100% Complete

Chargement de la Chronique
Teriyaki McBurger

Teriyaki McBurger  McDonald's 

13 / 20  

Décortiqué à la loupe par EdWarner le 08/08/2012

Bon, 8 mois plus tard, le temps de ramasser mes Pcs prêtés dans tous les coins, je rassemble enfin mes fichiers textes/images japonais et vous donne quand même la première des deux chroniques promises.

10 jours au Japon, et pas eu le temps de tester plus de deux burgers (le KBQ, équivalent de notre version tabasco, m'étant passé sous le nez, de façon scandaleuse, je le souligne)... Merci d'adresser vos réclamations à mon hôte, qui se demande comment on peut être fou au point, primo de manger chez M, mais encore plus, de faire des photos de burgers.

Bref, j'ai donc opté pour deux des "non classiques", afin d'épargner aux amateurs du Royal Cheese la douleur de voir un Double Royal. J'ai donc choisi le Teriyaki McBurger, et l'Ebi Filet-O.

J'attaque par le Teriyaki :

Je ne suis pas une fana de la sauce teriyaki, et j'avais donc quelques appréhensions. Vous verrez que, finalement, le problème n'est pas vraiment venu de la sauce...
Le burger est servi dans un papier wrap, comme presque tous les autres burgers McDo au Japon. Seule particularité, comme vous le voyez (un peu) sur les photos, l'emballage se présente sous forme d'enveloppe, qui serait ouverte sur 3 côtés. La raison de ce choix d'emballage surgit rapidement : le sandwich est éminemment glissant, et dégoulinant.
Taille à peine raisonnable, et composition que l'on qualifiera de minimaliste : pain, sauce type mayonnaise neutre, océan de sauce teriyaki, quelques feuilles de salade, fort bienvenues pour alléger l'ensemble, et patty de poulet. Je précise que la photo 5 constitue une "prise vue sous l'angle le plus avantageux".
Et c'est là que ça se corse : c'est un patty du genre "steak de soja", si vous voyez le style. Mais alors là, on sent bien le soja. Beaucoup. Très. Trop (?). Une vue de près de la chose (photo 10) vous donne une idée du goût.
Pour les amateurs, c'est comparer une brochette de poulet teriyaki à une brochette de boulettes de poulet du même nom. Le rendu gustatif est donc, de mon point de vue, plus écœurant.

Quant à la sauce, tout en restant correcte, il faut éviter de la goûter après avoir fait une soirée dans un restaurant de yakitori, sinon, vous risquez une légère déception.

Et, le gros point noir pour la plupart d'entre vous, je le sens : c'est... pas bien gros. Le patty est très plat, peine à remplir les buns, et la simplicité de la composition en fait un sandwich très peu calant. Pour être honnête, c'est à peine plus rassasiant qu'un hamburger. Impossible d'en faire donc un repas. Au mieux un complément. Consolez-vous tout de même : 280 yens, soit 2.80 euros. Il se situe dans la ligne "alimentaire" du Double Cheese en France. Pour les Japonais, c'est un classique encore plus que le Big Mac, vu qu'il correspond davantage à leurs habitudes.


Prix (2012) : 280 yens (= 2,80€)

Les ingrédients

- Bun supérieur
- Composite de mayonnaise et sauce teriyaki
- Salade Iceberg en quantité
- Patty de poulet au soja
- Sauce teriyaki
- Bun inférieur

Le verdict : 13/20

Les Plus

- l'originalité par rapport à notre culture franco macdonaldienne
- Intéressant pour les amateur de sauce Yakitori

Les Moins

- glissant !
- ecoeurant pour ceux qui supportent mal les steaks de soja (même avec du poulet dedans)

Taille

Ridicule

13/08/2012 à 12:03

je me demande quelle est la proportion de soja dans le steak. Perso, quand j'en sens dans des steaks de boeuf, ça m'écoeure direct... Avec du pur poulet, ça aurait pu être plutôt bon !

EdWarner
13/08/2012 à 13:59

Au pifomètre à géométrie variable : au moins équivalent au type de steak "avec protéines végétales" trouvables en France, pour ne pas dire nettement plus...

Donnez votre avis sur le Teriyaki McBurger

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un avis.

Ou commentez la chronique via FaceBook !