100% Complete

Chargement de la Chronique
Pulled Beef Burger

EdWarner

Pulled Beef Burger Carrefour  Carrefour 

4 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1800_carrefour_FR_beef_pulled_burger_03.jpg 2018-10-29 On se demande parfois : "Est-ce que je chronique cette daube, ou est-ce que ça ne vaut même pas trois lignes ?" Et là, dans un sursaut, on se dit : "Oui, pour éviter à tout autre être humain, même mon pire ennemi, d’acheter cette chose." Même (...)

Décortiqué à la loupe par EdWarner le 29/10/2018

On se demande parfois : "Est-ce que je chronique cette daube, ou est-ce que ça ne vaut même pas trois lignes ?" Et là, dans un sursaut, on se dit : "Oui, pour éviter à tout autre être humain, même mon pire ennemi, d’acheter cette chose." Même en offre à date courte dans mon cas. Je vous présente donc de façon lapidaire le Pulled Beef Burger de Carrefour.

Il a deux avantages : il se prépare en 1 min 45 s au micro-ondes et dispose d’un emballage original, qui est (on va y revenir) tout bien prédécoupé pour ne pas se salir les mains en le mangeant. Voilà, merci, au revoir, c’était tout. Non, je suis méchante : le pain est très moelleux et très bon. Le reste est un naufrage.

La recette me laissait espérer bien des choses : bœuf effiloché, sauce moutarde et miel, oignons et fromage généreux… bref je ne craignais guère qu’un mélange un peu trop sucré pour moi. Mais j’attendais du fondant, du filandreux, du relevé et du texturé en compensation. Que dalle. Mais alors que dalle. C’est simple, en ouvrant la chose pour les photos, c’est moi qui suis tombée en effiloché. J’ai regardé ce patty et ai pensé à mon paillasson. Bon le mien est un peu plus gris, mais pas très loin de cette nuance. Même le gros plan ne vous donne pas une idée exacte de la texture. Les oignons, ce sont les trucs vaguement translucides. Le fromage rappelle par sa couleur la mythique sauce orange chère à Stratmatt, et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à sa chronique du Bœuf Sauce Burger. À ce moment, je sens que j’ai fait une erreur d’achat. Mais j’ai confiance dans la cuisson, qui va faire de cette scène de crime une merveille. Et, je dois l’avouer, à la cuisson, le tout gonfle légèrement et me laisse un espoir. Tout va bien se passer…

Vite douché, l’espoir, je vous préviens. Bon, je m’applique bien à découper l’emballage (après avoir attendu un léger refroidissement, je suis du genre disciplinée, hein, et surtout je voulais tester), ce qui se ferait aisément si la moitié du fromage ne collait pas sauvagement aux parois. Mon inquiétude grandit : un fromage qui colle de la sorte, c’est forcément un truc pire que la toastinette, fût-ce un supposé cheddar orange comme annoncé. Et je me dis donc qu’un étui semi-rigide ne sert à rien, car il faudra extraire la bête aux forceps. Je surmonte cette interrogation existentielle : "Mais pourquoi faire un étui aussi complexe pour si peu de chose ?" et je croque dans l’objet. Pour être honnête, comme vous le voyez, j’ai coupé au couteau, parce que j’avais sous la main mon co-testeur habituel, et que la souffrance se partage.

Et là, c’est la Bérézina. La viande, qui comme vous l’avez constaté de visu ne recouvre déjà pas tout le burger, est… euh… comment vous dire… à la fois sèche, rugueuse, insipide et écœurante (oui, je sais, insipide et écœurante ne vont pas ensemble, mais c’est un ressenti). Je vous assure que j’ai un instant imaginé manger mon paillasson… Le fromage (et pourtant j’adore ça) est tellement artificiel en saveur qu’on regrette qu’il ne serve pas que de liant. Je précise l’avoir testé seul (sur l’emballage, forcément) en plus, pour être sûre que je n’accusais pas à tort un autre ingrédient de ce goût affreux (enfin, de cette partie du goût affreux) de l’ensemble. La sauce a autant une saveur de moutarde qu’une sauce frites de McDonald’s, et les oignons sont tellement frits qu’ils sont morts en saveur, sauf à rajouter du sucre en bouche. Seul point, et c’est le pire : le pain est excellent, il valait bien mieux que ça.

C’est rare que j’aille que jusque-là, mais c’est tout simplement à jeter. J’ai donc interrogé mon co-testeur (qui a des goûts assez différents et n’est pas difficile) : même conclusion, doublée d’un "Ne rachète jamais ce truc, ou tu le bouffes toute seule." C’est un gloubiboulga dont rien ne ressort, ni texture, ni saveur, ni caractère. En test à l’aveugle, ni lui ni moi n’aurions identifié la nature de la viande (enfin, du tapis…), ni de la sauce. Qu’il y ait du fromage bien orange sous l’entrée de gamme, on aurait pu le deviner, tant il pèse sur l’estomac.

Au prix fort à 3,15 € pour moins de 200 g, en MDD, il fallait l’oser. Mais ça paie sans doute la bombe calorique qu’il représente. Je me demande si Tricatel l’aurait fait. Bref, fuyez, sauf en cas de crise de masochisme profond. La note est très basse, et encore, elle a été relevée par mon co-testeur, qui serait allé à 6/20, en se disant que certains pourraient aimer (son sens de la tolérance gustative me laisse rêveuse)…

Prix (2018) : 3,15 €
Poids : 195 g
Calories : 496 kcal

Les ingrédients

- bun supérieur aux graines
- sauce miel moutarde
- oignons grillés
- tranche de cheddar orange fondu
- patty d’effilé de bœuf
- bun inférieur

Le verdict : 4/20

Les Plus

- facilité de préparation
- emballage bien conçu
- excellent pain

Les Moins

- écœurant
- effiloché de bœuf à la texture façon moquette
- sauce moutarde au miel inexistante
- fromage qui passe les bornes de l’artificiel
- oignons aussi translucides que transparents

Taille

Honnête

Flopchef
29/10/2018 à 12:37

Mais pourquoi?!!!!

EdWarner
29/10/2018 à 14:09

Pour la cause burgeresque, justement (ce qui est à la base le but du site, hein). Il faut aussi leur place aux burgers de ce genre, qui sont plus aisés à stocker quand on n'habite pas à portée de pied ou de voiture d'un fast-food, et qui peuvent donner le meilleur comme le pire. Là, c'est le pire ou presque.

Beniben
30/10/2018 à 12:05

:o Quel courage, quelle abnégation ! La couleur grisâtre et maronnasse de la préparation de viande est vraiment peu appétissante.... Je serais curieux de connaître la composition exacte de tout ça.

30/10/2018 à 12:59

En voyant la premier photo sur l’accueil du site, le nom du burger et ta note je me disais que tu y aller un peu fort mais en voyant les photos suivantes ... respect !
Je pense que j'aurais du le manger les yeux fermés car la viande gris et le fromage fluo c'est pas très engageant !
En tout cas merci pour la cause burgeresque même si pour ma part je n'achète jamais de burger tout prêt en supermarché mais au moins tu sauveras d'autres personnes !

EdWarner
31/10/2018 à 11:15

Je vais être honnête sur l'expérience : j'étais certaine d'avoir lu Charal sur l'emballage (oui, des fois je fatigue, même en prenant les photos). Du coup, ma décomposition a été pire. En voyant la marque officielle, j'ai mieux compris le problème.

Flopchef
01/11/2018 à 23:01

C’est peut être Chabal? Avec des poils de barbe.

02/11/2018 à 21:13

Ils ont mis tellement d'énergie et de budget pour l'emballage "sophistiqué" ... qu'il ne restait plus rien à investir pour la recette :/

Donnez votre avis sur le Pulled Beef Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !