100% Complete

Chargement de la Recette
Griz'Beef

EdWarner

Griz'Beef CourtePaille  CourtePaille 

14 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1734_courtepaille_FR_griz_beef_02.jpg 2017-05-15 Quand je vous dis que je suis maso... À peine remise du Burger Maison, je fais un tour par un Courtepaille dit "Essentiel". Je ne sais pas si essentiel il est, mais la carte y est très réduite, faites attention si vous y passez. En (...)

Recette concoctée par EdWarner le 15/05/2017

Quand je vous dis que je suis maso... À peine remise du Burger Maison, je fais un tour par un Courtepaille dit "Essentiel". Je ne sais pas si essentiel il est, mais la carte y est très réduite, faites attention si vous y passez. En l’absence du burger au poulet, qui avait été mon objectif premier, je me retrouve avec le basique au bœuf, le Griz’Beef. Au programme, un pain fariné, un patty de 150 g, deux tranches de cheddar, salade, tomate, oignons, cornichons et sauce Burger classique. Plus simple, tu meurs, mais depuis l’expérience précédente, je pouvais m’attendre au pire. Point positif, alors qu’il est indiqué uniquement avec frites à la carte, on me propose tous les accompagnements possibles. Je choisis frites, mais c’est uniquement pour la cause chroniquesque.

Je pose là une petite considération (qui n’entre pas dans la note) : le personnel est vraiment très sympathique. Le restaurant est tout petit, coincé dans une galerie commerciale (50 couverts selon mon estimation), clairement pas adapté pour une table de 8 personnes (dont un enfant de 2 ans), mais les serveurs/serveuses font preuve d’une rare patience. Si je devais noter ça, ce serait 20/20. C’est dit, et c’est assez rare pour être souligné, parce que vraiment ils sont sereins.

Je passe dessus direct, les frites sont du décongelé. Pour ce type de point de vente ce n’est pas horrifiant, ça vaut ce que ça vaut, mais elle sont en quantité (pour moi bien trop d’ailleurs), servies chaudes, croustillantes et pas trop salées. Pour le tarif, ça me chiffonne quand même que ce soit du surgelé, mais je précise avoir choisi ça juste pour les tester. Les autres accompagnements sont du même tonneau, c’est quantitatif, sans plus en termes de réalisation.

Venons-en au burger : alors oui, on reste sur de l’industriel. Et je crains que la version "Essentiel" de Courtepaille ne joue sur la qualité, surtout de la viande. Je prends le positif pour commencer : le bun est très bon. Léger, finement croustillant (presque le même que celui de Flunch), il permet de prendre le burger en main sans avoir l’air d’un goret. Pas trop typé mais soutenu, c’est vraiment un très bon point. Les accompagnements sont frais : salade croquante, oignon rouge craquant, tomate sous forme de vraie rondelle, cornichons pour relever (même si on ne les voit pas sur les photos)... Seule question : mais pourquoi avoir tout mis SOUS le steak ? Faut quand même être illogique. Néanmoins, comme le bun tient le tout, ça passe encore. Pour la sauce, elle est tellement classique qu’elle est transparente, et à dose homéopathique. À titre personnel ça ne me dérange pas, c’est dans la logique du produit et le reste de la garniture n’exige pas davantage. Bref, autour de la viande, rien à redire c’est propre, frais, bien servi, équilibré, en quantité. Sauf que c’est "autour" de la viande...

Je fais ma chieuse, mais pour moi le steak n’est pas à la hauteur. Demandé cette fois bien cuit (oui, parfois je suis raisonnable), il est servi à la bonne cuisson, mais selon moi on reste sur du 20 % de MG, et assez peu goûteux. Surgelé, je ne pense pas (encore que), mais d’une qualité que l’on ne devrait pas trouver dans une enseigne qui se veut axée sur la viande. C’est gros certes (tout du moins pour moi, qui trouve que 120 g suffisent largement), mais c’est du niveau de ce que je peux acheter sans problème chez LIDL, en prenant la peine de le faire cuire (oui, les versions bouchères de 125 g, pour les connaisseurs)... Et pour le cheddar, on est sur deux tranches mal fondues. Certes pas deux pauvres toastinettes, mais pas non plus de quoi monter au plafond. Et mal fondues (comment ça, j’insiste ?). Bref, le problème est là : quand tu as tout de bon sauf le combo fromage/steak dans un burger, c’est tout de suite délicat, parce que cela pèse lourd dans la balance. Surtout quand on se positionne sur un produit censé être la base même de l’esprit du burger, sans fioritures façon ingrédient rare, complexe et introuvable ou montage surréaliste.

On est bien sûr à une galaxie du massacre précédent, surtout que la chaîne ne se prétend pas haut de gamme. C’est (très) copieux, frais et équilibré en saveurs, et fromager (un burger sans fromage n’est pas un burger, c’est un constat...). Et on peut le manger avec les mains. Il n’en reste pas moins que, pour ce prix, on attendrait quand même quelque chose d’un peu plus qualitatif pour la viande. Pour près de 15 euros, il y a bien mieux à choisir sur leur carte, et c’est ce point qui pèse sur la note.


Prix (2017) : 14,45 €

Les ingrédients

- bun supérieur fariné
- tranche de cheddar
- steak haché pur bœuf 150 g
- tranche de cheddar
- rondelle de tomate
- rondelles de cornichon
- salade
- sauce classique burger Courtepaille
- bun inférieur

Le verdict : 14/20

Les Plus

- généreux
- équilibré
- bun léger et croustillant

Les Moins

- une viande qui n’arrive pas à en faire une vraie réussite
- ce fromage mal fondu...

Taille

Honnête

Beniben
19/05/2017 à 22:47

En voyant CourtePaile je m'attendais à bien mais bon finalement il s'en sort bien. En somme c'est un basique relativement bien exécuté avec un bon pain. :)

Beniben
20/05/2017 à 12:40

*bien pire*

EdWarner
20/05/2017 à 20:05

C'est tout à fait ça. Il ne révolutionne rien mais fait le boulot (bon, le steak...). En revanche il faut que j'aille essayer la version poulet !

Donnez votre avis sur le Griz'Beef

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !