100% Complete

Chargement de la Recette
Super Veggie

Essixel

Super Veggie Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1820_burger_maison_recette_FR_super_veggie_15.jpg 2019-04-11 Tendance pour certains, prise de conscience pour d’autres, le végétarisme et autres régimes excluant à divers degrés les aliments d’origine animale font de plus en plus d’adeptes. Ce n’est pas mon cas ! Je ne saurais pas faire l’impasse définitive sur la viande, mais j’avais pourtant (...)

Recette concoctée par Essixel le 11/04/2019

Tendance pour certains, prise de conscience pour d’autres, le végétarisme et autres régimes excluant à divers degrés les aliments d’origine animale font de plus en plus d’adeptes. Ce n’est pas mon cas ! Je ne saurais pas faire l’impasse définitive sur la viande, mais j’avais pourtant envie de relever le défi de réaliser un burger sans chair animale qui ne me fasse pas pour autant fuir cette approche alimentaire.

Il faut dire qu’après avoir goûté cette merde (oui, je le dis, "cette merde", j’assume) de Grand Veggie, j’avais plus eu envie de revenir en urgence aux fondamentaux viandus que de partir dans le soja ou la pousse de bambou. Sérieusement, je n’avais jamais avalé un burger aussi infâme, et je l’ai terminé parce que je n’aime pas gâcher la nourriture ! Bref, pas le genre de chose à laisser penser que le végétarisme peut être sympa…

Mais je ne suis ni borné ni sectaire, du coup j’ai persisté dans l’idée qu’on pouvait faire autrement (et meilleur en toute modestie). Mon Super Veggie s’adresse donc aux végétariens qui ne s’interdisent ni lait ni œufs, peut-être aux flexitariens, ou à ceux qui veulent réduire leur consommation de viande. Je ne force personne en tout cas, et ceux qui veulent adapter la recette à leur goût sont les bienvenus.

Le patty de bœuf est ici remplacé par une galette de légumes, proche d’un rösti, d’une paillasse, ou que sais-je encore (vous faites selon votre région pour le terme), accompagnée en garniture d’une fondue de poireau, de betterave (pour changer des tomates insipides gavées de l’eau qui a servi à leur culture), et d’une mayonnaise à la moutarde à l’ancienne qui rappellera celle de feu le Royal Deluxe.

Commencez par la fondue de poireaux, car c’est ce qu’il y a de plus long à faire. Nettoyez soigneusement votre poireau (les mauvais esprits obsédés du fond de la salle, vous pouvez sortir, merci) et tranchez-le en rondelles (vous faites moins les marioles à cette idée, hein ?) Faites fondre 30 g de beurre dans une poêle et faites-y revenir le susdit poireau en rondelles à feu vif. Ajoutez entre 5 et 10 cl d’eau (cela dépend de la taille du poireau), assaisonnez (sel et poivre au moins, et tout ce qui vous tente), et laissez étuver à feu doux et à couvert pendant 15 à 20 min, en surveillant de temps en temps, jusqu’à évaporation complète de l’eau.

Pendant ce temps, préparez une mayonnaise maison traditionnelle avec une moutarde classique (plus facile à faire monter), puis ajoutez une grosse cuillerée à café de moutarde à l’ancienne.

Tranchez deux grandes et fines rondelles de betterave, qui doivent être à température ambiante sinon elles gâcheront le plaisir du burger. Oubliez vos souvenirs de cantine et l’aspect peu appétissant des cubes que vous aviez en ravier, son goût sucré fonctionne très bien dans un burger ! Pour la rendre un peu fun, je l’ai détaillée avec un emporte-pièce dentelé, acheté par erreur (j’en voulais un circulaire, les joies des achats sur internet...).

Pour les patties donc, pas de viande, on reste 100 % veggie. La réalisation est assez simple : pour 3 galettes, il faut un demi-oignon, une grosse pomme de terre, 2 carottes, 2 cuillères à soupe de farine, 1 œuf, de l’emmental râpé, du sel et du poivre. Râpez les légumes (bulbe, tubercule et racine pour les pointilleux), et mélangez avec le reste des ingrédients. Dans une poêle chaude, faites fondre une noisette de beurre et formez une galette bien ronde avec deux bonnes cuillerées de légumes (environ un tiers de la préparation). Quand le bord inférieur de la galette commence à brunir, retournez-la. Pendant la cuisson du second côté, faites fondre une tranche de fromage sur la galette. Ici, j’ai mis du comté.

Il ne reste plus qu’à monter le burger ! Tartinez le bun inférieur d’un peu de mayonnaise, et faites-en autant sur le bun supérieur, en augmentant la quantité (une bonne cuillère à soupe). Sur le bun inférieur, dans l’ordre, déposez un mélange de mâche et de roquette (ou épinards, cresson, etc., selon ce que vous avez dans le frigo), la galette avec le fromage au-dessus, les deux tranches de betterave et une couche de fondue de poireau.

Le résultat est appétissant, les couleurs chatoyantes. La prise en main est facile, et étonnamment rien ne tombe, à part quelques gouttes de jus. Je croque à pleines dents dans le burger, et la première chose qui me vient à l’esprit est le Royal Deluxe. Normal, la mayonnaise à la moutarde à l’ancienne est présente sur les deux buns, mais elle reste moins forte/écœurante que celle du grand M. Elle ne vous restera pas sur l’estomac en tout cas. Elle accompagne superbement bien la fondue de poireau et assaisonne correctement la galette. Cette dernière est très savoureuse, moelleuse, légèrement gratinée, ça n’a rien à voir avec ce qu’on peut trouver en surgelé. On ne sent pas le côté terreux de la betterave, au contraire elle apporte une touche sucrée et un peu de croquant. En revanche, le fromage est totalement absent. Peu importe, le reste des ingrédients associe suffisamment de goûts variés et complémentaires pour se passer de sa présence. En revanche, j’ai mis selon moi trop peu de mayonnaise sur le bun supérieur : le burger est déjà très bon comme ça, mais je suis sûr qu’il serait meilleur avec un peu plus de sauce en haut.

J’ai terminé mon Super Veggie avec voracité, les doigts maculés de jus, mais avec encore plein de saveurs sur les papilles et le sourire aux lèvres. Le mélange des légumes cuits de différentes façons, liés par une sauce de caractère, fonctionne à merveille. Je ne suis pas du tout végétarien, mais ce burger me fait oublier la viande sans aucun problème. J’ai fait cuire les deux autres galettes qui restaient de la préparation, une partira en congélation et l’autre sera consommée très rapidement.

Les ingrédients

- bun supérieur aux graines
- mayonnaise à la moutarde à l’ancienne
- fondue de poireau
- tranche de comté
- galette de légumes (oignons, pommes de terre, carottes) et emmental
- 2 tranches fines de betterave
- mâche et roquette
- mayonnaise à la moutarde à l’ancienne
- bun inférieur toasté

Le verdict : 17/20

Les Plus

- la mayonnaise à la moutarde à l’ancienne
- la fondue de poireau
- la galette de légumes
- la betterave
- aucun animal n’a été tué pour cette recette

Les Moins

- le fromage est totalement éclipsé par les autres saveurs
- la fondue de poireau a tendance à couler un peu

Taille

Honnête

seamusmcfly
15/04/2019 à 16:30

garde m'en un, j'arrive !

15/04/2019 à 22:04

Moi aussi, beau et bon c'est très convaincant. Ces pains aux graines viennent d'où ?

16/04/2019 à 09:05

J'en refais à la fin du mois pour les enfants de ma copine qui seront en vacances, avec des frites de patates douce ;)
Le pain aux graines vient de la gamme "Moment Burger - Pavot Sarrasin" de le marque Harry's que j'utilise aussi souvent que je peux car il n'y en a pas toujours dans mon hyper. Ils n'ont pas ce côté très brioché/sucré et mou des autres marques.

Donnez votre avis sur le Super Veggie

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !