100% Complete

Chargement de la Chronique
Big Bacon Classic

azuki

Big Bacon Classic Wendy's  Wendy's 

15 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1853_wendys_US_big_bacon_classic_04.jpg 2020-03-06 Au cours d'un voyage en Floride en février 2019, entre deux avions à l'aéroport de Miami, l'envie de découvrir la gastronomie locale était forte et, dans l’enceinte de l'aéroport, il y a l'embarras du choix, si l'on est prêt à un peu de marche. Comme tout (...)

Décortiqué à la loupe par azuki le 06/03/2020

Au cours d'un voyage en Floride en février 2019, entre deux avions à l'aéroport de Miami, l'envie de découvrir la gastronomie locale était forte et, dans l’enceinte de l'aéroport, il y a l'embarras du choix, si l'on est prêt à un peu de marche.

Comme tout burgerer loin de ses bases, il me faut trouver la première chaîne de restaurants emblématique des lieux, et qu'on n’a pas chez nous. Passons donc sur le King, le Colonel Sanders ou le Clown, pour tomber sur une jeune fille avec des couettes façon Punky Brewster nommée Wendy's.

La carte me plaît bien : peu de burgers au final, surtout des recettes indémodables, proposées en simple, double, voire triple steak. Je vais rester dans la valeur sûre, avec le Big Bacon Classic, accompagné de frites cheddar jalapeño/bacon (obligé). Bix l’avait déjà testé en 2006, et avec un 16/20, j’étais presque sûr de ne pas me rater. Coup de bol, je trouve une table qui se libère à l’instant. J'y jette aussitôt sacs et bagages pour signifier mon territoire, ça me permettra de manger assis et pas par terre, comme beaucoup de monde devant le kiosque. Un poil d'attente plus tard, voici le bébé, emballé dans son papier imitation alu. Sitôt déballé, je constate que le steak est carré. Je n'y avais pas fait attention sur le visuel, même si je savais que ça se faisait, notamment chez White Castle.

Ni une ni deux, je commence à décortiquer la chose. En premier lieu, immanquable visuellement tant elle dépasse des bords, une bien belle feuille de salade. Sous le bun supérieur, je retrouve d’abord le combo ketchup/mayo, indémodable de ce côté de l'Atlantique et souvent assez neutre. Ajoutez à cela quelques rondelles d'oignon blanc, de cornichon, une tranche de tomate, avant de tomber sur LA feuille de salade, dans sa splendeur. En dessous se trouve le "cœur" du burger : le steak, carré donc, qui me fait une bonne impression visuelle, comme s’il venait d'être haché, les tranches de bacon, et bien sûr une tranche de cheddar fondue sur le steak, mais aussi une en dessous, donc double cheddar, super !

Premiers crocs et, forcément, salade ! Visiblement, elle sort du frigo. Elle est croquante comme il faut, mais bien froide. Puis je rentre dans le vif du sujet, et ça commence à me plaire. Le steak a le goût de viande, même s’il est trop petit (je comprends mieux la présence à la carte des doubles et triples). Le bacon est ultra crispy, presque trop par endroits tant il est dur, mais son goût est top. Le cheddar est plus qu'efficace et tient son rôle. Le reste des légumes (oignons/cornichons/tomate) apporte la touche de crudités nécessaire à l'ensemble pour l'équilibre croquant/fraîcheur. Seul petit point noir, la salade, trop épaisse (je vous en ai déjà parlé, de la salade ?), qui refroidit l'ensemble, sans en altérer le goût heureusement. La tomate, qui souvent divise beaucoup de monde dans la communauté burger, mais qui pour moi est un indispensable, fait son boulot, apportant la touche de fraîcheur tout en gardant sa neutralité gustative (eh oui, on n’est pas sur de la Noire de Crimée ou autre, et ne venez pas me sortir "tranche de flotte"). Le mélange ketchup/mayo apporte juste ce qu'il faut de souplesse, bref je m'éclate, comme très souvent avec ce genre de recette sans prise de risque : si les ingrédients sont de qualité, ça suit forcément.

Me voici arrivant à la fin du burger, le sourire aux lèvres, avec le sentiment d'en avoir eu pour mon argent.

Hélas, ce sentiment est un peu gâché par les bacon jalapeño fries. Déjà, des jalapeños, je n'en ai pas vu, ensuite le reste est mal dosé : pas assez de cheddar et des tranches de bacon trop grosses (j’aurais pu les glisser dans le sandwich). Je préfère la version du King chez nous, bien qu'aléatoire selon l'équipier qui la prépare.

Au bilan : c'était bon, car des ingrédients de qualité dans une recette ayant fait ses preuves, cela donne un bel équilibre. Pour moi c'est 15/20.


Prix (2019) : 9.09$ en menu (= 8,12 €, hors taxes)
Calories : 630 kcal

Les ingrédients

- bun supérieur lisse
- sauce ketchup/mayo
- pickles
- rondelles d’oignons
- tranche de tomate
- feuille de salade
- tranches de bacon
- cheddar
- steak
- tranche de cheddar
- bun inférieur

Le verdict : 15/20

Les Plus

- cheddar bien présent
- bacon un peu trop crispy mais très goûteux
- bel équilibre des crudités
- bon rapport qualité/prix

Les Moins

- une salade froide et trop intrusive
- un steak un peu trop petit

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Big Bacon Classic

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !