100% Complete

Chargement de la Recette
Quick’n Toast

PotatoesJunky

Quick’n Toast Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1761_recette_burger_maison_FR_Quick_n_Toast_10.jpg 2018-01-16 Le problème de cette 18e édition du concours Home Made, annonçant les funérailles en grande pompe de l’enseigne, c’est que mes derniers souvenirs de Quick remontent à 2001. Mais j’ai une assez bonne mémoire du goût et, après avoir passé en revue la moitié, sinon (...)

Recette concoctée par PotatoesJunky le 16/01/2018

Concours "Hommage à Quick"

Quick’n Toast est l'une des 7 recettes réalisées pour le concours HOMEMADE BURGER 18 - Hommage à Quick

Le problème de cette 18e édition du concours Home Made, annonçant les funérailles en grande pompe de l’enseigne, c’est que mes derniers souvenirs de Quick remontent à 2001. Mais j’ai une assez bonne mémoire du goût et, après avoir passé en revue la moitié, sinon les trois quarts, des 240 chroniques de leurs burgers sur le site, je me suis souvenu que le Quick’n Toast était l’un de mes burgers préférés. Reste qu’il ne s’agit pas ici de reproduire fidèlement la bête, mais bien d’en donner son interprétation.

On commence donc par lister les défauts du sandwich d’origine, à savoir :
- le pain, qui est soit trop grillé et/ou dur ou, au contraire, s’est transformé en éponge
- la tranche de tomate, souvent insipide et aqueuse
- la sauce, relativement fade, parfois mal répartie ou peu abondante, ce qui peut rendre le burger assez sec

Je dois pouvoir remédier à tout ça, mais il reste un problème : impossible de trouver du pain de mie rond ici. Je vais donc utiliser un ciabatta de chez Costco, que je vais retailler plus ou moins en rond. Ensuite, pour éviter le côté sec, le patty sera cuit sous vide, puis fini à la poêle, la cuisson basse température ayant comme effet (entre autres) d’attendrir les aliments. De même, la tomate sera remplacée par quelques rondelles d’une tomate Roma mûre à point. Reste la sauce. Diverses informations glanées sur le web me conduisent à un simple mélange mayonnaise/sour cream, avec ail et poivre en abondance. Pour le fromage, je vais utiliser un produit assez neutre, dans mon cas de l’Havarti, histoire d’avoir une certaine harmonie de goûts.

Donc, première étape : mettre la viande, préalablement salée et poivrée, sous vide. Mettre en route le thermo-plongeur pour une température de 58 °C et y laisser cuire la viande pendant une heure. Après quoi je retaille mon ciabatta en pseudo-rond (disons en octogone, pour ne pas perdre trop de matière) et je le scalpe, de façon à disposer de 2 disques de pain assez épais.

Je prépare la sauce, puis je cuis le bacon au micro-ondes entre 2 feuilles de papier absorbant (façon idéale de récupérer du bacon croustillant et pas trop gras) et je décide en toute fin d’ajouter une belle tranche d’oignon rouge, dont je raffole (ça sera donc une petite touche perso en plus).

Une fois le patty cuit, il suffit d’ouvrir le sachet plastique, d’éponger rapidement la viande et de la faire revenir 2 minutes sur chaque face en ajoutant une tranche de fromage après retournement.

Je toaste le pain, le tartine de sauce (en ajoutant une tranche de fromage sur le pain inférieur), j’ajoute l’oignon rouge, le bacon et la tomate sur le pain supérieur, je positionne le patty et j’assemble le tout.

Place à la dégustation : évidemment, le premier ingrédient qui s’impose est l’oignon rouge, rapidement rejoint par la sauce, plutôt efficace. On a cette fois un vrai goût de tomate, et le croustillant du bacon fait écho, autant que contraste, à la tendreté du patty. Le pain, même différent du burger initial, remplit bien son rôle : toasté juste ce qu’il faut, il n’est ni trop dur ni trop spongieux. À chaque nouvelle bouchée, les saveurs varient : un peu moins d’oignon, un peu plus de fromage, un peu plus de sauce… ce qui fait que je l’ai terminé sans difficulté et avec le plaisir de retrouver des saveurs que j’avais plus ou moins oubliées.

Sans figurer au panthéon des burgers ultimes, j’aime beaucoup cette recette, que je compte refaire avec un autre type de pain. Sinon, aucun réel défaut et la cuisson sous vide apporte un vrai plus.

Les ingrédients

- pain type ciabatta supérieur (recoupé)
- sauce (maison)
- rondelle d’oignon rouge
- lamelles de bacon croustillantes
- 5 rondelles de tomate
- tranche de fromage Havarti
- patty cuit sous vide
- tranche de fromage Havarti
- sauce (maison)
- pain type ciabatta inférieur (recoupé)

Le verdict : 16/20

Les Plus

- le patty cuit sous vide, pas sec
- l’ajout de l’oignon rouge
- la sauce maison

Les Moins

- pour le pain, ce n’est pas tout à fait ça
- la cuisson sous vide est longue

Taille

Honnête

Il n'y a pas encore d'avis pour cette chronique.
N'hésitez pas, soyez le premier !

Donnez votre avis sur le Quick’n Toast

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !