100% Complete

Chargement de la Chronique
Gratin Quick

Gropapa

Gratin Quick Quick  Quick 

12 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1985_Quick_BE_Gratin_Quick_03.jpg 2023-12-08 Officiellement, l’hiver débute le 22 décembre par chez nous, mais cette année il fait déjà un tour de chauffe (hu hu hu…) en début de mois. Quick, en Belgique tout du moins, avait probablement prévu le coup en sortant le Gratin, un temporaire qui sent (...)

Décortiqué à la loupe par Gropapa le 08/12/2023

Officiellement, l’hiver débute le 22 décembre par chez nous, mais cette année il fait déjà un tour de chauffe (hu hu hu…) en début de mois. Quick, en Belgique tout du moins, avait probablement prévu le coup en sortant le Gratin, un temporaire qui sent bon l’après-ski et le feu de bois tout en annonçant qu’il est là pour nous réchauffer durant l’automne..

Le burger avec pain gratiné, ce n’est pas réellement une nouveauté, l’enseigne avait déjà utilisé le concept en 2007 pour le Cheese Mania, en 2009 pour le Recette au fromage fondu et le Total Cheese, en 2010 avec le Strong Cheese, ou en 2011 avec le Strong Bleu… Même chose chez McDonald’s avec le Recette Tartiflette et ses amis Recette Raclette et Recette Gratinade… Et je renonce à la liste de produits Burger King] de même facture, comme le Cheese Lover Original par exemple.

Après une attente assez interminable dans mon Quick local (apparemment due à la difficulté de la cuisine à fournir un Chicken Filet en moins de 20 minutes), j’emporte mon menu Gratin pour le déguster tranquillement dans mes pénates. Au niveau emballage, rien de surprenant, l’habituel carton générique des campagnes temporaires. Fini le temps des emballages customisés… et encore, il nous reste les boîtes carton !

Dans la boîte, donc, qui arbore une couleur cheddar/gouda/edam d’un heureux hasard, un burger de calibre Suprême, avec un bun brillant saupoudré de fromage gratiné. Sous le capot, les choses s’annoncent un peu ardues : un tsunami de sauce mayo-moutarde noie littéralement le reste des ingrédients (salade, oignon rouge, fromage râpé dit "croustillant" et tranche de cheddar en théorie, difficile de distinguer les ingrédients). Le steak de bœuf format Suprême clôture le bal, posé sur un talon bien sec.

Dès la première bouchée, mon opinion est faite : cette abondance de sauce va causer quelques problèmes… Le burger est très instable, l’oignon rouge a tendance à se défiler, le goût prononcé de la sauce mayo-moutarde masque sans vergogne le reste des saveurs, hormis l’oignon rouge, qui fait de la résistance.

On ne va pas tortiller : le Gratin n’est pas un mauvais burger, il est costaud et nourrissant, mais, avec un nom comme "Le Gratin", du fromage sur le bun, du cheddar, et du gouda râpé (après, qu’ils soit croustillant comme annoncé est un autre problème) dans le burger, on aimerait que notre palais rencontre un vrai goût de fromage. Et là, c’est la big déception...

On annonce du cheesy, on n’en trouve ni la saveur ni le moelleux, encore moins la légère amertume et le croquant d’un frometon gratiné. Ce genre de recette, qui repose sur un assemblage délicat de saveurs, ne supporte pas un tel déséquilibre dans les proportions des ingrédients. Un burger trop sec, ça vous étouffe, mais un burger surchargé en sauce, ça annihile l’effet recherché.

En toute bienveillance, je ne peux accorder au Gratin qu’un 12/20.


Prix (2013) : 10,70 € (menu Medium), 7,35 € (burger seul)
Poids : 241 g
Calories : 730 kcal

Les ingrédients

- bun supérieur brillant gratiné au gouda râpé
- sauce mayo-moutarde
- mélange de salades
- lamelles d’oignon rouge
- tranche de cheddar
- gouda râpé croustillant
- patty de bœuf belge (taille Large)
- bun inférieur

Le verdict : 12/20

Les Plus

- pain original
- sauce de bonne facture
- nourrissant

Les Moins

- sauce envahissante
- burger instable
- absence de saveur des fromages

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Gratin Quick

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !