100% Complete

Chargement de la Recette
Dionysos

azuki

Dionysos Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1384_recette_burger_maison_FR_dionysos_15.jpg 2014-06-05 Ouh la la ! Un nouveau concours home-made ! Super, on l'attendait celui-là ! N'ayant pas participé aux 2 concours précédents, j'ai décidé de me rattraper. Cette année, on le prend au sérieux. Alors plusieurs divinités nous sont proposées, vu que le thème, c'est "La Guerre des (...)

Recette concoctée par azuki le 05/06/2014

Concours "La guerre des Dieux"

Dionysos est l'une des 4 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 13 - La guerre des Dieux

Ouh la la ! Un nouveau concours home-made ! Super, on l'attendait celui-là !
N'ayant pas participé aux 2 concours précédents, j'ai décidé de me rattraper. Cette année, on le prend au sérieux.
Alors plusieurs divinités nous sont proposées, vu que le thème, c'est "La Guerre des Dieux". J'ai hésité plusieurs jours entre Hadès et Dionysos, entre le feu et la fête. Au final, ce sera Dionysos, probablement parce que je préfère le vin et et les orgies au Tabasco et autres piments (que pourtant j'adore).
Grande première pour moi cette année, ce sera des buns maisons. Quant au contenu, on va être a fond dans les orgies dionysiaques : vin, vin et encore vin, en essayant de rester plus ou moins proche de la Grèce.

La veille, on attaque par la préparation des buns. Je vous passe le descriptif de la recette, on en trouve de bonnes assez facilement via Google de nos jours, mais je vous mets quand même le lien vers celle qui semble faire l'unanimité. J'ai fait pour 6 buns.
Et voilà le grand jour : c'est parti pour la marinade de la viande. Un grand verre de vin rouge, du poivre, du sucre roux, un mélange origan/thym/coriandre,du citron et des échalotes. On mélange le tout, on y plonge la viande et on laisse reposer. Ça laisse le temps d'aller faire quelques courses pour ce qui manquait, et tout est prêt pour Dionysos.
Pour la sauce, on conserve les mêmes ingrédients : vin/oignons/échalotes/beurre/farine et l'affaire sera bonne. En gros, une sauce marchand de vin un peu freestyle, qui ressemble à peu de chose près à cette recette.

Après avoir laissé mariner la viande le temps adéquat, il est temps de façonner les patties, dans lesquels on va ajouter quelques dés de fêta, pour rester dans l'hellénique.
Ceci étant fait, on prépare la garniture :
- tranches d'aubergines grillées à l'ail et aux fines herbes
- poitrine grillée pour le gras
- et l'ingrédient spécial : des tranches de halloumi grillé (bah oui, je me répète, mais c'est grillé aussi). C'est un fromage que j'avais goûté à Chypre il y a quelques années. Les Chypriotes le consomment beaucoup dans les mezzes, entre autres (pour en savoir plus, c'est ici chez Wiki...
Je vous épargne la galère pour en trouver, il a fallu remuer quelques fromagers et épiciers, mais j'ai finalement trouvé. J'vous passe le prix, c'est indécent (m'sieur d'Arvor).
Après quelques coups de poêle, on peut attaquer le montage divin.

On tartine joyeusement le bun inférieur de sauce au vin, puis après avoir tant bien que mal bardé notre patty avec la poitrine grillée (ça se barre un peu en vrille, mais on fera avec), on le dispose sur le bun. Au 2ème étage, on dispose nos deux belles lamelles de halloumi grillé, surmontées des aubergines (grillées, vous suivez toujours ?), et un dernier coup de sauce sur le chapeau. On referme et boum, c'est prêt à déguster.

J'attaque donc mon dieu sans blasphème, et au premier croc je ressentais déjà la fierté d'avoir osé sortir des sentiers battus : c'est bon, c'est goûtu, j'ai le sourire. Pour aller plus dans le détail, je ne vais pas vous mentir, faut aimer le vin. Cependant, il ne couvre pas totalement l'ensemble. Peut-être est-ce la marinade qui couvre trop le goût de la viande, mais comme c'était l'idée, pas de problème !
Je sens bien les dés de fêta quand je tombe dessus, l'aubergine me fait bien plaisir (je devrais en manger davantage), et le gras du lard est indispensable, à mon goût (un burger sans un minimum de gras, c'te blague !).
Pour ce qui est du halloumi en revanche, il est plus en retrait. En même temps, ce n'est pas le plus goûtu des fromages. Il marque davantage par sa texture et son petit "uiic uiic" quand on croque dedans.

Je finis le premier burger facilement sans être écœuré, et n'hésite pas à attaquer le second (par contre, je sentirai le vin jusque 2/3 heures après .) Le deuxième des six, entendons-nous...

Bref, très content du résultat. J'avais un peu peur que l'ensemble ne se barre dans tout les sens, mais au final pas du tout. Le Dionysos tenait bien en main, et j'ai pu le finir sans couverts (un burger quoi...), et sans que le contenu ne tombe dans l'assiette. Ça valait bien le coup de faire un effort.

Pour la note, j'ai un moment hésité entre 16 et 17, mais comme je suis content de moi...

Les ingrédients

- bun supérieur maison
- sauce au vin rouge
- tranches d'aubergines grillées
- 2 lamelles de halloumi grillé
- patty de viande marinée lardée
- bun inférieur maison

Le verdict : 17/20

Les Plus

- original
- buns maison
- j'ai fini calé
- alcoolisé, j'aime

Les Moins

- coût de revient un peu élevé
- ça demande quand même du travail en amont
- ne pas prévoir de conduire après, gare au ballon

Taille

Honnête

08/06/2014 à 12:00

Très beau concept, bravo pour l'execution. Vin omniprésent, c'était un theme epique donc viande dans le vin bah obligé limite. Bravo!

Donnez votre avis sur le Dionysos

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !