100% Complete

Chargement de la Chronique
Spécial Burger

Fizz

Spécial Burger Dilallo  Dilallo 

5 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_647_dilallo_CA_special_burger_05.jpg 2009-05-20 Avec Bixouille à Montréal, Dilallo est une petite chaîne Montréalaise qu’il nous fallait tester ! Ancienne gloire des années passées, cette petite entreprise familiale avait de quoi séduire : des burgers réputés, une carte très large de poutines exclusives, le tout avec l’impression de remonter (...)

Décortiqué à la loupe par Fizz le 20/05/2009

Avec Bixouille à Montréal, Dilallo est une petite chaîne Montréalaise qu’il nous fallait tester ! Ancienne gloire des années passées, cette petite entreprise familiale avait de quoi séduire : des burgers réputés, une carte très large de poutines exclusives, le tout avec l’impression de remonter dans le temps puisque l’enseigne date de... 1929.

J’ai donc essayé le Dilallo spécial burger, leur burger des plus classiques à un prix tout petit : 2.75$ (1,75€). Est-ce le prix si bas ou le restaurant Dilallo que nous avons mal choisi mais l’expérience a révélé un désastre. Le burger en lui-même est garni de laitue avec deux tranches de tomates, des oignons crus de la relish et un peu de moutarde jaune. Rien de surprenant. Le drame vient de ce que la sémantique ne nous permettra pas de nommer "le patty". La viande, cette ingrédient qui fait le burger, cet élément essentiel à tout burger est ici offerte en bouillie de haché de boeuf que l’on suspecte fortement d’être cuite à l’eau ou conservée à la vapeur !!

Un vrai massacre gustatif et visuel : aucun goût, aucune texture et un visuel proche du vomi tellement les éléments de la viande sont disparates détachés et palots.
Un vrai cauchemar pour tout burgerer, une déception qui laisse un goût amer presque identique celui qui reste en bouche après avoir goûté à ce Burger spécial Dilallo.
Finir sur une telle note serait peu court. Une courte enquête auprès de clients Dilallo nous a permis d’apprendre que les enseignes Dilallo ne sont pas toutes identiques. Celle que nous avons testée serait la pire (on s’en serait douté). Pour vérifier, j’ai testé quelques jours plus tard en solo, le Dilallo situé à Ville Sainte Catherine et je dois dire objectivement que le cadre récent et le burger qui m’a été servi m’ont un peu réconcilié avec l’enseigne...
A suivre...


Prix (2009) : 2.75$ CAN (= 1,75€)

Topic de l'enseigne sur notre forum ici.

Les ingrédients

- Bun supérieur
- Moutarde jaune
- Viande hachée bouillie
- Relish
- Oignon cru
- Deux tranches de tomate
- Tranche de laitue
- Bun inférieur

Le verdict : 5/20

Les Plus

- Dur d’en trouver..
- Légumes frais

Les Moins

- Viande hachée sans goût
- Aspect visuel répugnant
- Patty sans forme et disparate

Taille

Honnête

bix
20/05/2009 à 11:28

J'étais là (encore) et oui je peux dire que c'est vraiment pas terrible... mes deux chroniques confirmeront.

20/05/2009 à 12:25

Ca, pour être steamé, c'est steamé!! Comme quoi, c'est partout pareil: il y a des disparités entre restos de la même enseigne. J'attends la suite avec impatience.

Fantomchris
20/05/2009 à 13:51

Ca n'aurait pas été du boeuf, j'aurais pu trouver cela assez exotique, mais maintenant que je le sais, je dois avouer que je ne suis plus du tout tenté par l'expérience... Dommage

22/05/2009 à 16:11

"-Mais, mais, mais....qu'est-ce que c'est que cette matière? Mais? C'est de la merde?"
"-Non, c'est kloug!!"

(Le père Noël est une ordure). En voyant ces photos, je pense que cette citation colle bien à ce "patty"!

22/05/2009 à 17:01

Pour peu, j'aurais dis que ça avait été roulé à la main sous les aisselles...

bixouille
22/05/2009 à 18:21

Whiskas ^^

22/05/2009 à 23:44

honnêtement, la seule explication possible, c'est celle de patties surgelés cuits trop nombreux sur une surface trop petite et donc pas assez de chaleur redistribuée dans chaque patty, ce qui fait alors sortir l'eau de la viande, qui boue littéralement dedans.

Donnez votre avis sur le Spécial Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !