Tout simplement parce qu'il n'y a pas que les burgers dans la vie, il y a des milliers d'autres bonnes choses à manger, discutez-en !
404 messages Page 24 sur 27
On passe au suivant, qui monte autant en prix qu'en poids : 4,99 €, pour 261 g. Là encore, je suis en plein espoir : poulet + sauce mayonnaise épicée, ça devrait le faire (même si la mayonnaise n'est pas ma tasse de thé).

Image

Image

Image

Voilà, vous avez tout sous les yeux, c'est dodu, ça semble bien garni, c'est comme toujours appétissant, et l'odeur est présente sans verser dans l'artificiel. J'éventre donc la bestiole

Image

Première joie : du concombre. J'adore ça. Première inquiétude : le retour des épinards à foison. Bon, on fera avec. Et une quantité de sauce magmatique qui me laisse perplexe : euh, il est où, le poulet ? Le poivron rouge fait de la figuration (d'ailleurs il est transparent en bouche, autant vous le dire tout de suite). Et en visuel autant qu'à l'odorat, je sens que j'ai mal pigé le terme "épicé" (enfin que je l'ai lu selon mon prisme détraqué). Bref, je me lance.

Image

Image

Vous le constatez, c'est jaune et vert (auriverde, dirons les connaisseurs). On va faire le tri : à l'aveugle, impossible de dire que c'est au poulet (qui affiche pourtant 23% dans la composition). Ni de dire que le pain est à l'oignon (d'ailleurs sans l'emballage je ne m'en serais jamais doutée). En revanche une chose est certaine : on a bien de la mayonnaise épicée. Beaucoup. Et avec toute la gamme d'épices qui va bien : curcuma, coriandre, cumin, fenugrec, clous de girofle, graines de fenouil, gingembre, cannelle, cardamome, poivre noir et piment. Vous ajoutez à ça abricots et raisins (oui, oui, vous voyez les deux sur les images, et croyez-moi, même s'ils sont planqué dans la sauce, ils sont en quantité...) et vous avez compris : c'est sucré. Le pauvre piment n'existe plus dans cette déferlante. Et si vous mélangez ça au concombre (bien croquant au passage...) et à l'amertume des épinards, il faut réellement aimer le sucré-salé pour apprécier. En outre, la dose de sauce rend le tout au final assez écœurant. Je vous conseille aussi d'aimer la coriandre, parce que ce n'est pas ce qui manque... Pour moi (qui ne suis pas fan de sucré-salé à la base), le déséquilibre des ingrédients est patent. À la limite, autant le vendre végétarien (le poulet n'ayant aucune présence), avec une base de soja par exemple, ce serait mieux.

Bref, c'est original, atypique, toujours goûteux, rien à redire sur ce point, tous les ingrédients annoncés sont (presque trop) présents en bouche (sauf ce pauvre poulet...), mais pour ma part ce sera une fois pas deux.

En nutrition, ça reste très sage

Image
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
En fait tu as fait l'erreur classique en France, tu as compris "épicé" comme "pimenté" ? ;)
J'avoue :oops: . Après coup, ça m'a semblé très logique, mais sur le moment, je me suis vautrée.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Bah, c'est tellement ancré dans notre tête. Regarde, PotatoesJunky vient d'utiliser "épicé" pour "pimenté" dans un autre thread lui aussi. ;)
J'essaye de faire gaffe au mot que j'emploie quand je veux vraiment vérifier la résistance et les goûts d'une personne (par exemple, on voulait faire du gumbo louisianais bientôt car ça fait longtemps qu'on en a pas fait, et on a bientôt une invitée pour 2 jours, du coup on voulait faire d'une pierre deux coups, mais il me fallait savoir si elle aimait ce qui était pimenté, donc là j'ai bien vérifié ce que je disais), mais je suis sûre que le reste du temps je vais faire parfois des erreurs.

Et puis en général quand un truc est indiqué comme "épicé" chez nous ils veulent en fait dire "pimenté". Et là y avait pas vraiment la version anglaise pour te donner une indication. Perso je maitrise mal le hollandais. ;)
Reste que, théoriquement, ce n'est pas si faux que ça, dans la mesure où on peut considérer le piment (sec/moulu) comme une épice (mais du coup, le piment frais ou en purée serait-il classé dans les condiments ?). #-o
Auquel cas, le terme "épicé" désignant un plat "qui contient des épices", quelles que soient ces dernières, est correct.

Mais je suis d'accord sur le principe, on a tendance à considérer que "épicé" est synonyme de "fort" (poivre, moutarde, piment... en abondance) alors que c'est loin d'être toujours le cas 8)
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
Non mais y a pas d'excuse à droite ou à gauche : la composition était assez claire (c'est moi qui ne devait plus l'être vers 19h...). Et pourtant, les dessins sur le package sont bien faits à la truelle. Donc non, on ne peut pas se tromper...

@Jaouen : de mon côté, c'est simple, je suis la seule à supporter quoi que ce soit qui diverge du sel. C'est te dire mon désespoir !
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Bon, je vous le pose là, celui-ci, c'est carrément un thread... Dernier en lice de la série M&S, sa composition ultra simple m'avait laisser rêver ( si j'avais eu le cerveau connecté 2 secondes j'aurais vu le problème...)

Image

Vous avez donc compris : du fromage (beaucoup de fromage) et des oignons (y compris rouges). Un mélange de cheddar et de Leicester liés par une mayonnaise. En gros, même avec une liste longue comme un jour sans pain, il se résume à ça (et je l'avais pris pour cet avantage considérable, ne me jetez pas la pierre...).

Image

Image

Comme toujours chez M&S, c'est fort bien garni, et je peux vous assurer qu'à l'ouverture, l’odeur des oignons ne fait pas semblant (amis des RDV romantiques, ne me remerciez pas). Là, je sens que vous voyez arriver gros comme une maison LE PROBLÈME. Je vous le montre ouvert pour vous laisser 15 secondes de réflexion

Image

Très difficile déjà de l'ouvrir, car le pain, moelleux et filandreux, est collé au pavé de fromage (ce qui vous explique ce visuel assez peu enviable). On note néanmoins que les oignons sont visibles et la garniture en quantité. Ça y est, vous l'avez le problème ? Et pourtant, je vous l'ai testé avec ledit problème (oui, je suis parfois sacerdotale)

Image

Ben oui, froid, c'est tout simplement immangeable. C'est amer, piquant, sec, bref, c'est pas possible. Et NON, il n'est pas indiqué "meilleur réchauffé". Mais je le fis. Au micro-ondes au départ (oui, je suis pour toutes les aventures). Après donc 4 brûlures, un rassemblement hasardeux et une vague tentative pour garder un pain en un seul morceau, j'ai eu ça.

Image

Une fois donc sa température (idéale) atteinte, c'est mieux. Un peu mieux. Le fromage est très présent, avec un goût fort prononcé (je dirais un peu trop pour moi, mais au moins c'est du fromage de caractère). Les oignons, eux, apportent à la fois le croquant et la saveur typique des oignons rouges (j'adore...). Seul problème : c'est... gras. Mais alors gras. Vous me direz que pour du fromage c'est logique. Sauf que ça m'en aurait fait regretter mes épinards des précédents sandwichs. Et c'est gras "liquide" (pas comme une raclette en texture). Je vous assure que le visuel m'a demandé quelques efforts pour ne pas vous le présenter en verrine. Le pain, même pas la peine d'en parler, il est inexistant. Je me suis posée la question : suis-je en train de manger une sauce fromage/oignon d'un burger qui se dirait "gourmet" quelque part (et rien d'autre) ? Du coup, pour le second sandwich du paquet, j'ai testé façon croque-monsieur (je vous dis, je suis une serial killeuse)

Image

Image

Bon, comme vous le voyez, c'est toujours aussi gras (sauf que le reste de gras est allé se loger sur les plaques de mon appareil). C'est nettement mieux en tenue du pain, mais on reste sur le même bilan : c'est... ben c'est trop au fromage (je ne pensais jamais dire ça dans ma vie...). J'ai cherché quoi y ajouter, mais le tout est déjà tellement salé que je ne vois pas comment contrebalancer les saveurs (non, pas de salade ou de tomate). Les ingrédients sont de très bonne qualité, mais j’aurais davantage vu la garniture dans une fondue savoyarde (criez pas, les puristes...) que dans un sandwich froid (surtout froid, parce que là c'est mission impossible). Très clairement une grosse déception pour qui ne peut pas au moins se permettre de le réchauffer !

Si quelqu'un a une idée de customisation (vu que je l'avais eu à 1,50 € en fin de journée), je suis preneuse (parce que j'aime bien le fromage et les oignons et qu’ils sont ici à la fois autant en quantité que de bonne qualité)

Pour les amateurs/amatrices de nutrition, forcément, il y a du monde et pas de chaises...

Image
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
Hop, on passe à autre chose que les sandwichs. J'admets, je suis une gamine, donc quand je sais que je vais pouvoir garder la cassolette en grès, je suis tentée (oui, j'en ai déjà 10, et alors ?). Bref, ça me fait pas (trop) mal passer le prix (3,21 €) avec mes TR. Avantage donc (pour les débi... euh, férues comme moi) : le contenant est impeccable.

Image

Ici, j'ai retiré tout le film pour la photo (normalement, il faut juste le percer). On s'en sort tout de même, c'est pas un soufflé non plus. Première impression : c'est pas derche, ça. Même pour un petit appétit, c'est une entrée chaude, pas plus. À ce prix, c'est limite.

Une fois la chose à point, on obtient ça, avec un fromage gratiné (même au micro-ondes)

Image

À l'odeur, on sent vraiment les noix de Saint-Jacques, avec un certain retour de fromage (oui, ça fait deux fois que j'en parle, c'est pas par hasard). On plonge donc la fourchette dans la cassolette, et elle s'y enfonce avec délicatesse, trouvant avec élégance une noix généreusement enrobée de sauce (après ce moment de tendresse, je précise : faites gaffe, ça crame la gueule. Oui, c'est moins glamour). Et il y a des champignons (pas de la purée, des vraies belles tranches). Et du poireau. Alors pour les gens qui aiment comme moi, je dirais qu'il pourrait être un peu plus présent. Mais je pense que c'est le bon équilibre pour les réfractaires.

Image

En bouche, pour résumer : c'est riche en noix de Saint-Jacques, pas de doute (n'allez pas chercher de l'AOC cuisson nacrée, on est sur du basique, mais c'est très correct). La sauce est relevée comme il faut, sans étouffer les fruits de mer, pas écœurante du tout. Et avec les champignons en tranches généreuses, forcément, ça aide. Le poireau apporte à la fois texture et (nuance) de saveur verte. Certes la portion est réduite, néanmoins elle suffit facilement à une entrée et la présentation est élégante (on peut préparer ça au four, pour davantage de gratinage).

Seul bémol chez moi, mais c'est personnel : l'emmental. Je déteste ça (mes aphtes vous en parleront mieux que moi), et je trouve que son goût s'impose un peu trop dans ce mélange. Toujours est-il que pour 1 minute 30 secondes, sauf son prix (et encore, ça se défend), c'est un produit très intéressant. J'ajoute : pas de colorant, de conservateurs, d'huile de palme, d'huiles hydrogénées ni d'exhausteurs de goût.

Et la nutrition ne retire rien à ses qualités

Image
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
EdWarner a écrit:@Jaouen : de mon côté, c'est simple, je suis la seule à supporter quoi que ce soit qui diverge du sel. C'est te dire mon désespoir !

Aïe.... Je compatis.
Chez nous, même mini-nous s'est auto-eduquée toute seule. Quand elle ne veut plus de son petit pot, on lui propose du curry, ou même elle le demande toute seule ("Couy! Couy!") et hop ça repart. Pareil avec la cannelle pour son yaourt.
Bon, on utilise une boîte de curry de Lidl qui ne pique pas, mais de toute façon elle aime quand même les trucs pimentés, la dernière fois elle a bien tapé dans le plat Parampara qui ne lui était pas destiné. Et ça n'a pas encore deux ans, ce mini gastronome....
Pour ton sandwich oignon-fromage, c'est les oignons crus qui te dérangeaient avant réchauffage ?
Pas bête le coup de chauffer le sandwich ! Je n'y avais pas pensé ! Faudra que je tente ça.
Jaouen a écrit:Pour ton sandwich oignon-fromage, c'est les oignons crus qui te dérangeaient avant réchauffage ?


Ah pas du tout, bien au contraire : c'est le fromage qui ne va pas. C'est comme si tu avalais une tranche de Wyke Farm froide... C'est... pas bon.
Si je tenais le con qui a inventé le régime...
http://sansunefaute.tumblr.com/
EdWarner a écrit:C'est comme si tu avalais une tranche de Wyke Farm froide... C'est... pas bon.


Question de goût ;)
Pour ma part à chaque fois que j'ai un paquet au frigo la moitié passe direct dans mon estomac sans passer par la case burger, Grilled cheese ou autre préparation chaude.
Après je suis capable d’apprécier n'importe quel fromage sous n'importe quelle forme de préparation. :bave:
Veniunt, Gustant, Narrant
EdWarner a écrit:Ah pas du tout, bien au contraire : c'est le fromage qui ne va pas. C'est comme si tu avalais une tranche de Wyke Farm froide... C'est... pas bon.


Ah.... Moi j'aime bien, j'en pique souvent des petits bouts avant de les mettre dans les burgers. ;)
Et autant avant je les faisais fondre sur les pattys, autant maintenant je préfère les mettre telles qu'elles et du coup elles sont encore froides et avec de la consistance.

Edit: tiens, je n'avais pas vu la réponse de Michaek. Je ne peux pas être aussi radicale, il y a 8 tranches dans le paquet, on prend la viande hachée pour faire 2x2 burgers, donc si je pique des tranches entières il va se rendre compte qu'il a moins de fromage que d'habitude..... Je dois me contenter des coins pour que ça passe incognito. ;)
[HS]
EdWarner a écrit:c'est... ben c'est trop au fromage (je ne pensais jamais dire ça dans ma vie...).

Mon fils, pourtant grand amateur de fromages (on l'a bien élevé :D) n'a pas aimé la tartiflette... parce qu'il y avait trop de fromage :shock:
Bien la première fois que j'entends ça venant de lui !
[/HS]
Frenchy égaré aux states... Mon blog : http://www.galfi.fr
404 messages Page 24 sur 27
Nous sommes le Mer 15 Aoû 18 19:17

Connexion

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité