100% Complete

Chargement de la Chronique
Master Rösti Montagnard

Boba Fett

Master Rösti Montagnard Burger King  Burger King 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1983_burger_king_FR_master_rosti_montagnard_03.jpg 2023-10-13 Je vous ai déjà déclaré ma flamme pour la saison hivernale et les trésors gastronomiques qu’elle apporte dans ses flocons à travers la chronique du Master Montagnard 2023. Burger King anticipe un peu les repas au coin du feu, gourmands et roboratifs, en nous ouvrant (...)

Décortiqué à la loupe par Boba Fett le 13/10/2023

Je vous ai déjà déclaré ma flamme pour la saison hivernale et les trésors gastronomiques qu’elle apporte dans ses flocons à travers la chronique du Master Montagnard 2023. Burger King anticipe un peu les repas au coin du feu, gourmands et roboratifs, en nous ouvrant dès le 5 octobre les portes d’un chalet de haute montagne. À vrai dire, comme je vous en avais fait part en dégustant les premières bouchées du burger "classique" de cette campagne Masters, l’heure n’est pas à l’originalité : l’enseigne à la couronne se contente de décliner les mêmes propositions que les deux années passées, sans changement, si ce n’est… tarifaire.

Au Master Montagnard s’adjoint ainsi platement (mais en plus épais, paradoxalement) un Master Rösti Montagnard, dont le nom a le mérite de la précision : à la façon d’un forfait promettant une plus large étendue du domaine skiable, il reprend la recette d’origine et s’adjoint un p’tit supplément bienvenu pour les plus téméraires d’entre nous. Sur le papier, la recette est annoncée sans chichis : le premier de cordée de la campagne reprend les deux buns briochés moelleux, les rondelles d’oignons frais, les oignons fondants, les trois tranches de bacon fumé, les quatre rondelles de cornichon, les deux tranches de raclette au lait entier de Franche-Comté, le patty de bœuf charolais de 150 g et la sauce aux échalotes de son copain débutant, mais porte le paquetage de l’équipe : un rösti (à savoir, pour ceux qui ne connaîtraient pas cette spécialité venue de Suisse alémanique, une galette de pomme de terre), directement déposé sur la viande.

Pour rappel, j’avais plutôt bien aimé le Master Montagnard classique, mais je ne l’avais pas trouvé si marquant : le flot d’ingrédients pénalisait la démarcation de goûts francs, la sauce aux échalotes était souvent masquée par le fromage à raclette ou le bacon, qui prenaient le dessus, et elle ne se faisait sentir que dans les bouchées moins copieuses. Partir de plus haut encore pour mieux apprécier la descente ? C’est ce que je me suis dit, avec le Master Rösti Montagnard (que je n’ai pas pris le même jour, je vous rassure).

Lorsque je parle d’un plus haut sommet, avant d’évoquer celui du goût il y a celui du tarif : le Master Rösti Montagnard est à 12,20 € en burger seul, 14,60 € en menu classique et même 15,40 € en menu King Size. Optez pour des frites King Fries sauce Raclette & Bacon, et vous atteignez les 16,90 €. C’est plus cher qu’un menu King Size Big King XXL et un Whopper (le plus simple) combinés (10,40 € + 6,30 € = 16,70 €). C’est tout simplement le menu le plus cher de Burger King en 2023, plus élevé que les deux Master Sarran, par exemple.

À la dégustation, le charme opère toutefois. Avec le rösti en plus, on ne distingue évidemment pas mieux les ingrédients individuels, mais ils cohabitent de façon plus harmonieuse. Il manquait la pomme de terre pour mieux rappeler les soirées raclette ! Ainsi posé sur le patty de bœuf, le rösti recouvre bien l’ensemble et se fait sentir à chaque bouchée. Je craignais un retour en bouche plus sec, mais il est en réalité presque "juteux", peut-être parce qu’il fait ressortir les saveurs du bœuf, avec des bords bien frits et un bon croquant. Il participe aussi à la satiété : je n’ai pas eu besoin d’un petit à-côté pour combler ma faim !

Dans l’ensemble un bon burger, qui tient sa promesse : vous rappeler (et sans doute vous faire attendre avec impatience) les pistes de ski et les soirées au chalet. Mais il reste difficile d’oublier son tarif vraiment élevé, qui appellerait des saveurs nettement plus "premium". Deux euros le rösti, sur une version basique qui a elle-même a subi un bon coup d’inflation depuis l’année dernière… ça tombe sur l’estomac comme une meule de raclette.

Dernière petite mention pour les King Fries sauce Raclette & Bacon, que j’ai prises en complément, et qui participent elles aussi à cette opération temporaire : je les déconseille. Comme vous le constatez sur les photos ci-contre, la sauce est trop timidement servie, avec un crémeux qui tombe plutôt dans le gélatineux et qui rappelle mal la raclette fondue. À abandonner au pied de la piste sans regret.



Prix (2023) : 12,20 € (burger seul), 14,60 € (menu classique), 15,40 € (menu King Size)
Poids : 439 g
Calories : 1 164 kcal

Les ingrédients

- bun supérieur brioché moelleux
- sauce aux échalotes
- oignons fondants
- rondelles d’oignons frais
- 3 tranches de bacon fumé
- 4 rondelles de cornichon
- 2 tranches de raclette au lait entier de Franche-Comté
- rösti
- patty de bœuf charolais (150 g)
- sauce aux échalotes
- bun inférieur brioché moelleux

Le verdict : 14/20

Les Plus

- l’attrait d’une galette de pomme de terre pour vraiment rappeler la raclette
- l’assemblage est réussi, les ingrédients sont bien maintenus
- un burger lourd qui assure la sensation de satiété

Les Moins

- le tarif vraiment très élevé
- difficile de distinguer le goût de chaque ingrédient avec un burger aussi rempli

Taille

Honnête

Master Rösti Montagnard Burger King
6 Moyenne des 1 votants :
 14 / 20   http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1983_burger_king_FR_master_rosti_montagnard_03.jpg
15/10/2023 à 11:59  14 / 20  

Je lui colle la même note, mais attention c'est du lourd, du gros, du gras ! Je partage l'avis sur la profusion d'ingrédients qui nuit un peu à la cohérence de l'ensemble. La digestion reste assez dure les heures qui suivent derrière. De base j'adore la version Veggie potato (non chroniquée d'ailleurs je crois, un manque à combler), mais l'an dernier on s'était retrouvé avec celui-ci suite à une erreur dans la commande... On était blindés... C'est presque trop (et pour que moi je dise ça... ).

29/01/2024 à 22:48

Jeux de Casino: L'Excitation du Hasard

Si vous recherchez l'excitation des jeux de casino, 1WinOnline https:// a tout ce qu'il vous faut. Des machines à sous captivantes aux jeux de table classiques comme le blackjack, la roulette et le poker, l'offre de jeux de casino est vaste et variée. Les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur parmi les jackpots progressifs et les tournois palpitants.

29/01/2024 à 22:48

Jeux de Casino: L'Excitation du Hasard

Si vous recherchez l'excitation des jeux de casino, 1WinOnline https://1winonline.ci/ a tout ce qu'il vous faut. Des machines à sous captivantes aux jeux de table classiques comme le blackjack, la roulette et le poker, l'offre de jeux de casino est vaste et variée. Les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur parmi les jackpots progressifs et les tournois palpitants.

29/01/2024 à 22:50

Si vous recherchez l'excitation des jeux de casino, 1WinOnline <a href="https://1winonline.ci/">https://1winonline.ci/</a> a tout ce qu'il vous faut. Des machines à sous captivantes aux jeux de table classiques comme le blackjack, la roulette et le poker, l'offre de jeux de casino est vaste et variée. Les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur parmi les jackpots progressifs et les tournois palpitants.

29/01/2024 à 22:51

Si vous recherchez l'excitation des jeux de casino, 1WinOnline https://1winonline.ci/ a tout ce qu'il vous faut. Des machines à sous captivantes aux jeux de table classiques comme le blackjack, la roulette et le poker, l'offre de jeux de casino est vaste et variée. Les amateurs de sensations fortes trouveront leur bonheur parmi les jackpots progressifs et les tournois palpitants.

10/04/2024 à 23:35

Quel est le rapport avec le casino ? Ces messages devraient dégager !

Donnez votre avis sur le Master Rösti Montagnard

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !