100% Complete

Chargement de la Recette
Burger Empanada

Fantomchris

Burger Empanada Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

17 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1220_recette_burger_maison_FR_burger_empanada_26.jpg 2012-10-18 Le concours Home Made 10 a été placé sous le signe de l’Amérique du Sud... Eh bien je décide de participer en proposant ma vision du burger sud-américain, et je vous présente le Burger Empanada. Le but a été de rechercher un maximum d’ingrédients qui pouvaient (...)

Recette concoctée par Fantomchris le 18/10/2012

Concours "L'Amérique du Sud"

Burger Empanada est l'une des 12 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 10 - L'Amérique du Sud

Le concours Home Made 10 a été placé sous le signe de l’Amérique du Sud... Eh bien je décide de participer en proposant ma vision du burger sud-américain, et je vous présente le Burger Empanada.

Le but a été de rechercher un maximum d’ingrédients qui pouvaient représenter la gastronomie de la moitié d’un continent, et ce n’était pas gagné. Afin de me mettre les idées au clair, j’ai ouvert mon Larousse de la cuisine mondiale, et j’ai regardé ce qu’il y avait dans la section rattachée à notre thème. J’y ai trouvé trois recettes qui ont particulièrement attiré mes yeux.

Tout d’abord, il y était question d’une sauce vénézuélienne à base de tomate, oignon, vinaigre, huile d’olive, persil plat et piment rouge.

Dans les divers plats proposés, il était souvent question de spécialités argentines à base de haricot noir, ou de farine de haricot noir. Les pains de mon burger seront donc réalisés avec un mélange à parts égales de farine de blé et de farine de haricot noir.

La troisième idée viendra d’une recette bien connue dans cette partie du globe : l’empanada.
Il s’agit d’un chausson à base de pâte brisée dans lequel on peut mettre absolument tout ce que l’on veut, et il est de coutume de dire qu’il existe autant de versions d’empanadas que de garnitures de pizzas. La viande de bœuf argentin étant reconnue dans le monde entier, je décide de partir sur du bœuf agrémenté de divers ingrédients respectant les bases de ce qui est dit dans la plupart des recettes que j’ai sous la main. Ne pouvant me résoudre à intégrer de la pâte brisée dans mon burger, je m’inspirerai donc uniquement de la farce : cumin, ail, paprika, concentré de tomate, sucre, poivron, oignon, œuf dur, raisins secs trempés dans du bouillon de bœuf, olives, le tout intégré à un bon morceau de bœuf haché à la main.

En faisant quelques recherches sur les fromages pouvant coller au thème sud-américain, je suis tombé sur le manchego, sorte de fromage de brebis sec assez proche de notre Ossau-Iraty, mais en un peu plus dur. Et même s’il est principalement produit en Espagne, on le trouve aussi en Argentine et au Chili. Il sera intégré à ma recette, car j’ai eu la chance d’en trouver par chez moi.

Beaucoup de plats sud-américains sont agrémentés de légumes, et j’ai souvent vu revenir la patate douce, le maïs et la salade. Ce sera donc pour ma création un rösti à base de patate douce râpée finement, pour apporter un côté doux et fondant, de la laitue pour donner de la fraîcheur et du croquant, et un épi de maïs, cuit dans du bouillon, viendra remplacer les frites en accompagnement.

Réalisation :

Pour la sauce vénézuélienne : 2 tomates mondées, de l’oignon, 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, du piment rouge (attention sur le dosage, même s’il faut que ça pique), et du persil. Le tout doit être mixé longuement jusqu’à obtenir une sauce bien onctueuse et presque mousseuse. Faites attention, le piment est un condiment qui "infuse" : cette sauce nécessitant un peu de repos au réfrigérateur, soyez prudents sur le dosage.

Pour le rösti de patate douce : si vous le pouvez, faites-le au robot ! Je l’ai fait à la main, et c’est vraiment très fatigant...

Pour le steak façon empanada (pour environ 400 g de viande, soit 2 burgers) :
- on hache la viande à la main (j’ai choisi de la hacher finement, mais c’est à votre convenance),
- on fait tremper une dizaine de raisins secs dans du bouillon de bœuf pendant 1 heure,
- on découpe en rondelles des olives aux poivrons,
- on fait cuire un œuf dur et on le découpe finement,
- on mélange 1 cuillère à café de bouillon de bœuf, 1/2 cuillère à café de cumin, 1 cuillère à café de paprika, 1 cuillère à café de sucre en poudre, et 1 cuillère à café de concentré de tomate pour obtenir une sorte de pâte,
- enfin on fait revenir à la poêle 1 cuillère à soupe de dés de poivron et une cuillère à soupe d’oignon en petits morceaux.

Il ne reste alors qu’à ajouter à la viande le mélange oignons/poivrons, la pâte d’épices, les olives aux poivrons, l’œuf dur, et les raisins secs. On mélange bien, et on forme des patties les plus ronds possibles. Je vous conseille de le faire sur du papier cuisson et de bien les compacter afin de pouvoir les retourner plus facilement.

La confection : on ouvre les pains en deux pour les toaster (une délicieuse odeur sucrée s’en échappe, et la couleur n’est pas commune), puis montage "à l’endroit" avec : bun inférieur, sauce piquante vénézuélienne, steak empanada surmonté de queso manchego, rösti de patate douce, salade, sauce piquante vénézuélienne, et enfin bun supérieur. Le demi-épi de maïs doux finit de cuire dans le bouillon de bœuf pour faire l’accompagnement, et nous voilà partis pour un voyage gustatif mémorable...

Premier contact : il est très beau, très coloré, et se tient très bien. La couleur des pains attise la curiosité, l’odeur qui s’en dégage provoque l’envie.
Ma compagne et moi nous installons à table, et nous nous empressons de mordre à pleines dents dans ce... CHEF D’ŒUVRE !!! J’avais quelques appréhensions quant à l’harmonie de cet ouvrage vu tous les ingrédients qui le composent, mais l’alchimie est excellente. La sauce est bien relevée et en quantité suffisante pour se sentir à chaque bouchée, les saveurs sont équilibrées, et on voyage à chaque coup de dent. La galette de patate douce est l’élément "douceur" de ce burger, accompagnée par les raisins secs du steak façon empanada, mais la vraie star, c’est l’association empanada/manchego : c’est bon, c’est riche, ça tient au corps, c’est bourré de saveurs (les olives font des merveilles), c’est relevé, et ça change radicalement de ce que l’on a l’habitude de manger. L’ensemble est un bon équilibre entre douceur et piquant, et l’épi de maïs accompagne délicieusement ce qui est sûrement l’une de mes plus belles réussites à ce jour.

Sans aucune hésitation il mérite un 17/20.

Les ingrédients

- bun supérieur maison à la farine de blé et haricot noir
- sauce piquante vénézuélienne maison
- salade
- rösti de patate douce maison
- tranche de queso manchego
- steak "façon empanada" maison
- sauce piquante vénézuélienne maison
- bun inférieur maison à la farine de blé et haricot noir

Le verdict : 17/20

Les Plus

- doux et relevé
- un voyage pour les papilles
- original, beau, et coloré
- très équilibré
- copieux

Les Moins

- peut être déroutant pour ceux qui aiment le classique
- nécessite de l’attention sur les dosages (patate douce et piment)

Taille

Honnête

19/10/2012 à 00:13

Ne me dis pas que t'as fait tout ça juste pour le poster sur ce site ???

Fantomchris
19/10/2012 à 09:02

Je l'ai fait en vue de ma participation au dernier concours de MyBurger. J'ai la chance d'avoir été élu vainqueur donc ma recette est postée en dernière. Alors oui, j'ai fait ça pour être sur ce site, mais aussi et surtout parce que ça m'a fait plaisir de créer, et déguster, cette petite merveille avec ma compagne.

20/10/2012 à 02:10

du grand art, un Burger avec un B majuscule!

20/10/2012 à 22:25

Oh purée, c'est tout bonnement superbe ! Chapeau bas, Monsieur.

21/10/2012 à 10:38

Waooo! J'en veux!! Félicitations pour ce travail, j'aimerais trouver ce genre de burger dans les restos!

Donnez votre avis sur le Burger Empanada

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !