100% Complete

Chargement de la Chronique
Beef Burger

EdWarner

Beef Burger Flunch  Flunch 

16 / 20  

http://www.myburger.fr/images/chroniques/grande_1528_flunch_FR_beef_burger_02.jpg 2015-04-09 Comme promis, la suite de la saga Flunch. Heureusement que Groupon réduit mes factures, sinon je ne sais plus où j'en serais. Bref, second test de ce burger au bœuf, qui m'avait tellement dépitée que je m'étais dit qu'il fallait le retenter avant d'en dire (...)

Décortiqué à la loupe par EdWarner le 09/04/2015

Comme promis, la suite de la saga Flunch. Heureusement que Groupon réduit mes factures, sinon je ne sais plus où j'en serais. Bref, second test de ce burger au bœuf, qui m'avait tellement dépitée que je m'étais dit qu'il fallait le retenter avant d'en dire le plus grand mal. Je change donc de restaurant (Reims Tinqueux au lieu de Reims Cernay, pour les connaisseurs), et je me présente toute guillerette un Lundi de Pâques. Immédiat étonnement : il s'appelle maintenant Beef Burger (disponible avec ou sans bacon), et a changé de bun. Illico, je me dis que j'ai bien fait de prendre mon appareil photo (La remarque "Chérie, tu me gonfles avec tes chroniques et tes photos" n'étant pas recevable, comme vous le savez tous.), parce que ça sent la seconde chronique à rédiger dès le lendemain. Et ça ne rate pas : il en faut une autre, parce que... ce n'est pas le même burger du tout (enfin, disons qu'ils ont revu certains gros points négatifs). Du coup, j'ai persisté sur la chronique du Maxi Beef version 2014, infâme, et voici la mouture 2015, nettement plus comestible.

On commence par le bun : plus de pain aux graines de sésame toasté façon biscotte, mais un bun "façon ciabatta", encore que je ne trouve pas le terme exact, car il est tout de même léger en bouche. Entre le ciabatta et la baguette, si vous voulez. Le mien ayant été sublimement croustillant, je dois dire qu'il est l'un des éléments clefs de la note du burger.

La viande : finie la cuisson sur feuille de silicone, on passe au gril (plaque plus précisément, le gril étant réservé aux pièces de viande). Seul point négatif (dans mon cas), le steak cuit avec le porc, et le grilman ne sait manifestement pas distinguer la pince rouge des autres... C'est un détail, mais pour certains, c'est important. Bref, le steak (dont on me demande cette fois la cuisson) est cuit comme il faut. C'est quand même long, plus de 5 bonnes minutes pour un steak "bien cuit". Mais il a un agréable goût grillé, et ça vaut le coup d'attendre. Rien à voir avec le machin spongieux que j'avais eu auparavant.

Autre nouveauté : la première tranche de fromage ne fond pas sur le steak. Tout vient de la cuisine, directement fondu sur les deux parties du bun. La disposition du restaurant ne me permettant pas de voir comme il font depuis la zone Grillades, je reste curieuse de savoir comment ils ont un pain croustillant en surface tout en ayant un fromage bien fondu. Peu importe, on retrouve donc deux tranches de cheddar (toujours aussi bon, sur ce point je dois dire qu'ils ont fait la bonne pioche), de la sauce cocktail (en dose toujours aussi infime, et ce n'est pas grave), de la moutarde (ils ont eu la main lourde, mais j'aime bien), quelques morceaux d'oignon (totalement transparents) et... la tomate. Cette fois deux rondelles seulement et pas trois, mais rien à faire, c'est encore trop, parce que ce n'est plus de la rondelle à ce niveau, c'est de la demi-tomate. Et fade. LE truc qui fait foirer un burger. Avec simplement de la salade, ce serait parfait. Là, ce n'est pas possible. Au point que j'en ai pris une photo spécialement pour le collectif anti-tomate du forum.

Bilan de la dégustation : pour un appétit comme le mien, c'est largement suffisant (taille équivalente à celle d'un Royal Cheese), et ça se mange sans y penser, par la grâce de ce bun croustillant et du fromage (en quantité digne de ce nom), qui fait glisser le tout. Là, je vais me faire des amis : virez la tomate, elle gâche l'ensemble. La sauce cocktail ne se manifeste pas, seule la moutarde est présente (mais je pense que les dosages sont très fluctuants), ce qui convient à merveille au goût grillé assez soutenu du steak. Pour ceux qui voudraient la version avec du bacon : il s'agit de bacon rond, rapidement passé sur le gril, bref pas de quoi se relever la nuit. C'est du burger, du simple, de l'efficace, une viande grillée entre deux pains, et c'est tant mieux.

Ah oui, ils ont aussi supprimé le pic en bois. Je sais, ça ne se mange pas, mais si vous appartenez au secteur des burgerers qui considèrent que tout burger gastronomique se doit d'être servi avec un pieu dans le cœur, vous serez déçu. Moi, pas du tout.

Le prix aussi a été revu : 7,95 €, soit un euro de moins que le prix de lancement. Considérant que les légumes sont à volonté, même s'il n'y a pas de boisson, c'est correct. On ne rentre pas dans le burger premium, et cela ne prétend pas l'être, mais on est tout de même dans une qualité de viande égale à celle de Burger King en saveur. Autant je n'aurais re-tenté la version 2014 que pour être sûre que j'étais mal tombée, autant cette version 2015 fera sans doute partie de mes classiques.


Prix (2015) : 7,95 € (avec légumes à volonté, prix identique avec ou sans bacon)

Les ingrédients

- bun supérieur façon ciabatta
- moutarde
- tranche de cheddar
- steak haché de bœuf
- 2 rondelles de tomate
- tranche de cheddar
- dés d'oignons
- sauce cocktail
- bun inférieur façon ciabatta

Le verdict : 16/20

Les Plus

- le bun croustillant et léger à la fois
- la saveur grillée de la viande
- le cheddar à tomber

Les Moins

- la tomate tueuse
- un peu de salade serait bienvenu

Taille

Honnête

Flopchef
09/04/2015 à 14:57

He bein, c'est la résurrection de Pâque pour ce burger! Belle progression.

Stratmatt
09/04/2015 à 15:20

Ah la tomate ... ce Phylloxéra du burger ...

10/04/2015 à 09:32

flunch a ressuscité son burger pour pâques ! alleluia ! mes frères et mes soeurs ! lol
sinon ça a l'air pas mal effectivement
apparté :
y a que chez flunch qu'on peut fluncher ! (cette pub m'agace ! ) benebar peut attaquer pour plagiat !

Jigawa
11/04/2015 à 09:48

Jolie maîtrise qu'est cette chronique, tous les points sont abordés et je regrette presque de ne pas avoir de Flunch à proximité pour pouvoir tester. :)

11/04/2015 à 16:11

16/20 pour ça ?
Faut arrêter la fumette :p

Flopchef
11/04/2015 à 18:15

C'est vrai que ça laisse pas beaucoup de marge vu qu'un 19 et 20 sont quasi impossible à mettre, mais il y a le facteur tarif qui entre en jeux ici. Du subjectisme...

EdWarner
27/07/2016 à 09:02

Pour l'avoir re-tenté récemment, je confirme (et sans fumette, la note étant liée, comme le souligne Flopchef, au rapport qualité/quantité/prix, ce que certains malotrus semblent avoir du mal à saisir) qu'il est pas mal du tout.

Donnez votre avis sur le Beef Burger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !