Les burgers Burger King » Lamb Flatbread (Burger King ) par Lightspear

(05/04/2012)
Pour la première fois , Burger King UK lance un steak d'agneau dans un nouveau temporaire : le Lamb Flatbread. Au menu, un pain type Pita, un steak d'agneau grillé à la flamme façon BK, et des légumes (Salade, Tomate et Concombre), avec Ketchup épicé et Sauce yaourt à la menthe. Cette composition me fait directement penser que ce nouveau temporaire lorgne fortement du côté des kebabs. Néanmoins, on ne peut que saluer l'originalité de ce nouveau steak, qui devrait faire des merveilles compte tenu des steaks chez Burger King.

Je commande donc directement ce Lamb Flatbread. Les burgers étant souvent fait à la commande, j'ai même l'occasion de voir un équipier au loin s'atteler à la tâche... La touche originale est que je l'ai vu mettre mon burger dans un emballage en forme de poche et de refermer celle-ci d'un autocollant en plastique ! Je me retrouve donc avec un emballage papier original pour un burger ! Je ne l'ai vu que plus tard, mais à la façon des wraps McDo, on nous indique un endroit pour déchirer l'emballage et pouvoir manger sans se salir les mains.

Dès l'ouverture, le burger se présente bien. Deux grosses rondelles de tomates, plusieurs concombres, pas mal d'oignons et de salade. Le steak d'agneau ne se distingue pas trop des autres steaks de boeuf, c'est tout juste si on distingue quelques épices. Pour l'apparence, c'est une bonne réussite. Cependant, l'un des soucis de ce burger est son instabilité. Forcément, avec concombres, oignons et mini feuilles de salade, il est facile de perdre quelques légumes en route. De plus, la forme du pain invite aussi les composants à s'échapper de son emprise par tous les côtés. La dégustation s'annonce un peu délicate...

Je croque directement dans le burger en prenant soin d'avoir un peu de tous les légumes. Le croquant du concombre vient directement, puis la fraîcheur de la tomate et son jus, puis le steak. Parlons justement de ce steak qui est le composant essentiel de ce burger : tout simplement, il est très réussi. Le goût est suffisamment prononcé (mais pas trop), différent du steak de boeuf classique. La patte Burger King grillé à la flamme est bien présente aussi. Il manque juste légèrement d'épices (selon moi) pour que cela soit parfait.

Les bouchées suivantes sont plus difficiles, car le goût prédominant est celui du steak qui écrase pratiquement tous les autres composants. La sauce ketchup apporte parfois sa saveur sucrée-acide, elle n'est d'ailleurs que très peu pimentée, mais elle n'est présente qu'en trop faible quantité. Pour la sauce au yaourt, je ne l'ai pas sentie du tout... Le pain est épais en comparaison des buns BK et plus dur (Les buns BK UK ont le défaut d'être très friables) Et voilà qu'arrive le défaut principal du burger, il est un peu sec, et cela vient de ce pain, et du steak en lui-même. Les tomates et les sauces évitent tout juste à ce burger complétement étouffe-chrétien.

En résumé, Burger King nous livre avec ce Lamb Flatbread un burger proche des kebabs. Les légumes étant un peu anecdotiques mais frais, le composant principal, le steak d'agneau est bien réussi pour une première. Nourrissant mais un peu sec, cela ne m'empêche pas de le finir et de me régaler de ce bon goût d'agneau !

Composition (de haut en bas) :

- Pain pita
- Sauce blanche au yaourt et à la menthe
- Salade
- Deux rondelles de tomate
- Rondelles d'oignon
- Concombres
- Ketchup pimentée
- Steak d'agneau
- Pain pita
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Lamb Flatbread de Burger King
Les plus :
- Le bon goût d'agneau du steak
- Les légumes frais
- Une bonne alternative au kebab
Les moins :
- Un peu sec !
- La quantité faible de sauce
Note du chroniqueur : 14 / 20




Connectez vous pour laisser un commentaire et/ou une note :

Login :
Password :

Cliquez pour valider, N'UTILISEZ PAS la touchée "entrée" =>
ou créez un compte


 Pas de compte sur MyBurger.fr ? Commentez la chronique via votre compte FaceBook !