100% Complete

Chargement de la Chronique
Original Double ‘n Cheese

Seb16s

Original Double ‘n Cheese Steak'n Shake  Steak'n Shake 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1844_Steak_'n_Shake_FR_Original_Double_'n_Cheese_03.jpg 2019-09-24 Le jeudi midi est traditionnellement le jour de la malbouffe entre collègues. Habitués de Burger King, KFC, kebabs et autres joyeusetés, il est parfois temps de changer pour explorer de nouveaux horizons. Et la chance est de notre côté au niveau du choix, puisqu’un [url=https://www.myburger.fr/chroniques-page-0-277-steak-n-shake.html]Steak ‘n (...)

Décortiqué à la loupe par Seb16s le 24/09/2019

Le jeudi midi est traditionnellement le jour de la malbouffe entre collègues. Habitués de Burger King, KFC, kebabs et autres joyeusetés, il est parfois temps de changer pour explorer de nouveaux horizons. Et la chance est de notre côté au niveau du choix, puisqu’un Steak ‘n Shake est dans notre périmètre de prédilection. J’avais eu l’occasion de tester l’année dernière, mais sans prendre le temps de faire des photos. Aujourd’hui, il est donc temps de corriger cette erreur.

Steak ‘n Shake, pour ceux qui ne connaissent pas, offre un concept assez différent des chaînes de fast-food classiques, avec un positionnement plus "premium". Dès l’entrée, point de bornes tactiles ou de multi-files d’attente, non. On trouve un comptoir à l’ancienne, une carte écrite sur des ardoises, et des filets de pommes de terre fraîches suspendus çà et là, qui donnent le ton. Très artisanal/terroir/du cru, si vous voyez. Le choix propose une bonne dizaine de burgers, quelques autres sandwichs, des milkshakes, et des boissons fraîches un peu plus "artisanales" que celles que l’on trouve habituellement dans ce type de restaurant. Attention : les formules, dont les prix sont raisonnables, ne comprennent que le burger et une petite portion de frites (fraîches et coupées sur place). Les extras ou les boissons sont donc en supplément. Les burgers seuls sont disponibles pour 1 euro de moins.

Histoire de juger correctement de cette nouvelle expérience, mon choix se porte bien évidemment sur le premier burger de la carte, le plus simple, à savoir "The Original Double ‘n Cheese". Il faut savoir que la carte est présentée à l’ancienne, façon restaurant traditionnel. Point de grandes photos (retouchées) au-dessus du comptoir pour donner envie et faire baver, tout est textuel. Sous l’intitulé, on retrouve donc : Double Steakburger avec cheddar fondu, laitue, cornichons, tomate, oignon et ketchup. A priori classique, logiquement efficace. On passe donc commande au comptoir, chacun son tour, on paye, puis on nous remet un "bipper" et on nous invite à nous installer en salle et à venir retirer notre commande au second comptoir, qui jouxte la cuisine, lorsque la sonnerie retentira. Ici, tout est fait à la demande, et on peut même voir le cuisto (de dos) s’affairer à préparer avec soin nos délicieux burgers. Si on a commandé une boisson, elle est servie tout de suite, ce qui permet de patienter.

Après une courte attente (nous étions les premiers clients du jour), nous sommes servis. La boisson c’est gentil, mais on a faim ! Venons-en donc au plat de résistance, à savoir notre fameux burger ! À demi-emballé dans du papier alimentaire, il présente bien, mais l’emballage en lui-même étant très sobre, je n’ai pas fait de photo (vous en voyez un en arrière-plan tout de même, logoté comme il se doit)... Bon, premier détail qui interpelle : il n’est pas énorme, mais ça déborde ! La vue d’ensemble est quelque peu encombrée par des crudités géantes et… une feuille de batavia qui dépasse, ce qui nous change des salades coupées en lanières. Vous noterez que pour la laitue annoncée dans la recette on repassera, mais c’est de la salade, on ne va pas faire la fine bouche. Je cherche encore les patties dans ce potager, cependant il ne faut jamais désespérer.

Ne serait-ce que visuellement, on constate que les ingrédients misent sur une qualité supérieure à celle que l’on trouve généralement en fast-food. Je dirais que le pain est légèrement en retrait, avec son bun lisse sans fioritures, mais la salade est irrégulière (en même temps, pour une feuille entière de batavia, c’est logique), la rondelle de tomate énorme, celle d’oignon blanc aussi, bref de l’artisanal coupé au couteau...

Allez, on se lance ! Oups, au passage je me rends compte que je n’ai pas fait de photo du burger "démonté", mais honnêtement son équilibre semblait tellement précaire que je n’ai pas osé... Tant pis, il est maintenant trop tard, et la première bouchée fait son effet. Efficace ! C’est harmonieux, sans vraiment qu’un ingrédient prenne le pas sur l’autre. La viande est bonne, même si on ne peut pas choisir sa cuisson, grasse juste ce qu’il faut et bien grillée. Les bouchées s’enchaînent, et je suis agréablement surpris par les cornichons, coupés dans le sens de la longueur, qui sont vraiment bons et apportent une douceur et un croquant bienvenus. Ils ne sont pas aigres, et je suis bien triste pour les non-amateurs, qui les retirent systématiquement sans les goûter, car ils manquent quelque chose. La sauce étonne, car il ne s’agit que de ketchup. Oui, oui, pas de fioriture, pas de sauce bien lourde, rien que lui, présent mais assez discret pour laisser s’exprimer l’ensemble. Le cheddar lie les deux steaks entre eux mais reste, comme souvent, plutôt discret. Bon, le papier alimentaire n’est pas de trop pour recueillir tout ce qui déborde, car, malgré sa taille relativement réduite, certains ingrédients ont tendance à se faire un peu la malle...

Dernière bouchée avalée, la recette est harmonieuse et fonctionne à merveille, avec un burger globalement premium, que je placerais entre un Whopper Cheese (oubliez le bacon de la chronique) et un Cheeseburger de chez Buffalo Grill, pour situer. Ce dernier gardant selon moi l’avantage pour ce qui est de la viande seule.

Bon, voilà, c’est vite englouti certes, mais ça change, et c’est bon ! Il existe un burger Signature pour les plus gourmands, avec un steak de 170 g, qui méritera bien sûr une future chronique ! Je recommande à tous ceux qui ont un Steak ‘n Shake près de chez eux de tenter l’expérience : je pense que c’est une chaîne qui mérite sa place, alternative au marché déjà fort saturé. La formule est sympathique, sans pour autant exploser les tarifs comme un Signature de chez McDonald’s. Bref, moi, j’y retournerai...


Prix (2019) : 5,45 € (burger seul), 6,45 € (accompagné de ses frites)

Les ingrédients

- bun supérieur lisse
- ketchup
- feuille de batavia
- rondelle de tomate
- tranches de cornichon
- rondelle d’oignon blanc
- patty de bœuf
- tranche de cheddar fondu
- patty de bœuf
- bun inférieur

Le verdict : 16/20

Les Plus

- bon équilibre entre les différents ingrédients
- pas de fioritures
- fraîcheur des crudités

Les Moins

- aspect visuel un peu "casse-gueule"
- un peu petit pour les gourmands

Taille

Honnête

24/09/2019 à 11:32

Je suis d'accord sur la petitesse relative de leur regular. Pour le reste, tout a été dit : j'adore Steak'n Shake !

Gor@
26/09/2019 à 20:36

Moi ce que je préfère chez eux ce sont les milkshake et pourtant j'avais une appréhension tellement on me les avait vendu (exemple je suis plus que déçu de five guys...).

Donnez votre avis sur le Original Double ‘n Cheese

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !