Tout simplement parce qu'il n'y a pas que les burgers dans la vie, il y a des milliers d'autres bonnes choses à manger, discutez-en !
J'archi plussoie ; l'anglais, c'est mort (en tous cas sur le secteur Osaka Kyoto Kobe). Et ce n'est pas si cher si tu n'as que le voyage en avion à financer (je fais pas de pub, mais Qatar Airways est peu coûteux pour un service vraiment excellent). Après, si tu n'as vraiment aucune base de japonais, c'est un peu hardcore, même si tout est généralement transcrit en alphabet "latin". Mais comme le dit ortofon21, y aller est toujours un bonheur sans nom (OK, tu te demandes comment le pilote va atterrir sans se foirer à Osaka, puisque l'aéroport ressemble en gros à une plateforme pétrolière, mais c'est génial quand même).
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Farpaitement chère EdW.

L'avion avec les compagnies chinoises : pas cher mais faut pas être regardant sur le confort à bord (bouffe et espace) et la durée totale du voyage.
Sans faire le bourgeois, je prends tjs AirFrance. Les horaires sont très bien adaptés et vols directs (se bourrer 10-12H de vol, à force ça me cours sur le haricot (merci mamie pour l'expression))... Par contre s'y prendre à l'avance sinon : expensive.

Pour atterrissage à Osaka en fait le pilote déploie ses flotteurs.. donc aucun risque de finir dans la flotte ! Pratique l'A380 hihi

Si tu veux un résumé :
Hébergement : ultra pas cher si tu vas en auberge de jeunesse (rien à voir avec celles que j'ai pu faire en Europe ; le Japon est un pays sur-propre et totalement "safe" !!! (pléonasme))
Nourriture : c'est cadeau (exceptée la bière ; 5 balles le demi !! à contrario, un whisky coûte bien moins cher.. tout dépend de tes goûts et de ton degré de volonté d'ivresse :) )
Visite : compter 5-6 € les temples etc. Rien d’exorbitant
Transport sur place : cher ! C'est LE point négatif.

Pour la langue, te bile pas avec un bouquin sensé t'apprendre ou t'aider.. zobi la mouche

A bon entendeur ! :)
J'ai la chance de vivre chez l'habitant... et par respect pour lui tu vois, (et pour toute la langue japonaise en général), je révise mon japonais.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
J'ai fait une semaine à Tokyo, une semaine à Kyoto et alentours, une semaine en voiture sur l'île de Shikoku. Je ne parle pas un mot de japonais. Ils comprennent un peu l'anglais mais ne vont pas le parler. Ils sont moyennement ouverts pour t'aider dans la rue si t'es perdu et que tu demandes rien. Par contre, si tu leur demandes, ils vont tout faire pour t'aider (tu leur demandes = ils sont responsabilisés et vont tout faire pour accomplir leur mission et ne pas perdre la face, élément important de leur culture).
De tout mon périple, je n'ai jamais eu le sentiment d'être coincé par une barrière de la langue, tout s'est très bien passé (location de voiture, hôtel, restaurants, faire le plein dans une station service, péage, transports, musées, même arrêté pour une contrôle de police, etc), et tout ce qui est important est écrit également en anglais. Il y a juste au restaurant que cela peut poser problème, mais les photos des plats aident.

Bref tout ça pour dire que la langue ce n'est pas un problème.
Comme dit ce groupe chez qui j'ai la chance de pouvoir rester quand je vais là-bas, le langage n'est pas la seule façon de communiquer!
Et ça vaut évidemment pour le reste du monde...
Bah voyons! Vu comment s'expriment tes potes, ils devraient quand même essayer :-=
Sic transit gloria mundi...
Je confirme que nous n'avons jamais été entravé par la barrière de la langue dans les commerces resto ou autres visites culturelles.
Je rejoins l'analyse de Bix sur la bienveillance surjouée (contrairement au Vietnam par exemple) qui les pousse à t'aider non pas par philanthropie mais plus par devoir et éducation

Pour en revvenir à la suite de mon aventure culinaire je vous présente le menu du Day 4 :

Le midi repas pris dans un resto du quartier des SUMO.
Nous n'avons pas opté pour le menu Dantesque Chanko Nabe (une soupe dans lequel est mélangé toutes sortes d’aliments protéinés tels que le poulet , du poisson frit, des choux chinois, du Tofu, des champignons et d’autres variétés de légumes) mais pour un set de Sashimis sur un bol de riz.

Image

L'assortiment était bien varié et qu'une qualité supérieure.

Le soir étant du côté de l'ïle artificielle d'Odaiba pour se perdre dans le Game Center Joypolis nous avons paré au plus rapide en prenant notre repas dans une des nombreuses enseignes de chaînes typique proposant des sélections de plats divers et variés.

J'ai opté pour du Saumon grillé accompagné de sa soupe Miso, Condiments et un petit bol de bœuf aux oignons.

Image

Ça ne cassait pas trois pattes à un canard mais pour moins de 10 balles ça rempli l'estomac.

La bas j'ai testé le Natto qui est tout simplement immonde et sans aucun intérêt gustatif à moins de le noyer dans une petite moutarde fournie avec (et pourtant j'aime tester des saveurs atypiques...)
Mmm ce saumon...
merci!!!!!!!!! et vivement le prochain post
Mais je n'ai jamais dit que la langue était une barrière en soi. Je dis juste que, vu que je vis chez une personne qui se casse le postérieur pour apprendre français, je considère comme respectueux de faire le minimum (un gros minimum, hein) de ma part. OK c'est aussi un choix personnel. Et ça permet d'ouvrir d'autre portes de communication que de seulement demander son chemin ou le menu. Mais chacun voit midi à sa porte.

Culinairement, je veux absolument les sashimis... et pourtant je ne suis pas fan en général.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Bonjour à tous,

Day 5 des pérégrinations Japonaises

Test d'un superbe resto de Thon où une bonne partie du Fun se situe dans la mise aux enchères des plus belles pièces.
Un vrai show mené d'une main de maître par le cuisinier en chef.

Image
Image

On l'ignore beaucoup en occident mais le plus goûtu est situé très certainement dans la tête du Thon.
Machoires, Joues ou le best of the best le "cou de thon” sont vraiment des morceaux d'exception.

Sans parler de la qualité des morceaux plus classiques qui sont déclinés en plusieurs gammes de prix allant du plus maigre au plus gras (filets prélevés sur le ventre du Thon)

Bref nous nous sommes régalés avec dans un premier temps une sélection de sashimi ultra quali

Image

Ensuite pour ma part j'ai opté pour les joues de Thon snackés au gingembre

Image
Le Toro, thon gras prélevé sur le ventre est un must en matière de Sushi.
Un thon rouge peut se vendre jusqu'à 250 000€ aux enchères. Et grâce à nos amis japonais, il est fort probable que nos enfants n'en verront plus. :twisted: Entre les chinois avec les ailerons de requins et les japonais avec les baleines :roll:
Sinon ça fait envie O:)
Sic transit gloria mundi...
Oh que ça donne envie ces sashimis !!
Mon blog Cuisine : http://www.ladylettante.canalblog.com / Facebook : le petit monde de Ladylettante
Bonjour à tous

Après une petite pause me revoici avec la suite du voyage gastro Japonais

Full pasta pour cette fois-ci avec le midi une dégustation de Soba avec Tempura de crevette

Image

On pouvait voir non loin de nous les Soba se faire confectionné dans les règles de l'art.

Image
Image

Le soir resto assez côté de Udon.

Image

Je pense que la photo se suffit à elle même ce fut une pure tuerie gustative ni plus ni moins.

Image
Nous sommes le Dim 22 Oct 17 20:05

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité