100% Complete

Chargement de la Recette
EL Gringo Loco

Thoste

EL Gringo Loco Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

12 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1204_recette_burger_maison_FR_el_gringo_loco_21.jpg 2012-09-25 Me voici en train de farfouiller MyBurger après 2 mois à crapahuter en Amérique du Sud, et que vois-je ? C’est le thème du concours Home Made 10. J’avais été tenté depuis longtemps de participer, mais je n’avais pas trouvé de raison suffisamment importante pour dépasser (...)

Recette concoctée par Thoste le 25/09/2012

Concours "L'Amérique du Sud"

EL Gringo Loco est l'une des 12 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 10 - L'Amérique du Sud

Me voici en train de farfouiller MyBurger après 2 mois à crapahuter en Amérique du Sud, et que vois-je ? C’est le thème du concours Home Made 10. J’avais été tenté depuis longtemps de participer, mais je n’avais pas trouvé de raison suffisamment importante pour dépasser ma fainéantise. Ce coup-ci néanmoins, aucune excuse, je suis sûrement le seul au bon endroit (actuellement La Paz en Bolivie), et ne peux donc me défiler.

Je tenterai un burger mélangeant les saveurs et les plats typiques que j’ai pu avoir l’occasion de goûter, à savoir des spécialités du Chili, de l’Argentine, et de la Bolivie.
La réalisation n’aura pas été sans mal, ne pouvant avoir accès à la cuisine de l’auberge dans laquelle je traîne en ce moment... Il me faudra squatter la cuisine d’une autre auberge, dont j’ai fait la découverte en retrouvant des connaissances d’une précédente ville.
Après avoir esquivé le gardien (je ne suis pas vraiment censé être là, et encore moins cuisiner), me voici dans ce qui a dû être une cuisine il y a de nombreuse années. L’auberge est plus proche du squat que d’autre chose et ça se voit, mais c’est la seule cuisine sur une quinzaine d’auberges/hôtels où j’ai demandé !
Après une journée à faire les marchés (un dimanche, très bonne idée d’ailleurs...), me voilà enfin devant les fourneaux après maintes péripéties.

Ingrédients :
- pain style brioche avec croûte de fromage (le pain du petit déj’ de l’auberge)
- potiron
- pisco (alcool de raisin chilien/péruvien)
- steak de lama
- salsa verde (sauce au piment vert)
- fromage de cochabamba (fromage blanc sans trop de goût, mais qui reste le plus fort que j’ai pu goûter jusqu’à présent)
- œuf
- pebre (purée de tomate, coriandre, huile et vinaigre)
- avocat

Préparation :
Premièrement, découpage du potiron en gros cubes, puis cuisson à l’eau pour ramollir la chose, suivie d’un passage à la poêle avec du beurre pour obtenir ce petit côté caramélisé bien sympathique. Une fois cuit et bien coloré, flambage du potiron au pisco pour faire bonne mesure. Je finirai par le réduire en purée à la fourchette.
Pendant la cuisson du potiron, découpage de la viande de lama, style steak haché façon bouchère. Il y avait bien du steak haché de lama tout prêt sur les marchés mais bon, hum, comment dire... J’assaisonne la viande avec la salsa verde, et j’ajoute un peu de farine pour lui donner un semblant de tenue.
Je toaste rapidement les buns et lance la cuisson de mes steaks. Je prépare, toujours à la fourchette, une purée d’avocat, dans laquelle j’incorpore du sel, et un peu de salsa verde parce que j’aime le piquant. Je commence la finalisation et le montage.

J’étale la purée de potiron sur le bun inférieur, et la purée d’avocat sur le supérieur. La viande est presque cuite, et je la retourne donc (en perdant quelques morceaux au passage, la farine n’ayant apparemment pas été assez généreusement appliquée lors de la préparation). Une fois retournée, je dépose dessus de petites tranches de fromage et couvre la poêle pour le faire fondre le temps que la cuisson du steak se termine. J’espère que le fromage suffira à faire tenir la viande en un seul morceau...
Résultat mitigé, mais pas si foireux que ça : le fromage aura finalement rempli sa fonction de collage. Je dépose le steak sur le bun inférieur, récupère les petits morceaux de viande qui traînent, et me lance dans la cuisson rapide des œufs sur le plat. Un jaune casse, mais je n’ai plus le temps de recommencer sans laisser tout le reste refroidir, on fera donc avec.
Finalisation du burger avec l’œuf et le pebre sur le steak, le pain supérieur, et en avant pour la dégustation, partagée comme il se doit, dans l’esprit du lieu !

Verdict de ma part : plutôt bon. On sent bien la viande de lama un peu relevée, atténuée par la douceur du potiron au pisco. Le fromage se fait discret, mais je n’en attendais au final pas grand-chose. Le pebre et l’avocat apportent un peu de fraîcheur bienvenue, mais manquent tous les deux d’assaisonnement.
Les buns quant à eux survivent plutôt bien à l’opération, même s’ils finissent par ramollir légèrement à cause de tout le temps qu’il m’a fallu pour monter le burger. L’œuf, bien qu’apportant du goût, n’aide pas non plus à la solidité de l’ensemble, en rajoutant un composant assez liquide.

Au final, un burger sympa, plein de saveurs, mais trop sucré à cause du potiron et du pisco. Un peu plus d’assaisonnement, que ce soit dans la purée de potiron ou d’avocat, ou un fromage plus goûtu type chèvre, aurait pu facilement arranger ce problème.
Pour l’anecdote, El Gringo Loco est la façon dont on m’a appelé quand je me suis mis à prendre des photos de mon burger !

Les ingrédients

- pain supérieur brioché avec croûte fromagère
- purée d’avocat à la salsa verde maison
- pebre
- œuf sur le plat
- fromage de cochabamba
- steak de lama à la salsa verde maison
- purée de potiron au pisco maison
- pain inférieur brioché

Le verdict : 12/20

Les Plus

- plein de saveurs exotiques
- pas si compliqué à faire qu’il n’y paraît
- pur produit local !

Les Moins

- trop sucré
- trop mou
- piquant pour les non-habitués

Taille

Honnête

25/09/2012 à 11:43

Tiens encore un animal que je n'ai jamais mangé ! C'est bon le lama ?

25/09/2012 à 18:08

Meilleur que le cochon d'inde en tout cas ^^
Niveau texture c'est un peu plus ferme que du boeuf et niveau gout ca se rapproche du cheval. Plutot bon en pseudo steack haché mais meilleur facon grosse steack épais, ca garde mieux le sang et donc permet d'avoir un minimum de tendreté.

Donnez votre avis sur le EL Gringo Loco

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !