100% Complete

Chargement de la Chronique
Rossini Burger

bix

Rossini Burger Spok  Spok 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1240_spok_FR_rossini_burger_01.jpg 2013-01-08 Spok est une enseigne indépendante qui a fait son petit bonhomme de chemin en Provence Alpes Côte d'Azur avant de s'exporter et d'ouvrir une enseigne très récemment à Paris. Ils comptent déjà 8 adresses à Marseille, une à Toulon et une à Aix en Provence (...)

Décortiqué à la loupe par bix le 08/01/2013

Spok est une enseigne indépendante qui a fait son petit bonhomme de chemin en Provence Alpes Côte d'Azur avant de s'exporter et d'ouvrir une enseigne très récemment à Paris. Ils comptent déjà 8 adresses à Marseille, une à Toulon et une à Aix en Provence (adresses sur leur site). Pas vraiment une enseigne à burgers, c'est plutôt une petite cantine pour le midi avec des plats du jour, sandwichs, desserts. Et le jeudi, le plat du jour c'est burger ! L'enseigne se qualifie elle même de "cantine créative", un brin bobo, un poil présomptueux, totalement assumé, bref le genre à la mode quoi.

Le burger de ce jour, période de fêtes oblige, était le burger au foie gras. Nommé sans grande originalité le Rossini Burger, il est, nous dit-on, servi avec des pommes grenailles mais aucune autre explication sur sa composition.

J'arrive à l'ouverture, vers les 11h45 (un peu tôt certes mais bon c'est ouvert hein !), la salle est vide et on m'annonce que les burgers ne sont pas prêts blablabla. Encore heureux qu'ils ne les préparent pas à l'avance me dis-je dans ma tête, on est pas chez McDo non plus, mais bon je ne vois pas ce qui gène non plus. Bref on me dit que c'est pas possible et je propose de repasser dans 45min en espérant que le cuistot sera cette fois-ci disponible pour me confectionner mon pêcher mignon. On m'assure de sa disponibilité future.
Je reviens donc à 12h30, la salle est blindée forcément, exactement ce que je voulais éviter on y allant plus tôt mais bon ! Monsieur Cuistot n'était pas prêt alors bon !

Une fois commandé et (cher) payé, le burger m'est apporté 15min après à ma place sur un plateau repas. Présenté fermé, il trône dans son assiette design avec sa mini armée de pommes de terre à ses côtés.
Je peux enfin connaitre sa composition : foie gras, steak, salade roquette, tomates. Dire que je m'attendais à un ingrédient impossible à trouver/cuisiner à 11h45, mais non, je suis déçu. Bon après nous avons souvent vu sur ce site que les burgers les plus simples sont souvent les meilleurs, et puis il faut dire qu'ici nous sommes en présence de foie gras quand même ! Même si la salade roquette est assez convenue pour aller avec le foie gras, je tique quand même sur la tomate qui me semble un peu se taper l'incruste.

Je jette au loin les couverts que l'on m'a donné pour le déguster et l'empoigne de mes grosses paluches. Les buns ont une très bonne texture, légèrement briochés ils sont très bien adaptés et savent en plus doucement amuser le palais. La bonne dose de foie gras légèrement poellé et au goût relevé transpire suffisamment pour se passer de sauce. Le steak est façonné main a viande et est un mélange de viande et de diverses herbes. La roquette se marie bien, mais la tomate... la tomate... on se demande ce qu'elle vient faire là. On ne va pas dire qu'elle gâche tout car elle reste fraîche et juteuse (alors qu'en cette saison c'est pas gagné pour trouver des bonnes tomates) mais on prend quand même une belle baffe qui nous ramène dans notre simple cuisine alors que nous étions en pleine extase festive... pourquoi ? pourquoi ? une simple compotée d'oignons ou un chutney quelconque aurait fait l'affaire et aurait permis un sans faute. Dommage. On note quand même la bonne qualité des produits, que ce soit du foie gras mais aussi de la viande, des buns maison et des pommes de terre. Oui car j'ai oublié d'en parler des patates qui sont très bonnes, bien cuites et de très bon goût, niquel.

Que dire donc ? Une bonne surprise très rapidement suivie par cette déception de la tomate, le cuistot mérite qu'on lui taille les oreilles en pointe (comme Spock) pour cette erreur de mauvais goût. Même si la tomate ne gâche pas trop le goût, on reste quand même déçu. Sinon, vu la qualité des produits proposés le prix est tout à fait justifié. On est certes dans un petit établissement/cantine du midi mais on est face a un burger de grand restaurant (sauf pour la tomate, m'enfin vous l'aurez compris à force).


Prix (2012) : 14,90€ servi à table avec des pommes grenailles.

Adresse : 21 rue Dussoubs 75002 Paris
Téléphone : 09 83 27 65 98

Site de l'enseigne : www.spok.fr

Les ingrédients

- bun supérieur
- foie gras poellé
- steak
- roquette
- tomate
- bun inférieur

Le verdict : 14/20

Les Plus

- du foie gras !
- produits de qualité

Les Moins

- de la tomate ???

Taille

Honnête

08/01/2013 à 15:25

C'est joli, minimaliste et cher. Très à la mode effectivement. Je passe outre la tomate - une erreur pourtant évidente, sans rapport avec le foie gras - pour me rendre compte que, sortant d'un repas à Toulouse - où les prix doivent être plus bas qu'à Paris - je peux déguster pour le même prix du ris d'agneau poêlé aux champignons avec un monceau de frites... La joliesse d'un plat est une chose, le prix et la générosité en est une autre.

Donnez votre avis sur le Rossini Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !