100% Complete

Chargement de la Chronique
F! Burger

Michaek

F! Burger Flunch  Flunch 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1945_Flunch_FR_FBurger_03.jpg 2023-01-12 Quand on pense burger, on ne pense pas en priorité à Flunch, et pourtant l’enseigne en proposait depuis longtemps, dont une dizaine sont déjà chroniqués sur le site, mais qui n’apparaissaient que comme des plats temporaires. Cette fois, la chaîne semble vouloir créer [url=https://blog.flunch.fr/actus/le-nouveau-menu-burger-chez-flunch.html?utm_source=facebook&utm_medium=...&utm_campaign=Burgers2022&utm_term=_Septembre_CampagneMediaOnline&utm_content=3220598036&fbclid=IwAR0_MyCAZYDLqY8Y5CNobbsNAkkPWUwdNlUzkdrhHozwyGpp9gQm1DvBT38]une gamme (...)

Décortiqué à la loupe par Michaek le 12/01/2023

Quand on pense burger, on ne pense pas en priorité à Flunch, et pourtant l’enseigne en proposait depuis longtemps, dont une dizaine sont déjà chroniqués sur le site, mais qui n’apparaissaient que comme des plats temporaires. Cette fois, la chaîne semble vouloir créer une gamme permanente de quatre burgers : trois fondés sur une recette unique, simplement déclinée en version poisson (le Fish), bœuf (le F!) ou galette de céréales (le Veggie), et un simple Cheese, qui semble beaucoup plus petit que les autres. L’avantage chez Flunch, c’est qu’on a les accompagnements inclus dans le prix du plat, et qu’ils sont en plus à volonté, de quoi donc bien se caler pour les gros appétits (et ajouter des légumes pour ceux qui sont soucieux de l’équilibre alimentaire de toute la famille).

Parmi les quatre, j’ai choisi le F! Burger ("F!" pour Flunch, sans doute, graphé F!unch depuis quelques années), donc la version bœuf de la gamme. Le burger se compose d’un bun brioché doré (à l’image de celui que proposent McDonald’s pour ses Signature et Burger King pour ses Master), un steak haché de 125 g, de la mayo tartare, de la relish oignon, une sauce cheddar (pas de tranche de fromage en effet, mais bien une sauce), des oignons rouges, et de la salade.

Le burger est proposé à 11,95 €, avec donc les accompagnements à volonté, que ce soit frites ou légumes, et des sauces chaudes et froides (mayonnaise, ketchup et moutarde pour ces dernières). Libre à vous de prendre une boisson en plus, mais l’eau fraîche et les glaçons sont en libre-service.

Une fois mon burger commandé et payé en caisse, je me dirige vers le stand Grill pour le récupérer. Ce qui est sympa, c’est que l’on peut voir la préparation du burger en direct sous nos yeux, car il est fait à la commande, y compris pour ce qui est de la cuisson du steak, pour lequel on nous demande justement quelle cuisson on souhaite. Au moment d’assembler le burger, le préparateur m’a demandé aussi si je voulais bien la sauce relish oignon dedans : elle ne fait peut-être pas l’unanimité auprès des clients… Une fois le burger récupéré, je pars garnir l’assiette avec frites et mayo/ketchup, réservant les légumes pour le second round, et je peux maintenant attaquer la dégustation, tranquillement installé à table.

Le burger est assez épais. Le pain y est pour beaucoup, mais le steak aussi en impose : il n’a rien à voir en épaisseur avec ceux que l’on rencontre habituellement dans les fast-foods (et qui nous interrogent toujours sur leur pointure potentielle). Je comprime un peu mon F!, pour réussir à donner un croc dans toute la hauteur. La première chose que je constate, c’est que le steak n’a rien à voir avec ses homologues des grandes chaînes : non qu’il soit issu d’une race particulière ou constitue une pièce de choix, mais plutôt que son poids et sa cuisson "au choix" permettent d’obtenir autre chose qu’une semelle de chaussure sans plus aucune saveur.

Je craignais un peu le résultat du mélange des trois sauces (mayo tartare, relish oignon et cheddar), mais tout s’accorde plutôt bien, avec un petit bonus pour la sauce mayo tartare, très bonne, qui accompagne parfaitement le steak sous lequel elle est placée. Pour la sauce cheddar, je redoutais qu’elle ne rende un goût trop "chimique", mais elle a bon goût, n’est pas trop prononcée, et fait finalement le boulot comme pourrait le faire une tranche de cheddar industrielle : apporter une touche de saveur fromagère et lier les ingrédients. Et comme la relish oignon était posée sur la salade et les oignons, on pouvait en avoir toute la saveur sans qu’elle soit mélangée avec les deux autres. Trois sauces donc totalement différentes, mais qu’on arrive à bien identifier à la dégustation, car chacune se trouve placée pile au bon endroit dans le burger pour s’épanouir au mieux.

Si à première vue le bun pouvait sembler identique à ceux de McDo et Burger King, on a ici en réalité un pain qui fait plus artisanal, ce qu’on pouvait déjà deviner à sa forme, pas totalement régulière. Bon point également : alors que je l’avais imaginé un peu sec, il est très moelleux.

Expérience totalement réussie pour moi donc. Je pense que le steak fait toute la différence, par sa taille (125 g n’est pas un format des plus courants), mais aussi grâce au libre choix de la cuisson. La recette n’est pas vraiment originale, mais ce trio de sauces l’est et s’accorde très bien avec le reste des ingrédients. Pour 11,95 € avec accompagnements à volonté, c’est plutôt un bon rapport qualité/prix, quand on voit que les burgers "Premium" des mastodontes du secteur s’envolent vers les 10 € sans frites (et parfois sans la même qualité au niveau du steak).

Fort de cette bonne expérience, je choisirai peut-être une des deux autres déclinaisons la prochaine fois : soit le Fish avec son poisson pané, soit le Veggie et sa galette aux céréales (peut-être proche de celle aux légumes qui garnissait le Veggie Burger il y a quatre ans déjà).


Prix (2022) : 11,95 € (avec frites et légumes à volonté)

Les ingrédients

- bun supérieur brioché doré
- sauce relish oignon
- salade
- rondelles d’oignon rouge
- sauce cheddar
- steak haché (125 g)
- mayonnaise tartare
- bun inférieur brioché

Le verdict : 17/20

Les Plus

- bon rapport qualité/prix au regard des accompagnements à volonté
- un steak bien épais
- une cuisson de la viande au choix
- un bon trio de sauces

Les Moins

- malgré tout une recette qui manque d’originalité

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le F! Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !