu "malaxé" un supporteur adverse qui a eu l'insolence, ou plutôt l'inconscience, de l'insulter. Ce fait a précipité la retraite de Trevor.

Bref, ce pub propose près d'une dizaine de burgers à la carte ! A côté des classiques, on peut remarquer le Sunny Side Up burger qui est surmonté d'un œuf frit, la Bûche burger qui est exécutée avec du magret de canard et le Double Raclette burger, associant fromages, rösti et bacon; le burger star demeurant le Brennan burger lequel, visiblement fier de sa création, n'hésite pas à mettre ses parties tendres sur la table. Il s'agit d'une spécialité à base de champignons noirs, déclinée en deux versions : simple et double, appelée "mighty" : deux steaks portant le sandwich vers des cimes démesurées ! Car quand je parle de steak, on est entre rugbymen : il ne s'agit pas de regular à 80 grammes, mais de bons chaussons de 125 grammes. Il faut en conséquence choisir son moment, le burger n'étant par toujours servi, comme en week-end où il faudra voir ailleurs.

L'originalité, de prime d'abord, est que le burger est apporté piqué par une brochette en bois pour plus de stabilité. Bien lui en a pris, car ce burger est honteux et difficile à prendre en défaut ! L'exhalaison de la viande, la chaleur de l'endroit, les effluves mélangés de pommes frites et de bières à la pression constituent la mise en bouche. Je mords dedans en confiance ; effectivement : c'est exquis. 15 centimètres de hauteur, la viande grillée de qualité, le bacon croustillant (sauf sur les photos, il y eut plusieurs dégustations), les champignons originaux et de bon goût, tout se déroule sans accroc ! Des ingrédients simples mais de premier choix, une gueule sympathique donnant l'envie, et une joie simple de se retrouver autour d'un fabuleux burger de "Pub", la dégustation combine plaisir du palais et convivialité de bon aloi. Plus prosaïquement, je dirais "vulgairement", l'apport des champignons est indéniable et donne le contrepoint à un ensemble fort en goût et en sel.

De cette virée, il y a eu la quantité, le goût, les rires non-rationnels et la certitude de passer une orgie culinaire, déraisonnable certes, mais de fait essentielle, de la même façon qu'un repas de fête de fin d'année. Nous sommes repartis repus, mais heureux de cette mastication, alourdis par la douce torpeur digestive. Je laisse la parole à un ami qui, avocat fiscaliste de grand talent, préférera garder l'anonymat : "Après 4 pintes de bières, je ne suis même pas allé uriner, le Mighty Brennan ayant tout épongé". Tout est dit.


Prix (2010) : 14€ servi à table avec frites, salade et sauce au choix.

Adresse :
De Danù
9 rue du Pont-Guilheméry
31000 Toulouse
Tél : 05 61 62 58 79

Les ingrédients

- Bun supérieur
- Tomates
- Oignons rouges
- Salade
- Steak
- Tomates
- Oignons rouges
- Salade
- Steak
- Champignons noirs
- Poitrine de porc
- Cheddar
- Bun inférieur

Le verdict : 17/20

Les Plus

- La démesure d'un burger aussi costaud que le patron (1m95 ; 104 kg) dont il porte le nom
- La viande goûteuse et épaisse
- Les champignons, trop souvent rares mais bienvenus dans un burger
- La simplicité

Les Moins

- Bun non maison
- L'absence de sauce originale (et de pickles pour les intégristes)
- L'exploit de le manger avec ses mains
- La difficulté de se libérer en semaine pour l'affronter plus souvent

Taille

Monstre

25/10/2010 à 09:49

Sacré bestiau...Faut poser RTT pour la digestion..:D

25/10/2010 à 10:07

En effet sacré bestiole... et c'est étrange de ne pouvoir manger que durant la semaine... je suppose que c'est à cause de l'affluence...

25/10/2010 à 11:12

Oh la la, dire que j'habite pas loin, et je ne savais même pas qu'ils servaient des hamburgers !
Je vais faire une diète de 24h avant d'aller le goûter ! :D

25/10/2010 à 12:34

les frites ont l'air absolument délicieuses ! domage que j'habite aussi loin...

25/10/2010 à 13:09

parfait pour fêter mon emménagement sur toulouse :P

Massilia
25/10/2010 à 13:54

Les steaks et les frites ont l'air délicieux. ♥

Fantomchris
27/10/2010 à 09:05

Tiens... mon petit frère habite à toulouse... J'ai comme une idée qui me traverse l'esprit là... Néanmoins, je le trouve beaucoup moins impressionnant que le maxi incredible de Annette's. Il a l'air excellent, mais il ne devrait pas me poser de problème.

bix
27/10/2010 à 09:58

@Fantomchris Je suis d'accord j'ai fait la même comparaison, moins impressionnant certes mais il a surtout l'air 10 fois meilleur ! Rien que la tête des steaks m'emballe bien +

Donnez votre avis sur le Mighty Brennan

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !