100% Complete

Chargement de la Recette
Au Lit Mc Bean

giraf

Au Lit Mc Bean Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1602_recette_burger_maison_FR_Au_Lit_Mc_Bean_29.jpg 2015-11-03 La toute première idée qui nous a traversé l'esprit, à peine le thème de ce nouveau concours Home Made 15 choisi, était un audacieux mélange cheddar-Nutella, aussi improbable que prometteur. Mais après réflexion, pourquoi tenter les associations les plus incertaines alors que l'english breakfast contient (...)

Recette concoctée par giraf le 03/11/2015

Concours "Burger de petit-déjeuner"

Au Lit Mc Bean est l'une des 16 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 15 - Burger de petit-déjeuner

La toute première idée qui nous a traversé l'esprit, à peine le thème de ce nouveau concours Home Made 15 choisi, était un audacieux mélange cheddar-Nutella, aussi improbable que prometteur. Mais après réflexion, pourquoi tenter les associations les plus incertaines alors que l'english breakfast contient déjà tous les ingrédients nécessaires à la confection d'un bon burger ? De la viande, du bacon, des légumes, du pain... et aussi des calories et du gras pour bien se caler l'estomac et tenir toute la journée, qualités essentielles d'un burger de petit déjeuner. Le choix de l'english breakfast comme modèle annonce la couleur : ce burger sera gras et bourratif. Le petit déjeuner anglais complet représente à lui seul pas moins de 30 % des AJR, avec la particularité que tout ou presque est frit dans la graisse du lard utilisé.

Notre recette mise donc sur la plupart des ingrédients traditionnels, sans pousser le vice jusqu'à utiliser de la Marmite, il faut quand même que ce burger reste mangeable. Petite contrainte supplémentaire, elle est prévue pour être dégustée par une femme enceinte, exit donc poisson cru, camembert ou whisky. Comment ça, ça ne sonne pas du tout petit déjeuner ?

Au menu du Au Lit Mc Bean, des muffins anglais, de la marmelade, des tomates, des champignons, des baked beans, des saucisses, des œufs brouillés, du lard et du thé, of course. Le boudin noir, les hash browns (galettes de pomme de terre) et le bubble and squeak (restes de légumes frits) ont été laissés de côté pour ne pas trop alourdir la recette.

Pour les buns, nous avons opté pour des muffins anglais. La tradition aurait plutôt voulu des toasts, mais ils semblaient trop fins et cassants pour soutenir le poids de ce copieux petit déj'. La réalisation de la pâte à muffins est assez simple : mélanger 12 cl de lait tiède avec 2 g de sucre, 2 g de levure instantanée pour pain, 2 g de sel et 200 g de farine, et travailler le tout au pétrin. Après une heure de repos, la pâte a normalement bien gonflé et il faut l'étaler sur un plan de travail fariné sur 1 cm d'épaisseur, avant de découper des cercles avec un emporte-pièce (10 cm de diamètre). La cuisson se fait à la poêle, à feu doux. Les muffins doublent ou triplent alors de volume.

Un des points les plus délicats a été de trouver comment utiliser les haricots à la sauce tomate si chers à nos amis anglais. Un double défi, avec d'une part une consistance trop liquide et d'autre part un goût sucré pas facilement accommodable. Malgré tout, impossible de se résoudre à faire l'impasse dessus ou les reléguer en sauce, car le combo saucisses/haricots est vraiment ce qui sonne le plus breakfast à nos yeux. Nous avons tenté d'en tirer une galette en congelant sauce et haricots dans un cercle (10 cm, le même que pour les muffins) avant de paner et de faire frire le "patty" ainsi obtenu. Une "panure à l'anglaise", bien sûr.

Tout burger nécessite une sauce, et celui-ci ne méritait pas une banale brown sauce. À la place, nous avons voulu incorporer à la recette de la marmelade et du thé. Notre choix s'est porté sur une marmelade d'orange sanguine et du thé PG Tips, un des plus consommé outre-Manche (mélange de thés noirs Assam, Ceylan et Kenya). La sauce consiste en de la marmelade arrosée généreusement de thé et réduite à feu vif, pour que la saveur du thé s'imprègne bien. Pour varier les plaisirs, cette base a été déclinée en une seconde version, dans laquelle nous avons fait confire des oignons à feu doux. La seconde sera utilisée en bas du burger, celle sans oignons sera placée sous le bun supérieur.

À la place d'un classique steak haché, notre recette mise sur un steak réalisé avec de la chair de saucisses anglaises Cumberland. L'occasion d'utiliser pour la troisième fois l'emporte-pièce de 10 cm. On découpe ensuite tomate et champignons de Paris en fines tranches, et il ne reste plus qu'à cuire (ou plutôt frire) le tout. Toute l'astuce réside dans la réutilisation de la même poêle pour le tout, en commençant par les tranches de bacon afin qu'elles donnent de la saveur aux autres ingrédients. Dans l'ordre, après le bacon : légumes, œufs brouillés, steak de saucisses, et enfin galette de haricots.

La phase d'assemblage est rendue délicate par le nombre de couches et la hauteur, mais rien d'insurmontable, on est loin d'une partie de Jenga. On commence par un muffin (précisons bien : le muffin n'est pas coupé en deux, c'est le muffin entier qui sert de bun), puis la sauce marmelade/thé/oignons, la galette de haricots sauce tomate, le steak de saucisse, les tomates et les champignons frits, le bacon, les œufs brouillés, la sauce marmelade/thé et enfin on recouvre d'un muffin. La base est solide, le muffin supporte bien le poids et reste ferme malgré le contact avec la sauce. Seule la galette de haricot fait des siennes en se désolidarisant un peu sur le bord. L'Au Lit Mc Bean est gracieux (et graisseux) mais monstrueux, trop gros pour une bouche humaine.

S'il n'est clairement pas pratique à manger, ce burger est en revanche une vraie réussite gustative avec un intéressant mélange sucré/salé (juste ce qu'il faut de sucré pour adoucir). Tous les ingrédients contribuent et tournent en bouche. La sauce orange/thé apporte vraiment du goût et de la personnalité, et sa version oignon est une vraie tuerie. Les sauces sont bien dosées et laissent s'exprimer la savoureuse saucisse et le reste. Les muffins sont souples et fermes à la fois. La galette de baked beans est périlleuse à manger mais cale bien et contribue au sucré/salé. Le bacon a laissé sa marque un peu partout et les légumes apportent la fraîcheur nécessaire. Seul l'œuf brouillé n'est pas d'une grande utilité dans l'édifice et aurait peut-être dû laisser sa place à du bubble and squeak pour plus de verdure et de fraîcheur. L'Au Lit Mc Bean a tout d'un vrai bon petit déjeuner anglais, y compris ses calories et son gras. De quoi tenir toute la journée, ou retourner se coucher pour digérer.

Les ingrédients

- muffin anglais maison
- sauce marmelade d'orange/thé maison
- œufs brouillés
- bacon frit
- champignons frits
- tomates frites
- steak de saucisses de Cumberland maison
- galette de baked beans maison
- sauce marmelade d'orange/thé/oignon maison
- muffin anglais maison

Le verdict : 16/20

Les Plus

- complet
- mélange sucré/salé réussi
- toutes les saveurs ressortent
- pain solide

Les Moins

- massif, impossible à mettre dans la bouche
- assez gras

Taille

Monstre

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Au Lit Mc Bean

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !