100% Complete

Chargement de la Recette
Burgzilla

eodias

Burgzilla Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1643_recette_burger_maison_FR_burgzilla_08.jpg 2016-03-10 Ce jour-là était un jour un peu particulier, c'était l'anniversaire d'un ami. Et pour nous, amateurs de salé, le gâteau au dessert c'est pas la folie. Je me suis donc dit que j'allais faire quelque chose d'un peu original et qui change du gâteau à (...)

Recette concoctée par eodias le 10/03/2016

Ce jour-là était un jour un peu particulier, c'était l'anniversaire d'un ami. Et pour nous, amateurs de salé, le gâteau au dessert c'est pas la folie. Je me suis donc dit que j'allais faire quelque chose d'un peu original et qui change du gâteau à la chantilly savamment décoré : un maxi hamburger. Mais quand je dis "maxi", je parle d'un vrai monstre, le genre de chose qui ferait rêver n'importe quelle personne bien affamée (du genre après environ 20 ans de Sahara, au bas mot). Le but était de faire l'équivalent d'un vrai grand gâteau, le style d'objet tellement imposant que n'importe qui de non initié (je n'ai pas dit "de sain d'esprit", notez-le bien...) serait effrayé. Je vous rassure, le but a été atteint.

Allez, on passe à la recette.

Pour commencer, il faut bien entendu un pain burger maison. Je ne vous ferai pas l'affront de vous détailler la recette du bun, c'est je pense un acquis pour la majorité des membres ici, et c'est une recette classique sur laquelle je suis parti. Quelque chose dans ce genre, multi testé et validé.

Alea jacta est, je me lance dans la confection de ce pain géant, que j'ai volontairement fait plutôt brioché afin de ne pas avoir en bouche une texture trop consistante et trop nourrissante. Après avoir pétri, j'ai laissé gonfler ma pâte environ 1 h 30, puis je l'ai parsemée d'un mélange de paprika et de piment doux avant d'enfourner pour 40 minutes à four chaud (200 °C). En fin de cuisson, je parsème le bun d'un peu de gruyère pour le faire gratiner. Ce joli bébé de 700 g est ensuite coupé en deux, puis légèrement grillé au four pour toaster l'intérieur.

Pour la garniture, je suis parti sur une sauce béarnaise, étalée sur les deux parties du pain. À peu près les trois quarts d'un pot de marque Bénédicta, qui je trouve est une béarnaise industrielle plutôt bonne. Le bun supérieur s'est vu doté d'un carré de bacon réalisé en tressant de fines tranches de poitrine fumée, Epic Meal Time way... Pour vous donner une idée des quantités, j'en ai utilisé 14. Ce carré est ensuite passé à la poêle, et j'en profite pour lui adjoindre un peu du gras du patty de bœuf, afin de créer avec les sucs de viande une légère caramélisation et un petit jus de gras... enfin... de viande, pardon. Par-dessus, on rajoute des oignons caramélisés (2 gros oignons blancs émincés).

Sur le bun inférieur, on dispose 3 tomates tranchées ainsi que 150 g de salades mélangées (mon sachet était composé de frisée, de laitue iceberg, de chicorée rouge et de scarole). Enfin, le patty vient se joindre à la partie. Je l'ai réalisé à partir de deux types de viande hachée, 5 % et 15 % de matière grasse, car c'est ce qu'il me restait, ainsi qu'un œuf entier pour le lier, le tout bien malaxé à la main dans un saladier et assaisonné avec sel et poivre.

J'ai commencé par aplatir la moitié de la viande (soit 500 g) pour en faire un beau disque, j'ai disposé en son centre une boule de mozzarella tranchée, et j'ai refermé le tout avec un second disque de 500 g. J'ai bien refermé les côtés et un petit peu aplati. Les connaisseurs auront reconnu l'inspiration Juicy Lucy.

Pour la cuisson, j'ai saisi le patty des deux côtés à feu vif dans une grande poêle, puis un petit peu rabaissé le feu et, à l'aide d'un wok, j'ai crée une "cloche" pour que la viande soit bien cuite à l'intérieur et que le fromage soit fondu. Avant de "clocher", j'ai disposé 200 g de cheddar sur le patty afin qu'il fonde.

Alors à la dégustation... Bon déjà, oubliez tout de suite le fait de le manger seul, il va falloir le couper et le partager, celui-là. Ceci étant dit, c'était le but de la manœuvre... L'avantage c'est que, même tranché, (vous le voyez en arrière-plan), le burger se tient encore dignement, grâce à une base bien réalisée, rien ne se casse la gueule. La mozzarella a fondu au cœur du patty, lui-même bien cuit. Les oignons caramélisés ajoutent leur saveur sucrée et leur fondant, le bacon et le fromage se font sentir, et on distingue bien le goût des différents ingrédients. La sauce béarnaise n'est pas trop présente, elle est là sans prendre le dessus sur le reste. La salade et les tomates apportent de la fraîcheur (et un sentiment de culpabilité allégé).

En soi donc, la composition est assez classique, et pas des plus originales il faut l'avouer, mais la recette fonctionne parfaitement, les goûts sont tous biens distincts, aucun ingrédient n'écrase les autres, et le pain, bien brioché, ne vient pas "bourrer", chose que je voulais à tout prix éviter. L'originalité ici, c'est clairement le pari de l'avoir réalisé en version "géante", ce burger. Et ça marche. Avec quelques bougies dessus, le parfait gâteau d'anniversaire était né.

Pour la note, je lui mets16/20 car il était délicieux et qu'il a plu à tous, mais je lui enlèverais des points, car d'une part il faut le manger avec couteau et fourchette pour ne pas s'en coller partout, et d'autre part il manque un petit peu de folie. Je l'aurais bien pimpé avec une touche de piment, histoire de relever les saveurs, et mis des fromages plus "exotiques" à la place de la mozzarella et du cheddar, mais il faut satisfaire le palais de chacun, et question fromage les goûts ne sont pas toujours partagés. Je suis donc resté sur une base assez classique, à vous de vous lâcher davantage.

Les ingrédients

- bun supérieur maison gratiné
- sauce béarnaise
- tresse de bacon
- oignons caramélisés (2 gros oignons blancs émincés)
- cheddar (200 g)
- patty de bœuf (1 kg, mélange de 5 % et de 15 % de MG) fourré à la mozzarella
- salade mélangée (150 g)
- 3 tomates en rondelles
- sauce béarnaise
- bun inférieur maison

Le verdict : 16/20

Les Plus

- le goût, pas dénaturé par la masse
- convivial
- la combinaison des saveurs, une valeur sûre...

Les Moins

- ... mais qui manque d'originalité
- il faut un couteau et une fourchette pour manger l'ensemble
- une seule cuisson de la viande pour tous

Taille

Indécent

bixouille
10/03/2016 à 18:54

Waouh waouh waouh, j'en prendrai 2 svp !

10/03/2016 à 19:15

Et le bun supérieur n'est pas trop épais ?

10/03/2016 à 19:59

Très honnêtement non, il était assez brioché et aéré donc ça allait. En revanche si j'étais parti sur une texture pour ciabatta et pain, oui ça aurait été bien trop.
Il faut voir le ratio épaisseur pain/viande aussi, ce monstre se jouait aussi en hauteur.
Mais c'est vrai que j'aurais pu le faire plus en largeur en réduisant la hauteur, après les dimensions des poêles / plaques et four m'ont contraint à faire cette taille.

11/03/2016 à 08:51

Très classe, il a dû faire une sacrée impression, encore bravo car techniquement il a l'air irréprochable :)

11/03/2016 à 10:09

C'est en effet très impressionnant, il faudrait faire faire des frites démesurées pour l'accompagner. :)

EdWarner
13/03/2016 à 14:19

Et en plus il est beau. Que demander de plus ?

Donnez votre avis sur le Burgzilla

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !