100% Complete

Chargement de la Recette
Vulcano sin carne

Beniben

Vulcano sin carne Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

12 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1814_burger_maison_recette_FR_vulcano_sin_carne_08.jpg 2019-01-28 Vegan, healthy, green.... Voici des termes qui ont envahi depuis quelques années les discours marketing des grandes marques, y compris ceux d’acteurs majeurs vendant surtout des produits carnés (Herta, Fleury Michon, Le Gaulois...). D’un côté c’est bien car ça ouvre de nouvelles possibilités et des (...)

Recette concoctée par Beniben le 28/01/2019

Vegan, healthy, green.... Voici des termes qui ont envahi depuis quelques années les discours marketing des grandes marques, y compris ceux d’acteurs majeurs vendant surtout des produits carnés (Herta, Fleury Michon, Le Gaulois...). D’un côté c’est bien car ça ouvre de nouvelles possibilités et des évolutions de consommation, d’un autre c’est un peu pénible car on essaie parfois de culpabiliser certains consommateurs, et quelques prix "délirants" réservent ces articles aux catégories les plus aisées.

Bref, on s’en fiche, mais je voulais contextualiser un poil. Pour ma part, j’aime bien le goût des steaks végétaux, mais je préfère acheter ce genre de produits chez des fabricants un peu moins hypocrites, comme Bjorg ou Céréal, qui étaient sur ce créneau bien avant qu’il ne soit à la mode.

J’ai voulu me préparer un burger végétarien, pour changer un peu, et moi aussi profiter de l’engouement pour ces nouveaux régimes alimentaires, qui élargit la palette de choix d’ingrédients. Et je voulais un sandwich bien relevé. Pour le patty, j’ai utilisé une galette de céréales "aux légumes du soleil" (comprenez "tomates, courgette, oignon, poivron") de la marque Bjorg. Pour les buns, ce sera simple : je vais utiliser un des pains complets géants que j’avais achetés pour faire mon Seaburger. Pour l’accompagnement, des haricots rouges façon chili (les miens sont ceux de Bonduelle), agrémentés de Tabasco et de poivre, des dés de betterave et une sauce tomate pimentée faite maison. Le piment ça chauffe, ça brûle... Et qu’est-ce qui brûle aussi ? Un volcan ! Donc, je vais essayer de créer un burger rappelant un volcan. Et comme il y a des haricots chili mais pas de viande, cette recette relevée s’appellera donc Vulcano sin carne ! Et si on regarde bien, il s’agira d’un plat non seulement végétarien, mais carrément végétalien (soyons fous).

Je commence par préparer un peu de haricots rouges cuisinés en ajoutant du Tabasco et un peu de poivre. Je mélange bien. Je découpe ensuite un orifice dans le bun supérieur pour donner l’illusion d’un cratère (insérez ici la musique de la publicité pour la purée Mousline, et ne niez pas, on l’a tous fait…). Il fait environ quatre centimètres de diamètre. Je passe les tranches de pain au grille-pain. Je veille cette fois à ne pas les laisser trop longtemps. Je tartine de ma sauce pimentée maison le bun inférieur, puis je le recouvre de morceaux de betterave. Je dépose ensuite ma galette végétale, que j’ai préalablement réchauffée au micro-ondes en même temps que les haricots. Je dispose un peu de ces derniers sur le patty avant de déposer le bun supérieur troué, et pour finir je remplis le cratère avec une bonne dose de haricots cuisinés, que je fais même un peu déborder.

Visuellement, on a un truc pas mal. On pourrait "esthétiser" la chose en simulant, avec une préparation plus liquide, une coulée de lave sur le bun au sésame. Ce qui n’aiderait pas à la propreté des mains… Or, en prenant le burger, je me rends compte qu’il est clairement instable. Le tenir fermement à deux mains est impératif, à cause du patty qui "roule" sur les dés de betterave. En plus, on doit éviter de fourrer ses doigts dans le "cratère". J’ai un petit peu d’appréhension en entamant la dégustation, ce qui ne m’empêche pas de prendre une grosse bouchée.

Cette fois je ne suis pas étonné de constater que l’utilisation de farine complète dans le pain ne change vraiment pas grand-chose au goût. J’apprécie son moelleux plus que sa saveur. La garniture au chili fait ensuite son apparition. C’est bien relevé, et on reconnaît tout à fait les haricots cuisinés qui rappellent immédiatement le chili con carne. Le patty aux céréales et légumes est ferme, et on sent bien les éléments le composant se distinguer les uns des autres. Quelques morceaux de céréales résistent un peu sous la dent, tandis que les légumes sont plus fondants. Le goût est assez spécial, car on ressent principalement le millet, qui est un peu amer. Heureusement, les "légumes du soleil" sont plus doux. Ce pavé a aussi l’avantage de soulager le palais, assailli par les épices. La betterave croquante et légèrement sucrée contraste avec la sauce pimentée qui l’accompagne. Cette dernière vient ajouter un surplus de chaleur en bouche qui permettra au burger de mériter son nom.

Le sandwich est très rassasiant, ce qui est normal vu sa composition (pain + steak céréalier + féculents), mais un peu trop pâteux. Globalement c’est bon, mais je ne suis pas vraiment heureux. Le côté pimenté est bien là, mais je pense que j’aurais dû mettre une plus grosse dose de haricots cuisinés, tout en rendant cette partie plus liquide (en mixant partiellement ?). En recouvrir très généreusement le patty aurait rendu l’ensemble moins bourratif et plus plaisant au goût. Il manque aussi un élément pour rendre ce burger éruptif vraiment marquant. Peut-être ajouter un arôme fumé, pour respecter le thème volcanique ? En tout cas, cette recette réchauffe au cœur de l’hiver.

Je constate donc ici la difficulté à préparer rapidement un burger végétalien, nourrissant, original et vraiment savoureux. Je me rassure quand même en me rappelant qu’il existe des choses industrielles comme le Burg’An Italiano, qui sont parfois pires… Avec un bon steak de bœuf saignant, ce serait quand même plus à mon goût, mais évidemment plus du tout dans la ligne végétar(l)ienne que j’avais choisie.

Les ingrédients

- bun supérieur géant complet Jacquet aux graines de sésame
- haricots rouges façon chili (renforcés de poivre et de Tabasco)
- galette de céréales aux légumes du soleil Bjorg
- dés de betterave
- sauce tomate pimentée maison
- bun inférieur géant complet Jacquet

Le verdict : 12/20

Les Plus

- fort en goût
- végétar(l)ien !
- très consistant

Les Moins

- peu de plaisir ressenti
- un peu pâteux en bouche
- instable
- il manque quelque chose pour le rendre vraiment bon

Taille

Honnête

Flopchef
28/01/2019 à 11:57

Et un jambon-beurre sans jambon?😱

28/01/2019 à 12:07

Et sans beurre ni pain, pour les végétaliens et les "allergiques" au gluten.
Ça doit pouvoir se vendre dans les 10€ à St Germain des Prés.

EdWarner
28/01/2019 à 16:10

Je ne suis pas fana du tout des haricots rouges, mais pour les betteraves, en carpaccio, ce ne serait pas un peu moins problématique ? Tu perds en texture certes, mais c'est moins... glissant. Et tu peux éventuellement en mettre au-dessus du patty aussi...

Flopchef
28/01/2019 à 18:40

En effet la salade de betterave en cube façon cantine, c’est pas très sexy ni pratique.
Comme tout bon vegan, tu te DOIS d’avoir une mandoline japonaise de la mort qui tue.

EdWarner
29/01/2019 à 09:10

Eh ben justement il ne l'est pas, il n'en a pas. Put*** les clichés, c'est plus un collier de perle, c'est une rivière de diamants...

seamusmcfly
29/01/2019 à 10:52

J'adore la betterave dans un burger, j'ai l'impression d'être en Australie. Par contre en effet, patty indus aux céréales + haricots rouges + pain, ça doit être un peu étouffant. Heureusement donc qu'il y a la betterave ! En tout cas, au final il a une bonne gueule. Prochaine étape le patty maison !

30/01/2019 à 15:26

Tout à fait d'accord avec tous les commentaires mais j'ai fait avec ce que j'avais sous la main. Avec un peu de travail et d'ajustements un restaurant à la mode pourrait tranquillement vendre ça à un tarif indécent. ;)

Donnez votre avis sur le Vulcano sin carne

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !