100% Complete

Chargement de la Recette
Burger à l'Effiloché d'Agneau de Lait

seamusmcfly

Burger à l'Effiloché d'Agneau de Lait Burger Maison - Recette  Burger Maison - Recette 

19 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1633_recette_burger_maison_FR_effiloche_d_agneau_de_lait_16.jpg 2016-02-24 Je vous propose un burger à l'effiloché d'agneau de lait. Je vous préviens d'entrée de jeu, si vous comptez préparer ça vers 11 h 30 pour midi, oubliez directement ! La seule cuisson de la viande demande 5 heures. Je l'ai donc préparée la veille de la confection (...)

Recette concoctée par seamusmcfly le 24/02/2016

Je vous propose un burger à l'effiloché d'agneau de lait. Je vous préviens d'entrée de jeu, si vous comptez préparer ça vers 11 h 30 pour midi, oubliez directement ! La seule cuisson de la viande demande 5 heures. Je l'ai donc préparée la veille de la confection dudit burger.

Je suis parti sur une pièce d'agneau de lait de 700 g, topée en promo chez le boucher du coin. Je l'ai faite revenir 3 minutes de chaque côté à la poêle, avant de la plonger dans un bouillon (ail, oignon, ciboulette, poivre, fond de veau, paprika, Chimay Bleue, un poil de ketchup, et bien sûr un peu d'eau). Ensuite, elle est restée 5 heures dans le four à 130 °C. Le plat a préalablement été recouvert d'aluminium, histoire d'homogénéiser la cuisson et de ne pas dessécher la viande.

Une fois les 5 longues heures de cuisson atteintes (ce fumet, quelle torture !), la viande fondante se détache toute seule de son os. Une simple cuillère ou fourchette suffit à l'effilocher.

Les buns artisanaux proviennent directement de chez mon boulanger, qui fournit quelques restaurants du quartier. Ils sont recouverts de graines de sésame, de tournesol, et d'autres non identifiées. Un délice, déjà validé à maintes reprises (j'avais notamment utilisé les mêmes pour la confection du November Rain) !

Après avoir ouvert les pains en deux, je recouvre les parties inférieures d'une tranche de Leerdammer, et je les passe au four 4 minutes à 180 °C, le temps de les réchauffer et de laisser fondre le fromage. J'en profite au passage pour réchauffer l'effiloché réalisé la veille. Une fois les buns sortis du four, j'enduis les couronnes de mayonnaise et de ciboulette lyophilisée.

Parallèlement à ça, je fais cuire à la poêle des rösti surgelés, qui font approximativement le même diamètre que les buns. Ce sera donc parfait pour réaliser un burger multi-étages ! Je finis leur cuisson en ajoutant une tranche de Leerdammer sur chacun.

Tous les composants du burger sont prêts, il ne reste plus qu'à le monter. J'ajoute un rösti-Leerdammer sur le bun inférieur, sur lequel je dépose ensuite une généreuse couche d'effiloché d'agneau de lait. Je reproduis cette étape une fois pour rajouter un étage similaire au burger. Après tout, l'effiloché me fait de l'œil depuis la veille et m'a donné une sacrée dalle. Je referme le burger et le sers avec de la mâche. Les 2 gros röstis présents dans le sandwich jouent déjà le rôle des frites, pas la peine d'en rajouter.

Le montage fini, il est enfin temps de passer à la dégustation !

La prise en main d'un tel engin étant légèrement complexe, il faut forcément un peu l'aplatir pour espérer réussir à croquer dedans. Dès le premier croc, l'agneau de lait dégage toutes ses saveurs. On sent bien la viande, ainsi que les différents ingrédients du bouillon dans lequel il a cuit cinq heures durant. Il est bien tendre, forcément facile à mâcher, et réellement savoureux. Les röstis au fromage fondu aident bien la viande à tenir en place, ils jouent un peu le rôle de ciment. Ils apportent leur lot de gras, ce qui n'est pas pour me déplaire, étant donné que cette partie de l'agneau est une viande assez maigre. Le bun multi-grains est bien brioché, et ses graines croquantes apportent un petit plus non négligeable à l'ensemble.

La dégustation des dernières bouchées est un peu plus chaotique. L'effiloché se fait la malle en même temps que les röstis s'émiettent. Rien de bien méchant, mais il faut utiliser la fourchette, histoire de ne pas en perdre ne serait-ce qu'une miette.

La mâche est quant à elle plus que bienvenue, elle permet de s'aérer un peu le gosier entre chaque coup de crocs dans le monstre.

Pour conclure, je dirais que ce burger est une vraie tuerie. Je n'ai cependant pas encore réitéré cette recette. Ce n'est pas l'envie qui m'en manque, mais j'ai toujours du mal à prévoir ce que je vais manger, donc anticiper un repas plus de 5 heures à l'avance, c'est pas trop mon truc. Mais c'était un vrai délice, je me promets de retenter un de ces quatre l'expérience. La longue attente vaut clairement le coup !

Les ingrédients

- bun supérieur artisanal multi-grains
- mayonnaise
- herbes lyophilisées (ail, ciboulette, poivron)
- effiloché d'agneau de lait
- tranche de Leerdammer
- rösti
- effiloché d'agneau de lait
- tranche de Leerdammer
- rösti
- tranche de Leerdammer
- bun inférieur artisanal

Le verdict : 19/20

Les Plus

- succulent
- balaise
- très tendre

Les Moins

- le temps de préparation

Taille

Monstre

bixouille
24/02/2016 à 09:08

Miam ! Mais j'aurais jamais la patience ahah

24/02/2016 à 11:15

Comme on dit parmi les connaisseurs : oh, purée !!

Beniben
24/02/2016 à 17:45

J'applaudis des deux mains devant une telle recherche et préparation ! Quelle œuvre ! La viande d'agneau doit vraiment être savoureuse. <3

Donnez votre avis sur le Burger à l'Effiloché d'Agneau de Lait

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la recette via FaceBook !