100% Complete

Chargement de la Chronique
Club Tomate Mozzarella

bix

Club Tomate Mozzarella Quick  Quick 

15 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_31_quick_club_tomate_mozzarella_02.jpg 2006-06-20 La première fois que j’ai pu goûter un Club de Quick, c’était avec le Club Raclette, un temporaire par lequel je m’étais laissé tenter. À l’époque, je n’avais pas fait la chronique, car MyBurger n’existait pas encore, mais c’est avec confiance que j’ai commandé aujourd’hui (...)

Décortiqué à la loupe par bix le 20/06/2006

La première fois que j’ai pu goûter un Club de Quick, c’était avec le Club Raclette, un temporaire par lequel je m’étais laissé tenter. À l’époque, je n’avais pas fait la chronique, car MyBurger n’existait pas encore, mais c’est avec confiance que j’ai commandé aujourd’hui un Club Tomate Mozzarella en complément de mon menu. Comme presque toujours avec les Clubs, et tous les à-côtés "exotiques" de Quick, celui-ci est fait à la commande, ce qui est fort appréciable.

De retour chez moi, et lors de la séance photo, je me rends compte que je n’ai pas eu la bonne boîte, mais une version Club Trois Fromages. Le Club Tomate Mozzarella étant un temporaire, ils n’avaient peut-être plus le packaging adapté. J’ai quand même pris la photo, et j’espère avoir un jour ou l’autre la bonne version. C’est de toute manière exactement la même forme, comme tous les Clubs : facile à ouvrir, avec une partie transparente pour permettre de voir le sandwich. Ça change des emballages en carton classiques, disons.

Une bonne odeur de mélange pain/huile d’olive s’échappe dès l’ouverture ! Ça met l’eau à la bouche directement. Le Club est tout chaud, dégoulinant de fromage mais pas trop, bien moelleux, bien grillé mais pas brûlé, et on aperçoit une rondelle de tomate qui tente de s’échapper. Bref, l’aspect visuel est très réussi. J’espère que le goût sera au rendez-vous.

Déjà les dents s’enfoncent délicatement : la croûte du Club craque doucement, on attaque la mie encore chaude, puis la tomate et le fromage... Le texture est au top ! Cette sensation de moelleux/croustillant est vraiment très aboutie pour un sandwich chaud.

Avec ces ingrédients, on se rapproche d’une sorte de panini rond : le pain est très semblable, et le burger est toasté dans un grill identique à celui de ses homologues longs italiens. On sent bien la mozzarella, pourtant à la base réputée pour n’avoir aucun goût. C’est surtout la grande quantité de sauce aux herbes (sans doute basilic, ciboulette, ail, comme une sorte de Boursin), très onctueuse sans être trop grasse, aidée des deux rondelles de tomate, qui vient apporter une saveur typique.

Encore une fois Quick me convainc avec ce Club, et je conserve mon opinion que l’enseigne est capable de proposer de très bons sandwichs, originaux, mais juste un peu légers parfois, comme malheureusement dans le cas présent.

Les ingrédients

- bun supérieur hexagonal type panini
- tranche de mozzarella
- deux rondelles de tomate
- sauce fromagère aux herbes
- bun inférieur hexagonal type panini

Le verdict : 15/20

Les Plus

- très bon pain bien moelleux et croustillant
- beaucoup de fromage bien coulant
- fromage bien goûtu

Les Moins

- un peu trop léger

Taille

Ridicule

Club Tomate Mozzarella Quick
3 Moyenne des 3 votants :
 15 / 20   http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_31_quick_club_tomate_mozzarella_02.jpg
18/10/2009 à 22:45  13 / 20  

je te rejoins globalement sur ta chronique
mais je le condamne pour le rapport calories/prix pour un estomac comme le mien deux club c'est le minimum syndical.

EdWarner
20/06/2014 à 23:31  19 / 20  

Mais pourquoi je retombe sur ça ce soir ? Pour moi, dans son genre évidemment, le top. 19 seulement, parce qu'en manger autant que j'aurais pu risquait de vider mon compte en banque.

17/02/2015 à 07:38  14 / 20  

bon je remonte un peu la note car c'est vrai que gustativement c'était quand même pas mal il manque à la carte de nos jours

Donnez votre avis sur le Club Tomate Mozzarella

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !