100% Complete

Chargement de la Chronique
Master Montagnard

Fabinouz

Master Montagnard Burger King  Burger King 

13 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1899_Burger_King_FR_Master_Montagnard_03.jpg 2021-10-11 Ahhh, la publicité, on n’aime pas ça, mais ça fonctionne ! En tous cas, Burger King a réussi son coup sur moi mercredi dernier vers midi. En rentrant de l’aéroport, je me dirigeais vers un McDonald’s pas loin pour combler ma faim quand je tombai sur un (...)

Décortiqué à la loupe par Fabinouz le 11/10/2021

Ahhh, la publicité, on n’aime pas ça, mais ça fonctionne ! En tous cas, Burger King a réussi son coup sur moi mercredi dernier vers midi.

En rentrant de l’aéroport, je me dirigeais vers un McDonald’s pas loin pour combler ma faim quand je tombai sur un panneau de pub vantant le nouveau burger de BK : le Master Montagnard, qui œuvre en tandem avec le Rösti Montagnard dans la sobrement nommée campagne "Les Masters Montagnards". En voyant cette alléchante photo, mes papilles s’excitèrent et je changeai d’itinéraire, direction le Royaume.

Après un peu d’attente, le burger m’est servi chaud, dans un simple papier alimentaire (et non dans les boîtes en carton habituellement réservées aux Masters). Seule la lettre M, comme Montagnard, permet de le différencier de ses congénères.

À l’ouverture du papier, se dévoile un sandwich plutôt bien assemblé, où rien ne compte entamer une descente des pentes, et le pain bien luisant donne envie. J’ouvre pour voir l’intérieur de la bête, et je constate qu’elle est bien garnie : 2 tranches de fromage à raclette, du bacon, des oignons (crus et caramélisés), des cornichons, et une sauce crème échalote (notez-le, ce burger ne doit clairement pas être mangé avant un rendez-vous galant).

Au goût, je reste mitigé : certes le fromage est bon, mais il n’est pas assez fondu selon moi. Le bacon fait le job et se marie bien avec la viande, le fromage et les oignons caramélisés. Ma déception vient des cornichons et des oignons crus, qui apportent je l’admets une fraîcheur bienvenue à l’ensemble, mais sont trop présents en bouche par rapport au reste des ingrédients. La sauce crémeuse à l’échalote, quant à elle, est sympathique.

En bref, vous l’aurez compris, ce burger n’est pas mauvais, mais pas transcendant non plus. Je m’attendais à mieux après avoir goûté le Master Cantal en 2021 (même s’il était dans les bins de certains privilégiés dès 2019), que j’avais trouvé très bon. Souvenez-vous, il était alors accompagné du Master Grill, avant que ne surgissent les versions fromagères automnales (Double Master Chèvre, Master Auvergnat Rösti…).


Prix (2021) : 11,90 € (menu XL)
Poids : 338 g
Calories : 921 kcal

Les ingrédients

- bun supérieur brioché lisse
- sauce crème échalote
- oignons caramélisés
- rondelles d’oignon cru
- rondelles de cornichons
- tranches de bacon
- 2 tranches de fromage à raclette de Franche-Comté
- patty de bœuf charolais (150 g)
- bun inférieur

Le verdict : 13/20

Les Plus

- le fromage à raclette
- les oignons caramélisés

Les Moins

- les cornichons, trop présents
- l’oignon cru, trop présent lui aussi

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Master Montagnard

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !