100% Complete

Chargement de la Recette
Seaburger

Beniben

Seaburger Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

15 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1811_burger_maison_recette_FR_seaburger_07.jpg 2019-01-07 Quand on parle de burger, on pense immédiatement au bœuf, mais on sait qu’il existe désormais un grand nombre d’alternatives au steak de bovidé. J’ai cette fois voulu me concocter un petit burger maison au poisson, et ayant parcouru les diverses recettes et chroniques du (...)

Recette concoctée par Beniben le 07/01/2019

Quand on parle de burger, on pense immédiatement au bœuf, mais on sait qu’il existe désormais un grand nombre d’alternatives au steak de bovidé. J’ai cette fois voulu me concocter un petit burger maison au poisson, et ayant parcouru les diverses recettes et chroniques du site, j’ai remarqué une chose : la plupart des burgers sont à base de filet de poisson pané, même si l’on trouve d’autres recettes, avec un steak de thon, comme le Key West de Speed Burger, des sardines (merci Michaek pour le Sardine Burger), ou encore un patty de saumon, par exemple, chez R Burger, dans leur Salmon Burger. J’ai pour ma part décidé de faire appel à un produit qui m’a toujours paru peu recommandable : du haché de poisson, de la marque Auchan dans mon cas (mais il existe une version Carrefour assez proche). J’ai toujours préféré le poisson peu dénaturé, mais incorporer ici un aliment transformé restait cohérent avec l’esprit fast-food. Le patty que j’ai choisi contient tout de même 70 % de poisson (37 % de cabillaud, 33 % de colin d’Alaska), et est aromatisé au citron.

Par facilité, mais aussi pour rester dans la logique burger rapide à réaliser, j’ai préféré des buns industriels. Ne voulant pas faire trop basique, j’ai pris ceux de chez Jacquet à la farine complète. Cela change un peu, et comme le poisson est souvent considéré comme un choix "sain", ça colle bien avec. Pour accompagner le poisson et faire de la verdure, j’ai choisi de réaliser un tartare d’algues maison et d’incorporer des poivrons en lanières, ces derniers étant déjà à ma disposition puisque je les avais congelés il y a un petit moment. Les algues renforceront la gamme des saveurs océaniques. Petite touche finale, deux rondelles de citron, pour rappeler les tranches de cornichon et/ou de tomate qu’on trouve habituellement dans les burgers.

Sur la liste des ingrédients donc :
- un patty à base de poisson
- un pain à hamburger géant, farine complète et graines de sésame
- un tartare d’algues maison (algue wakamé, oignon rouge, vinaigre, sauce soja)
- de fines rondelles de citron
- du poivron en lanières (vert ici)

Commençons par déposer le haché de poisson dans une poêle chaude pour le réchauffer (on peut aussi le réchauffer au micro-ondes, pour faire encore plus simple, mais le léger croquant sera proche du néant). Le poivron est ajouté à côté, pour profiter de la chaleur. Pendant ce temps, je passe mes pains au grille-pain afin de les toaster. Je les ai laissés un peu plus longtemps que prévu... et ça grille très vite ! Je les badigeonne ensuite avec le tartare d’algues, en étant bien plus généreux avec le bun inférieur. Je retourne le patty de poisson, puis, une fois le temps préconisé écoulé, je le positionne sur le pain. J’ajoute ensuite les rondelles de citron et, délicatement, les lanières de poivron, avant de conclure en refermant avec le bun supérieur.

Une fois monté, le burger a franchement fière allure, si on fait fi de la trace brune qu’a infligé le grille-pain au pain supérieur. La galette de poisson offre une belle teinte dorée, et les autres ingrédients donnent de jolies couleurs à l’ensemble. Quand je le prends en main, je me rends compte qu’il est bien lourd. J’ouvre bien grand la bouche pour mordre dans toutes les saveurs du premier coup et prend aisément une bonne bouchée. La croûte du pain craque légèrement sous la dent et le cœur est moelleux. Même s’il est bon, je m’attendais quand même à un goût un poil plus marqué, dû à la farine complète. Pour situer un peu, il est moins prononcé qu’un pain de mie complet. En revanche, le sésame grillé est toujours aussi plaisant. On sent très nettement la saveur (naturelle) du poisson dans le haché. Le patty est tendre, pas trop compact, avec une sensation charnue du poisson, car les morceaux n’ont pas été hachés très fin façon purée. Il reste du corps, dirons-nous. Son léger parfum de citron est bien rafraîchissant. Le tartare d’algues rajoute en légèreté, avec ses oignons rouges émincés croquants et la saveur iodée du wakamé. Le petit souci de cette préparation, c’est qu’elle rend un peu glissant le sandwich, telles les algues sur les rochers (amis de la poésie, bonjour). Le patty n’ayant pas non plus une excellente tenue à l’écrasement et se délitant facilement, il faut amarrer le tout entre deux mains solides, sinon c’est le naufrage...

Du côté du reste de la garniture, le poivron est assez discret, masqué par le tartare d’algues, mais on peut ressentir sa légère amertume de temps en temps. Les rondelles de citron sont bien juteuses et fournissent une acidité qui relève l’ensemble. En revanche, la forme des tranches d’agrume n’est pas l’idée du siècle... On est obligé de manger la tranche entière quand on mord dedans, car elle se découpe mal et vient dans son intégralité. Il faudrait couper en quarts les tranches, ou au moins entailler l’écorce. Les plus courageux prélèveront les suprêmes, mais en termes de recette vite faite, ce n’est pas non plus l’idée du siècle.

Le burger est dans l’ensemble bien équilibré. Seuls les bords sont parfois un peu secs, car le patty ovale n’épouse pas entièrement la forme des pains. D’ailleurs, heureusement que j’ai été généreux avec le tartare d’algues, sinon je pense que ce serait étouffant, les buns assumant leur format "Géant", bien imposant en bouche comme dans l’estomac.

Le sandwich est rassasiant, même si un patty plus épais n’aurait pas été de refus. Ce Seaburger est original et très digeste, pas gras du tout et peu salé. Le mélange des saveurs opère remarquablement bien. Avant d’entamer cette recette, je me disais bien que ce serait correct (parce que sans prise de risque excessive), mais le résultat final était conditionné par le patty au poisson, dont je n’attendais pas grand-chose. Ce dernier dépassant mes attentes et se révélant être un produit très sympathique, c’est finalement fort satisfait que j’achève cette dégustation. Pour améliorer cette création, en plus des conseils précédents, je conseillerais d’utiliser les pains Brasserie de Jacquet, plus adaptés à la forme du haché. Diverses variantes de ce type de patty, toutes marques confondues (thon/tomate, saumon/ciboulette…), pourraient être intéressantes pour réaliser d’autres burgers aussi simples et bons que celui-ci. J’ai quelques idées, que je testerai peut-être à l’avenir.

Les ingrédients

- bun supérieur Jacquet complet aux graines de pavot et sésame
- tartare d’algues
- lanières de poivron vert
- fines rondelles de citron
- patty de poisson haché au citron et persil
- tartare d’algues
- bun inférieur Jacquet complet

Le verdict : 15/20

Les Plus

- simple et rapide à préparer
- un bon patty de poisson
- des saveurs originales
- frais et digeste

Les Moins

- rondelles de citron trop résistantes sous la dent
- bords un peu secs

Taille

Honnête

08/01/2019 à 11:37

Intrigant, ce tartare d'algue ! Par contre les rondelles entières de citron, c'est hardcore x'D Une petite mayo citronnée ou sauce au beurre blanc (ils en font des toutes prêtes) aurait mieux marché je pense ;-)

EdWarner
08/01/2019 à 17:28

J'adhère totalement, mais en effet le pain un peu sucré (pas assez acide, disons), c'est pas le top. Ça pourrait se jouer avec un pain type pita ? Ou carrément bao (même si on sort du burger) ?

09/01/2019 à 22:07

@Essixel : Non, je voulais vraiment le goût du citron. Ce n'est pas extrêmement acide non plus. Le problème c'est que manger la tranche entière c'est trop d'un coup, pour cela je recommande de couper l'écorce avant. ;)

@EdWarner : Je trouvais plutôt que le pain manquait de saveur "céréalière". Je m'attendais à un truc plus "brut", malté. Un peu comme un pain de campagne mais en plus léger. Cela ne m'a pas empêché de me régaler.

Donnez votre avis sur le Seaburger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !