100% Complete

Chargement de la Recette
Puy Mary

maryjackson

Puy Mary Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

15 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1265_recette_burger_maison_FR_puy_mary_18.jpg 2013-03-27 En voyant le nouveau thème du concours "la montagne" la première chose que le sujet m'a évoqué, du point de vue culinaire a été l'association : montagne = raclette + tartiflette. Voici donc un mariage tout en légèreté de ces deux plats que j'ai (...)

Recette concoctée par maryjackson le 27/03/2013

Concours "La Montagne"

Puy Mary est l'une des 13 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 11 - La Montagne

En voyant le nouveau thème du concours "la montagne" la première chose que le sujet m'a évoqué, du point de vue culinaire a été l'association : montagne = raclette + tartiflette. Voici donc un mariage tout en légèreté de ces deux plats que j'ai décidé de vous concocter. J'ai voulu donc conserver les ingrédients de base des deux recettes en les adaptant au style burger. Fromage à gogo, le Puy Mary est à déguster soit avant de dévaler les pistes pour rouler plus facilement jusqu'en bas, ou bien après une journée de ski histoire de ruiner tous les efforts fournis auparavant. J'ai ainsi eu l'idée de confectionner un rösti avec de la pomme de terre (ingrédient phare des deux recettes) avec du fromage à raclette. Le reblochon lui se retrouve sur le bun supérieur avec des lardons (oui c'est gras je vous avais prévenu) et dans la sauce, fondue, avec sa crème fraiche. Pourquoi le Puy Mary ? Parce que c'est une montagne que j'avais vu un jour étant enfant, et puis surtout parce qu'elle s'appelle Mary et que ça c'est le plus beau des prénoms !

Ingrédients :
- Pomme de terre en forme de cœur (la forme n'est pas obligatoire?)
- Reblochon fermier cru
- Fromage à raclette de haute savoie
- Lardons fumés
- Poitrine fumée
- Steak
- Buns classiques
- Cornichons
- Oignons sauciers
- Crème fraiche
- Poivre
- Vin blanc

Voici les étapes :

Tout d'abord, attaquons nous aux buns. Par fainéantise j'ai succombé à l'appel du bun industriel mais j'ai tout de même souhaité lui apporter une touche perso en le gratinant avec un mélange simple et efficace de reblochon et de lardons fumés. Une fois cela fait, mettre au four (Mon four étant d'une qualité plus que médiocre, et n'ayant pas de mode grill je n'ai pas réussi à bien faire gratiner) .
Maintenant place au rösti : éplucher la pomme de terre, ou plutôt la patate c'est plus dans le thème. Râper cette dernière puis la presser pour enlever l'eau. Râper la même quantité de fromage à raclette puis mélanger les deux en formant un patty de la taille des buns.
Ensuite faire griller les tranches de poitrine dans une poêle, sans ajouter de matière grasse, vous vous en doutez ça ne risque pas de coller. Pendant ce temps, émincer les oignons sauciers en rings et les faire revenir dans une poêle avec, cette fois-ci, un peu de beurre. Laisser caraméliser et déglacer au dernier moment avec un peu de vin blanc. Réservez.
Maintenant passons à la cuisson du rösti. J'ai décidé de le faire cuire en même temps que le steak, non pas par fainéantise cette fois-ci, mais parce que je suis pauvre et que je n'ai pas assez de poêle ! Bien faire dorer les deux, le fromage en fondant va lier le patty, ça dore ça sent fort mais ça donne envie !
Pendant que le tout cuit tranquillement, s'occuper de la sauce. Une casserole, un PEU de crème fraiche (comment ça je ne suis pas crédible ?) du reblochon, un tour de moulin à poivre et le tour est joué, la sauce se lie toute seule.
Une fois tout bien préparé arrive le moment fatidique : l'assemblage ! Sortir de votre four (plus ou moins miteux) les buns, mettre la sauce sur le bun inférieur puis le steak, le rösti, le bacon, les cornichons, les oignons, encore un trait de sauce et refermer la bête avec le bun gratiné in tartiflette's style.

A présent, place à la dégustation ! Étonnamment le tout tient assez bien en main et ne se casse pas la gueule, ça, ça doit être l'effet fromage ! Je croque et là tous les goûts se mélangent à merveille, on sent bien sûr surtout le fromage (à ne pas déguster donc en amoureux) mais aussi les oignons caramélisés, le bacon est bien croustillant. Le tout est agréable en bouche et ne dégouline pas partout à ma grande surprise. Par contre j'ai les mains grasses à cause du bun supérieur gratiné, inévitable mais je n'y avais pas pensé (je suis blonde), il faut y voir un bon côté, en cette période de grand froid ça permet d'hydrater les mains sèches ! Verdict : je suis assez fière de moi !

Les ingrédients

- bun supérieur lardons + raclette
- sauce
- oignons caramélisés
- cornichons
- bacon
- patty
- steak
- sauce
- bun inférieur

Le verdict : 15/20

Les Plus

- Bonne tenue
- Goût équilibré

Les Moins

- Un peu sec, je pensais avoir eu la main plus lourde que ça sur la crème fraiche
- Rend les mains grasses

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Puy Mary

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !