Tout simplement parce qu'il n'y a pas que les burgers dans la vie, il y a des milliers d'autres bonnes choses à manger, discutez-en !
Tyxia a écrit:Je ne sais pas si il y a une loi d'ailleurs qui oblige à mettre les infos en français sur des produits étrangers par contre.


C'est pour tous les produits alimentaires vendus sur le sol français, quelle que soit l'origine, sans cela, interdiction à la vente.
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Exact, ce genre d'étiquettes est apposé sur les produits d'import classiques mais aussi sur ceux provenant du "marché gris ou "marché parallèle". Attention pour ces derniers, la qualité semble parfois dégradée par rapport aux produits destinés au marché français alors que la composition est identique (ou carrément changée). :-k
Attention aussi au lobbying des marques, qui par ce genre de campagne d'information, pour ne pas dire de "fake news", tentent de verrouiller un marché où ils s'arrogent des marges totalement indues.
¸.·´¯`·.´¯`·.¸ Veritas Ex Gustu ´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`·.´¯`·.¸¸ Urbi & Orbi Burger`·.¸¸.·´¯`·.¸
Michaek a écrit:Beaucoup de produits alimentaires déstockés chez Noz sont de l'import il y a donc une petite (ou grande comme là) étiquette avec à minima la traduction de la composition et des valeurs nutritionnelles.


C'est d'ailleurs parfois assez casse-pied, l'autre jour je me suis battue avec une étiquette super reloue: elle était gigantesque, avec les ingrédients écrits en gros caractère et c'est tout, et du coup elle recouvrait les instructions de préparation du plat (que je dois chroniquer, d'ailleurs). Heureusement, le carton plastifié de l'emballage m'a permis de la retirer grossso modo après dix minutes de lutte, mais pour un autre produit c'était impossible, l'étiquette arrachait la couche imprimée.
Ayant fait un trajet inutile (et long, c'est galère d'y aller en transport en communs) vers notre Noz local sur la base d'une vague rumeur de croquettes pour chat de qualité à des prix défiant toute concurrence, je me suis un peu consolée en tombant sur une mine.

Bon, passons sur le fait que je me suis laissé berner par le nom très ressemblant d'une marque apparemment concurrente de Blue Dragon, Blue Elephant. Il y avait quelques kits sympas de street food thaïlandaise, pour 1.30 euros :
Beignet de poisson, riz gluant mangue-noix de coco, brochettes satay et soupe de nouille Chiang Mai. En gros, toutes celles de la première ligne de ce site :
http://www.blueelephant.co.th/product-c ... king-sets/
Sauf le Pad Thai, hein, sinon ça aurait été trop beau !!!
Nous sommes le Mar 25 Juil 17 3:35

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité